Troy Corser En Pole Au Qatar
La 41ème pour Monsieur Superpole !


Noriyuki Haga - Yamaha Racing / DR
Noriyuki Haga est septième aux essais Photo : Yamaha Racing / DR


Troy Corser en pole au Qatar

Championnat du Monde Superbike Troy Corser a remporté aujourd'hui la 41ème pole position de sa carrière. Monsieur Superpole s'impose dès le début de la saison en battant le record de la piste en 1'58.053.

Un temps incroyable qui surclasse de plus d'une demi seconde son dauphin sur la grille, l'Espagnol Ruben Xaus. Troy Corser offre ainsi la première place sur la grille de départ à Yamaha, devant la très menaçante armada Ducati. Car derrière l'Australien, Xaus et Biaggi du team Ducati Sterilgarda s'emparent des deuxième et troisième place.

Le très offensif Max Neukirchner et sa Suzuki Alstare complète la première ligne. Xaus et Biaggi seront demain aux avant-postes. On sait que Biaggi raffole de la piste du Qatar. Il a d'ailleurs remporté la première course de sa carrière en Superbike ici-même l'an dernier. Et son coéquipier Xaus est réputé pour son attaque démentielle et sa motivation.
Quant au résultat de Neukirchner, il confirme s'il est besoin que Francis Batta, manager du team Suzuki, a du flair. Batta a misé cette année sur la jeunesse en renouvelant sa confiance au jeune pilote Allemand, et cela paye d'entrée de jeu.


La déconvenue des Ducati officielles

On attendait Ducati Xerox, et s'est finalement le team satellite Sterilgarda qui impose ses pilotes. Un résultat synonyme de déconvenue pour l a structure officielle Ducati Xerox.
Troy Bayliss, devancé par Lorenzo Lanzi sur une autre Ducati privée et par Noriyuki Haga sur la seconde Yamaha officielle, échoue en septième position.
Une contre-performance pour l'Australien champion du monde 2006 qui a disputé la première place à Corser durant toutes les séances libres et officielles. Il y aura donc trois Ducati privées devant la machine officielle demain sur la grille de départ pour la première course de la saison. Un vrai coup de poignard ! Quant à Michel Fabrizio, le coéquipier de Bayliss, il termine en 10e position (3e ligne) de la Superpole. Les rouges font la grimace. Autre contre-performance du jour, celle des teams Honda. La première CBR sur la grille, celle de Carlos Checa, est en troisième ligne à la neuvième position. Une véritable contre-performance pour le pilote officiel Ten Kate qui inaugurait aujourd'hui sa première séance de Superpole. Une contre-performance qui confirme le retard pris par Honda durant les essais hivernaux.
Avant le Qatar, Carlos Checa avait prévenu que les deux premières courses de la saison seraient difficiles, il ne s'était pas trompé. Mais au point que Kiyonari, son coéquipier, ne réussisse pas à se qualifier dans les seize premiers pour disputer la Superpole et au point que son deuxième coéquipier, Kenan Sofuoglu, soit en quatrième ligne avec le quatorzième temps, on n'y pensait pas. C'est la déconfiture Honda au Qatar. Le team champion du monde doit se contenter pour le moment d'un rôle de figuration.

Une situation plus alarmante encore règne chez Kawasaki. Les deux machines officielles de Laconi et Tamada n'ont pas réussi à se qualifier pour la Superpole.
Elles partiront de très loin sur la grille, en 23e pour et 25e position pour Tamada et Laconi dans cet ordre. Finalement, il n'y aura eu aucun Français parmi les seize pilotes retenus pour cette première séance de Superpole de la saison. Gimbert échoue à trois centièmes de la seizième place, malgré de très bons essais. Le pilote tricolore doit maintenant miser sur sa régularité en course s'il veut espérer approcher le top 10.

Finalement, la Superpole aura dégagé une première hiérarchie mondiale. Yamaha confirme son statu de favoris de ce début de saison, Ducati est bien au rendez-vous de la première course avec sa toute nouvelle 1198R et les surprenantes Suzuki joueront très certainement un rôle bien plus important que celui d'arbitre dans le duel Yamaha / Ducati. Une seule question est ce soir sur toutes les lèvres avant la première course : comment tous ces pilotes vont-ils gérer l'usure des pneus qui risque d'être la clef de ce début de saison ? Ce soir, les stratégies se mettent en place.


Championnat du monde Supersport

Fabien Foret a signé la première pole de la saison Supersport au Qatar. Au guidon de sa Yamaha officielle, le Français s'impose devant tous ses concurrents avec plus de trois dixièmes d'avances sur son poursuivant, l'Anglais Craig Jones (Honda).
Non content de ce résultat, Foret bat au passage le record de la piste de Kevin Curtain (2007), de quasiment deux dixièmes de seconde. Les conditions de vent n'ont pourtant pas avantagé le pilote tricolore et sa R6. C'est dire la motivation du pilote et le potentiel de la moto en ce début de saison.
Un premier cocorico suivi d'un second, puisque Matthieu Lagrive hisse sa Honda pivée en première ligne en s'emparant du troisième temps, juste devant Jonathan Rea, officiel Honda chez Ten Kate.
Broc Parkes, coéquipier de Fabien Foret chez Yamaha ne partira qu'en cinquième position. L'Australien n'a jamais vraiment réussi à prendre la mesure de la piste, gêné semble-t-il par le fort vent qui a encore soufflé toute la journée sur le tracé de Losail. En revanche, le jeune Espagnol Joan Lascorz a fait très forte impression.
Au guidon de sa Honda privée, il a tout simplement réalisé le meilleur temps de la matinée lors de la séance libre devant tous les ténors de la catégorie. Joan est en pleine ascension. Il a débuté l'an passé en championnat du monde pour terminer sur la troisième marche du podium à Vallelunga en fin d'année.
Il faudra suivre très attentivement ce jeune espagnol qui risque de faire parler souvent de lui.

Bonne surprise aussi du côté de chez Triumph. Pour sa première participation au championnat du monde Supersport, la marque Anglaise place deux motos en seconde ligne. Gary McCoy est septième et Ivan Clementi huitième.
La 675 Daytona poursuit son développement et les premiers résultats du trois-cylindres anglais sont véritablement encourageants. Dans le clan tricolore, Gregory Leblanc poursuit sa montée en puissance en 17e place.

Quant à Arnaud Vincent, en proie à des difficultés techniques, il n'a pu effectuer que quelques tours de pistes lors de la séance qualificative cet après-midi, et n'a donc pas amélioré son temps de la veille. Il est qualifié en 34e position.




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Fred14 - 22/02/2008 19:43:13