Les Courses Finales !
Les Promosports au circuit Carole (93) : une seconde manche incroyable

Photos : Promosport Carole I, Promosport Carole II

Lionel Richier va hisser sa Kawasaki à une décevante 9ème place - Esprit-Racing
Lionel Richier va hisser sa Kawasaki à une décevante 9ème place Photo : Esprit-Racing


La première finale des Junior Cup a lieu le dimanche matin, où un timide soleil transperce les nuages et tente de réchauffer une atmosphère bien froide (4°C)...

Les petits jeunes ne s'en laissent pas compter et offre un magnifique spectacle aux premiers spectateurs matinaux. Chevallereau et Darre sont accompagnés de Pons et Camus dans la quête de la victoire. Pendant plusieurs tours, la lutte va être âpre mais Sébastien Chevallereau va prendre petit à petit le large pour s'imposer. Pons et Darre sont au coude à coude et franchissent dans cet ordre à 0,15 seconde d'intervalle.

La piste se réchauffe un peu au moment où les Monobike débutent leur première finale. Adrien Goguet poursuit son we comme il l'avait commencé en effectuant le meilleur départ, le meilleur tour en course... et la victoire !

Olivier Collet va essayer de suivre le rythme du leader en vain, Jocelyn Henry va même le dépasser à 4 tours de l'arrivée. Avec leur style tout en glisse, les Monobike ont assuré un spectacle fabuleux au public qui arrive de plus en plus nombreux. Toujours sous un soleil glacial, les 125cc prennent le départ pour 15 tours. Arnaud Restani effectue un très bon départ et emmène avec lui cinq pilotes : Tabaries, Chevrier, Soares Da Costa, Cudeville et Bruneau.

Les pilotes s'en donnent à coeur joie et ne sont pas avares de dépassements. Au 10ème tour, Maxime Bruneau part à la faute. Marius Tabaries en profite pour prendre la 2ème place derrière Restani solide leader. Au baissé du drapeau à damiers, Restani, Tabaries et Chevrier forment le podium de cette première manche.

Le reste de la matinée est consacrée aux courses consolantes. Après une pause déjeuner ensoleillé, les finales reprennent.

Les Junior Cup effectue le départ de leur deuxième finale. On retrouve très vite les mêmes acteurs de la 1ère finale à savoir Chevallereau, Darre et Pons. Alban Rampelberg et Jordan Levy sont en lice pour la victoire aussi. Malheureusement, la chute de Jonathan Martinez oblige la direction de course à sortir le drapeau rouge. A ce moment là, Darre était en tête, suivi par Pons, Chevallereau et Rampelberg.

Un nouveau départ est donné et Darre reprend vite sa position d'avant l'interruption de course avec Pons à ses trousses, accompagné de Chevallereau, bien évidement. Rampelberg chute à deux tours de l'arrivée et laisse Darre, Pons et Chevallereau monter sur le podium.

Au cumul de la journée, comme à Ledenon, Darre et Chevallereau marquent le même nombre de points (41 ce we) et repartent de Carole en tête avec 86 points. Gabriel Pons est le troisième du we et du classement provisoire (62 pts). Deuxième finale également pour les Promo 125. Restani est toujours l'homme fort de la journée dans cette catégorie. Tandis que Sauve et Tabaries tentent de rattraper Restani, une chute dans le fond du peloton impose l'arrêt de la course.

Un nouveau départ est donné et Restani conserve son leadership et franchit victorieux la ligne d'arrivée. Matthieu Sauve et Marius Tabaries complète le podium. Au championnat, après ce we parfait, Arnaud Restani prend la tête à Matthieu Sauve pour 9 points.

La finale des Promo 500 Cup ressemble un peu en début de course à la course de Ledenon avec un duel entre Mery et Manniez. Au 5ème tours, les choses tournent différemment pour Manniez qui chute et ne peut reprendre la piste. Pilot et Penicaud qui se tiennent en embuscade ont creusé le trou sur leurs poursuivants. Ils ont beau mettre la pression à Mery, celui ci ne flanche pas et remporte cette manche, passant pour le même coup en tête du classement provisoire.

Penicaud prend le meilleur sur Pilot qui complète le podium.

Au provisoire, Manniez est le grand perdant puisqu'il perd 3 places au profit de Mery, Penicaud et Pilot.

