Troy Bayliss Est Bien Le Favori 2008
Championnat du Monde Superbike 1ère manche Doha Qatar


Les Yamaha Boys ont connu des fortunes diverses ... - Yamaha Racing
Les Yamaha Boys ont connu des fortunes diverses ... Photo : Yamaha Racing


En remportant la première course au nez et à la barbe de Max Biaggi, Troy Bayliss s'est imposé en patron chez Ducati. L'Australien repart d’ailleurs de Doha en tête du championnat du monde, avec deux petits points d'avance sur Biaggi.

wsbk Max a beau posséder lui aussi une Ducati, Bayliss ne pouvait laisser la victoire au Romain. Entre ces deux hommes, le combat sera acharné toute la saison.

Face à l'armada Ducati qui confirme l’excellent potentiel de la 1198R, on attendait l'opposition des Yamaha de Corser et Haga. Comme l'an passé au Qatar, les deux pilotes Yamaha ont chaque fois étaient dans le coup en début de course. Mais ils n'ont jamais pu tenir la distance.

La surprise est en réalité venue des pilotes Suzuki de Francis Batta. Le jeune Allemand Max Neukirchner a mené une grande partie de la première course, offrant une opposition incroyable à l’expérimenté Corser. Mieux encore, Fonsi Nieto devance les Ducati dans la seconde course de la journée pour offrir la plus haute marche à Suzuki.
Nieto remporte ainsi sa première victoire en Superbike et offre une couronne pleine d'émotion à Francis Batta qui n’était pas sûr, il y a encore trois semaines, de pouvoir participer au championnat faute de sponsor principal.

Une belle revanche et un début de saison en fanfare… excepté pour Honda et Kawasaki. Honda Ten Kate n’est pas à la fête. Le team champion du monde ne s'en sort pas du développement de la nouvelle CBR 2008 et il faut tout le savoir-faire d'un Carlos Checa pour sauver une sixième place lors de la première course de la journée. Checa ne pourra faire mieux que onzième derrière son coéquipier Sofuoglu lors de la seconde course.

Chez Kawasaki, Régis Laconi et Makoto Tamada traversent un véritable enfer. Soumis à d'énormes problèmes de réglage de leurs châssis, ils ont même du mal à rentrer dans les points. Tamada inscrit quatre points et Laconi n’en marque qu'un seul. Un bien maigre butin pour les pilotes PSG-1 et une véritable désillusion pour le pilote Français qui avait placé d’importants espoirs dans l’évolution du modèle 2008 de la ZX-10R.

La déception est aussi dans le clan Yamaha du team GMT 94. Le team manager Christophe Guyot ne cache pas sa déception de n'avoir aucun de ses deux pilotes dans les points. Il préfère retenir les très belles séances d’essais de Sébastien Gimbert qui a démontré le potentiel de la Yamaha R1. Une R1 encore a mi-chemin entre moto d’endurance et moto de Superbike, handicapée par des kilos en trop mais qui devrait évoluer en cours de saison.



Championnat du monde Supersport : Le coup de la panne

A n’en pas douter, les Yamaha officielles sont les motos en forme de ce début de saison. De très bon augure pour Fabien Foret qui a dominé de la tête et des épaules tout le week-end.

Pole, record de la piste, le champion tricolore va mener la course de bout en bout jusqu'au dernier tour. Un dernier tour où Fabien est tout bêtement victime d'une panne d’essence. Fabien enrage et doit abandonner, laissant son coéquipier filer vers une victoire qui lui était promise.

Pour la petite histoire, on retiendra que Broc Parkes est tombé à son tour en panne d’essence dans le tour de décélération. Alors que Yamaha filait vers un doublé sans appel, le team de Wilco Zeelenberg a frôlé la catastrophe, manquant de juste de n'avoir aucun de ses deux pilotes à l'arrivée.

Derrière Parkes, le jeune espagnol Lascorz continue de faire des étincelles au guidon de sa Honda privée et monte sur la deuxième marche du podium.

Un podium complété par un autre jeune pilote, l'Anglais Craig Jones. On notera aussi la très belle performance de Matthieu Lagrive. Le triple champion du monde d’endurance, qualifié en troisième position sur la grille, a effectué une course exemplaire. Malgré un moteur en retrait côté performance, il réussit à se maintenir dans la roue des leaders pour terminer en cinquième position.

Du côté des Honda, on va essayer d’oublier très vite ce week-end noir du Qatar. Les deux Honda officielles du team Ten Kate ont chuté et les deux autres machines du team satellite Honda Althea ont elles aussi abandonnées.
Un début de saison tonitruant qui risque de pimenter les courses du championnat du monde Supersport à venir. On pense évidemment à la revanche de Fabien Foret dès la semaine prochaine en Australie, un circuit qu'il apprécie pour y avoir remporté la course l'an passé.


www.worldsbk.com



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 23/02/2008 18:22:38