Premier Jour Des Essais Du Premier Rendez-vous De La Saison Superbike 2008 Au Qatar
Championnat du Monde Superbike / Supersport 2008

Premier jour des essais du premier rendez-vous de la saison Superbike 2008 au Qatar

Troy Corser - Photo : Yamaha Racing / DR Premier jour des essais du premier rendez-vous de la saison Superbike 2008 au Qatar, et déjà un invité surprise : le vent.

Et au Qatar, lorsque le vent souffle, le sable l'accompage. Des conditions extrèmement difficiles pour l'ensemble des pilotes du championnat qui ont dû effectuer leurs premiers essais sur une piste poussiéreuse et glissante. Et en ce tout début de championnat, chacun est resté très prudent. Ce qui explique les modestes chronos de l'ensemble du plateau.

Seuls les deux Australiens Troy Corser (Yamaha) et Troy Bayliss (Ducati) sont sous la barre des deux minutes. Corser devançant de deux dixième Bayliss au terme de la séance qualificative. Cette première journée du Qatar ressemble donc plus à un round d'observation qu'à une véritable entrée en matière. Si l'on se réfère uniquement aux feuilles de chronométrage, on note néanmoins deux surprises.

La première concerne les bons résultats des Suzuki du team Alstare. Après avoir dévoilées en début de semaine leurs nouvelles couleurs, les Suzuki du team de Francis Batta font une nouvelle fois parler d'elles. Le pilote Espagnol Fonsi Nieto s'affirme comme l'homme fort de la journée. En tête de la séance libre ce matin, la nouvelle recrue Alstare termine troisième de la séance qualificative juste derrière Corser et Bayliss.

Quant à Kagayama, qui a échangé son numéro 71 contre le 34 - qui rappele le célébrissime Schwantz, champion du monde 500 sur Suzuki en 1993 -, il se classe cinquième devant son ami et néanmoins adversaire sur la piste, le pilote Yamaha Noriyuki Haga. La deuxième surprise de la journée vient de la première déconvenue du clan Honda. Malgré neuf motos engagées, Honda n'a pas réussi à classer l'une de ces motos dans le top 10. Premier pilote Honda devant les trois pilotes officiels, Karl Muggeridge classe sa modeste CBR du team D.F. Racing en 12e position.

Carlos Checa pour sa première sortie officielle Superbike ne se classe que 13e. Quant au champion du monde Supersport 2007, Kenan Sofuoglu, il est relégué dans les profondeurs du classement en 25e position. Autre star des GP, Makoto Tamada doit lui aussi faire face à une sacrée déconvenue. Le pilote Japonais coéquipier de Régis Laconi chez Kawasaki se classe 27e, avant-dernier provisoire sur la grille, avec un chrono à plus de quatre secondes pleines des leaders.

Côté Français, on a le sourire dans le team GMT94 de Christophe Guyot. Malgré un matériel en retrait et une vitesse de pointe modeste comparées aux machines officielles, Sébastien Gimbert réussi le petit exploit de se classer neuvième sur la grille provisoire. Son coéquipier David Checa n'est pour le moment que 17e. Régis Laconi en proix à des difficultés avec sa Kawasaki officielle, ne se classe qu'en 19e position. Enfin, Loïc Napoleone et son tout jeune team Grellini se classe pour le moment en 28e et dernière position sur la grille. Cela ne peut que s'améliorer…

SUPERSPORT : LES FRANÇAIS DANS LE VENT

Comme les pilotes de la catégorie Superbike, les hommes du Supersport ont dû composer avec le vent, le sable et la piste poussiéreuse de Losail. Les chronos des meilleurs sont restés modestes, à 1,5 seconde du meilleur tour en piste établi par Kevin Curtain en 2007. A ce petit jeu dangeureux, Fabien Foret à mis son expérience à profit et termine en tête de la première séance qualificative de la saison. De quoi offrir un joli capital confiance au champion du monde Supersport 2002. D'autant que son coéquipier Broc Parkes chez Yamaha ne termine qu'en 13e position. Contrairement à la catégorie Superbike, Honda est bien présent au rendez-vous et c'est le tout jeune Jonathan Rea qui s'affirme au sein du team officiel Ten Kate en terminant à la seconde place de la première séance d'essai qualificative. L'Anglais devance ainsi son expérimenté coéquipier, l'Australien Andrew Pitt, qui termine à une modeste 9e place.

La très belle surprise de la journée vient de la troisième place de Matthieu Lagrive. Le triple champion du monde d'endurance est en totale confiance et semble en parfaite osmose avec son team tchèque Honda Intermoto. Preuve que Matthieu sera parfaitement à même de jouer les outsiders dans ce championnat du monde très ouvert. Arnaud Vincent qui inaugure sa titularisation en mondial Supersport, termine en 20e position, deux petites places devant Grégory Leblanc, quatrième français engagé en Supersport.

Communiqué www.worldsbk.com



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Ducat53 - 22/02/2008 09:42:16