Les Promosport Dans Le Béarn : Deuxième Partie
Bagarre à tous les étages ...


Claude Lucas vainqueur sur le tracé de Pau Arnos - FFM / Photopress
Claude Lucas vainqueur sur le tracé de Pau Arnos Photo : FFM / Photopress


Les courses Finales de la troisième manche des Coupes de France Promosport sur le circuit de Pau Arnos.


Les Junior Cup ouvrent le bal des finales. Malgré des températures fraîches et quelques averses nocturnes, la piste est sèche au moment du coup d’envoi. Adrien Darre prend le meilleur départ pour quelques millimètres devant Gabriel Pons et Hamza Chavant (ancien sociétaire de la Mini Bike Academy).

Assez rapidement, au bout de quelques tours, un groupe de six pilotes se détachent. Il est composé de Pons, Darre, Chavant, Bastien Chevallereau, Guillaume Montessuit et Morgan Dalbis.

Si Pons parvient à rester en tête, ses poursuivants n’arrêtent pas de changer de positions offrant un magnifique spectacle aux premiers spectateurs matinaux. Au 10ème tour, alors qu’il est 2ème, Chavant par à la faute. Il reprend la piste en 9ème place. Pons maintient sa position et franchit en vainqueur la ligne d’arrivée juste devant Chevallereau. Darre complète le podium au détriment de Dalbis pour 0,33 seconde.


Les 125cc prennent la suite et Lionel Burraschi est devant Matthieu Sauve au premier virage. Thomas Junique et Arnaud Restani sont juste derrière. Beau départ également pour Laetitia Lefèvre pointée 6ème et première féminine. Le petit groupe de tête composé de quatre pilotes va creuser l’écart sur le reste du plateau. A mi course, Junique est quatrième et n’arrive pas à suivre les hommes de tête mais garde une bonne avance sur Maxime Bruneau.

Devant, les huit derniers tours vont être extraordinaires avec des dépassements à presque tous les virages. A deux tours de l’arrivée, Sauve semble avoir l’avantage tandis que Burraschi et Restani sont encore roues dans roues. Sauve l’emporte alors que Restani grille la politesse à Burraschi pour 0,009 seconde… Laetitia Lefèvre, première féminine est 7ème.

Le reste de la matinée est dédiée aux consolantes. Après le déjeuner, le temps se découvre petit à petit et les degrés arrivent. Le public commence à être très nombreux.


Les Juniors Cup reviennent en piste pour leur seconde manche. Gabriel Pons effectue un excellent départ devant Chavant, Darre et Chevallereau. Comme toujours, la course est très disputée et les dépassements fréquents. Au 4ème tour, Martinez qui est 3ème chute. Chevallereau et Darre sont trop près et ne peuvent éviter la moto et chutent à leur tour. Seul Darre arrive à repartir mais il est dernier. Chavant maintient la pression sur Pons et parvient même, le temps du 7ème tour à être en tête. Pons reprend les commandes. Au 9ème tour, Chavant chute alors qu’il est sous la menace de Jordan Lévy qui est en train d’effectuer une formidable remontée puisqu’il n’était pointé que 12ème lors de son premier passage. Chavant par terre, Lévy passe 2ème et permet à Morgan Dalbis de monter sur son premier podium.

Au classement général, avec ses deux victoires, Pons prend logiquement la tête. Chevallereau est 2ème à 6 points et Darre est 3ème à 10 points.


La course des 500cc va être pas mal perturbée par une succession de chutes entraînant des drapeaux rouges. La première intervient dans le deuxième tour et implique Jérôme Putin et Dominique Pénicaud. Ce dernier, légèrement blessé ne pourra pas reprendre le départ tandis que Putin répare et peut se présenter au second départ. Compte tenu qu’il n’y a pas eu 3 tours d’effectués, cette première partie est annulée.

Après 4 tours, alors que Julien Pilot mène devant Clovis Mery et Florent Manniez, Guillaume Oléron et Jordan Barris chutent. Seul Barris arrive à venir se replacer sur la troisième grille de départ.

