Vincent Le Quintrec Continue Sa Progression
Coupes de France PromoSport - Pau Arnos

Troisième manche des coupes de France 1000 Promosport à Pau, tout d’abord un grand merci à Alex pour m’avoir prêté son camion.


Les essais libres se passent bien, je suis à l’aise sur la moto même si je la trouve un peu poussive (et oui quand on fait les 24h avec un EWC ça change !!!).

Ma crainte cependant concerne le pneu avant, il s’use à vitesse incroyable, je passerai 2 pneus et à chaque fois le même résultat. Je m’amuse même à faire une séance le vendredi soir avec un pneu mort…et ça glisse. Mais l’avantage de ces pneus c’est que même quand ça glisse, ça se rattrape assez facilement et même de l’avant.


Les qualifications :
La piste est humide mais en train de sécher. Je m’élance directement avec les pneus froid sans trop me poser de questions.
Au bout de 3 tours, je vois P1 sur le panneau, je ne me désunis pas et continue à attaquer. Le grip est vraiment exceptionnel, et je suis à l’aise, la moto glisse mais reste saine et maîtrisable.
Au dire de ma femme, je me battrai toute la séance avec Peter, on se volait la P1 à chaque passage. Malheureusement, je tombe en panne sèche dans mon dernier tour chrono, je ne pensais pas faire autant de tour !!!
Résultat P2, puis 7 au cumul car pas de panachage sur les 2 séries.


Course qualificative :
Je pars 2 et comme d’habitude je rate mon départ, ce n’est pas une question de stress mais de technique. Je suis 13 ou 14 au premier tour puis remonte 7ème assez facilement, je ferai une course assez solitaire et assez tranquille.
A l’arrivée je suis très étonné de mes chronos, je suis très proche des chronos de tête sans avoir trop forcé. Je partirai donc 13ème pour la finale.
Samedi soir : je passerai un bon moment à réfléchir à mon départ, et avec l’aide de Vincent Houssin, j’ai mis une stratégie en place.


Dimanche, la finale (20 tours) :
La départ, j’applique à la lettre la stratégie et ça marche… De plus, je suis bien placé et peux me faufiler facilement dans la première chicane, je suis donc 10 au premier tour. Je double quelques concurrents et remonte 7.
Je suis derrière 2 concurrents qui me semble assez lent. Je vois surtout le groupe de tête qui s’échappe, et je ne veux surtout pas les laisser filer !!

Ni une ni deux, je double dans un grand gauche, mais je suis très mal positionné pour rentrer dans le droit suivant, je rentre sur une bosse qui me fait élargir très nettement et m’envoie finalement à la faute.

Je cours vers la moto et remonte, tout semble ok sauf les freins qui sont mous… Je me dis que je peux encore remonter dans les points… et j’attaque, mais plus les tours passe et moins j’ai de frein… en fait le bocal est cassé, et le système est gorgé d’air… Je réalise 13 tours dans ces conditions mais je doit finalement abandonner. J’ai réalisé malgré tout d’excellents chronos. Je ne suis pas déçu de cette course et de cette chute, j’ai trouvé un style et une confiance. c’est un nouveau apprentissage, une nouvelle étape pour moi.

J’ai déjà très hâte d’être à Nogaro pour confirmer, et même si c’est très présomptueux, je me bagarrerai pour rentrer dans les 5, j’en avais la possibilité à Pau.


Vincent LE QUINTREC




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 25/05/2008 09:21:00