Alors que le soleil avait dominé toute la matinée et une bonne partie de l'après midi, la pluie s'invite au spectacle pour le départ des Promo 600. David Nivière effectue un bon départ avec Chabosseau. Perrault est troisième mais il va vite montrer que sa pôle position de la veille n'est pas dû au hasard. Aux commandes de la course, il creuse vite un écart. Tandis que Yann Sotter remonte un à un ses adversaires une chute dans le fond du classement oblige encore la direction de course à arrêter la course.

Nouveau départ et Perrault reprend aussitôt la tête de la course. La pluie redouble et certains pilotes jouent la carte de la prudence, bouleversant ainsi le classement derrière le leader. Mais la pluie se transforme en grêle et, pour des raisons de sécurité évidentes, oblige tous les pilotes à rentrer aux stands.

La forte averse de grêle ne dure pas et quelques minutes après, un troisième départ est prêt à être donné.

On sent la tension chez les pilotes avec ce nouveau départ et c'est Chabosseau qui en profite pour se placer devant. Alexandre Perrault lui met la pression pendant plusieurs tours et, alors qu'au cumul il est assuré de la victoire, va quand même porter une attaque décisive sur Chabosseau. Ce dernier va bien tenter de le repasser mais c'est Perrault qui franchit le premier la ligne d'arrivée de cette course pleine de péripéties.

Au Cumul des trois parties de course, Perrault est le vainqueur sans conteste. Chabosseau monte sur la seconde marche du podium et David Bouvier sur la troisième.

Au classement provisoire, David Nivière conserve la tête grâce à sa 4ème place, Alexandre Perrault passe 2ème à 2 points, ex aequo avec Frédéric Chabosseau.

Seule catégorie autorisée à rouler avec des pneus pluies, les Monobike vont faire leur seconde finale sur une piste détrempée.
Adrien Goguet prend un excellent départ suivi par son coéquipier David Landais. Tony Pernat et Jocelyn Henry ne sont pas loin. Très à l'aise, Henry dépasse Pernat, puis Landais et remonte inexorablement sur le leader.

Au 10ème tour, Goguet ne peut contenir les assauts d'Henry qui prend le commandement. Le podium à l'arrivée donne Henry, Goguet et Landais.

Malheureusement, le contrôle technique à l'arrivée démontre que les pneus montés par Goguet et Landais n'étaient pas ceux autorisés en Monobike (Ils avaient des pneus de Supermotard, championnat dont ils sont issus). Cette petite méconnaissance du règlement entraîne leurs disqualifications et permet à Pernat et Collet d'accéder au podium.

A l'issue de cette journée, Henry prend la tête du championnat devant Collet et Pernat.

Pour la dernière finale de la journée, la piste est toujours aussi mouillée et froide. Dans ces conditions, il est très difficile pour les pilotes de pouvoir passer la puissance de leur 1000cc.

Le départ est donné et les pilotes de l'ERT sont devant avec dans l’ordre Lucas et Hardt. Peter Polesso a fait un très bon départ puisqu'il est juste derrière. Blessé lors des essais libres, Polesso, plein détermination, dépasse Hardt puis Lucas au 3ème tour. Nicolas Grilli profite de ce tour pour gagner deux places et se mettre en embuscade derrière Lucas.

L'attaque porte ses fruits et Grilli peut venir mettre la pression à Polesso. La douleur est trop forte pour résister au pilote Honda et Polesso est obligé de céder sa place. Jérôme Danton le dépasse à son tour.

Coup de théâtre à la fin du 9ème tour avec la chute spectaculaire du leader qui va faire plusieurs tonneaux.

Il se relève de suite, mais, complètement sonné et la moto bien abîmée, il ne peut pas repartir.

Danton hérite de la tête avec dans sa roue Frédéric Guérin et Jonathan Hardt. C'est à ce moment là que David Quaegebeur produit son effort et va en deux tours prendre les commandes de la course. Dans la manoeuvre, Danton perd deux places et échoue au pied du podium.

Avec cette première victoire, Quagebeurg devient leader ex aequo avec Richier (décevant 9ème) à un point de Polesso qui réussit l'exploit de finir 5ème (il a une main cassée...). Jonathan Hardt consolide sa 4ème place à 3 points des leaders.


Prochaine épreuve, Pau Arnos les 10 & 11 Mai prochain



Le Service Presse Promosport
FFM www.ffmoto.org



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 07/04/2008 10:33:08