Sur cette ultime manche, Manniez s’impose devant Mery Mottet et Pilot. Au cumul des manches, Manniez gagne devant Mery et Pilot.

Cette seconde place conforte Mery dans sa position de leader avec 65 points devant Manniez 50 points et Pilot 45 points. La seconde finale des 125 Promo ressemble un peu à la première finale : baston à tous les étages et particulièrement pour la victoire entre quatre hommes : Junique, Restani, Sauve et son coéquipier Burraschi. Comme en première manche, durant les premiers tours, la lutte est serrée puis Junique est distancé – seulement 3 secondes à l’arrivée - est échoue au pied du podium.

Par contre, contrairement en première finale, c’est Burraschi qui prend l’ascendant sur Sauve et Restani et s’impose pour une demie seconde. Sauve passe 2ème offrant ainsi le doublé à son équipe tandis que Restani finit 3ème. Au classement provisoire, Restani est rejoint par Sauve avec tous les deux 112 points Marius Tabaries (5ème à chaque finale) a 75 points tandis que Burraschi remonte en 4ème position avec 66 points.


Le soleil est maintenant bien présent et il est venu avec de la chaleur et des spectateurs. Les 600cc se présentent sur la grille de départ et, comme la veille, David Nivière prend un super départ avec dans ses roues Sotter, Chabosseau, Grarre et Perrault.

Alors que ces cinq pilotes s’en donnent à coeur joie, un accrochage entraînant une chute spectaculaire sur la ligne droite des stands vient stopper la course. Les deux pilotes impliqués sont évacués par les secours (poignet touché pour le premier et fracture fermée du tibia pour le deuxième).

Un second départ est donné et Nivière confirme sa domination du jour en menant à une cadence folle (meilleur tour en course en 1:22.185). Sotter ne peut que le suivre de loin et garder à bonne distance Chabosseau. Au cumul des deux parties, Nivière l’emporte sur Sotter et Chabosseau.

A l’issue de la course, lors du contrôle technique, il s’est avéré qu’une pièce était manquante sur la moto de Nivière la rendant non conforme au règlement. Même si cette pièce manquante n’est pas la raison de sa bonne forme du we, le pilote est contraint à la disqualification.

Avec cette mésaventure, Nivière rétrograde à la 4ème place du classement provisoire avec 38 points. En tête, Frédéric Chabosseau et ses 56 points devancent Yann Sotter pour 3 points. Alexandre Perrault est 3ème avec 49 points.

Pour clôturer cette 3ème manche des Coupes de France Promosport, la finale des Promo 1000 : Peter Polesso effectue un départ comme il en a le secret, c'est-à-dire en tête. Jonathan Hardt le colle et emmène avec lui Lionel Richier, son coéquipier Claude Lucas et Fabrice Holub. Lucas est déchaîné est en 5 tours, va venir prendre la tête à Polesso. Hardt, Holub et Richier sont en embuscade dans cet ordre.

Hardt après un petit duel gagné face à Holub vient s’emparer de la 2ème place encore tenue par Polesso. Les deux coéquipiers de l’ERT (Education Racing Team) vont se battre pendant plusieurs tours montrant beaucoup de détermination à ne pas laisser l’autre gagner. Mais Lucas est plus fort aujourd’hui et parvient à s’imposer avec 0,4 seconde devant Hardt. Dans le dernier tour, alors qu’Holub pensait monter sur le podium, Richier lui grille la politesse et franchit la ligne d’arrivée devant lui. Derrière David Quaegebeur profite lui aussi du dernier tour pour passer Polesso.

Au classement provisoire, Jonathan Hardt prend la tête avec 49 points soit un point de mieux que Richier et 6 de mieux que Quaegebeur. Polesso est 4ème avec 41 points et Lucas 5ème avec 40 points ce qui fait cinq pilotes en 9 points…

Prochain rendez-vous à Nogaro les 7 & 8 juin prochain

Le service Presse Promosport - FFM




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 12/05/2008 09:43:46