Une Seconde Manche Incroyable ... Essais Et Qualifications
Les Promosport au circuit Carole : une seconde manche incroyable !

Photos : Promosport Carole I, Promosport Carole II

Alexandre Perrault Impérial à Carole - Esprit-Racing
Alexandre Perrault Impérial à Carole Photo : Esprit-Racing


Deuxième rendez vous pour les pilotes des Coupes de France Promosport sur le tracé parisien du circuit Carole qui ont répondu massivement à l'appel de l'expérimenté Moto Club de Lésigny.


C'est avec une météo couverte et menaçante que les diverses catégories ont pris la piste samedi pour effectuer leurs essais chronométrés qui détermineront leurs places sur la grille de départ.


Les Essais Chronométrés :
Les Promo 500 Cup sont les premiers à se mesurer sur la piste. Fort de sa victoire à Ledenon, Florent Manniez va s'imposer dans sa série pour 0,24 seconde devant Nicolas Haumont. Il est le premier d'un groupe de cinq pilotes qui se tiennent en 0,3 seconde : Pezard, Rouchel, Penicaud et Putin.
Dans la deuxième série, Clovis Mery l'emporte sur Xavier Burato et Julien Pilot. Au Cumul de ces essais, la première ligne de la grille de départ est composée des Honda de Mery, Manniez, Haumont et Burato.


Les 600cc prennent le relais. En Première série, Alexandre Perrault place sa Suzuki très vite aux avant-postes et va garder le meilleur temps durant une grande partie de la séance. Malheureusement pour lui, Frédéric Chabosseau et sa Kawasaki vont lui passer devant. Derrière, David Nivière (Yamaha) doit se contenter du 3ème temps pour 0,07 seconde.

En deuxième série, c'est le Pilote Honda Yann Sotter qui domine les débats devant Eric Grare, Nicolas Duprez et leurs Yamaha.
Au cumul, pour 0,1 seconde, Chabosseau décroche la pôle position devant Sotter, Grare et Perrault.


La première série des Promo 1000 prennent la suite et très vite, le vainqueur de Ledenon, Lionel Richier, va hisser sa Kawasaki en tout en haut du tableau et y rester malgré la pression de Claude Lucas sur sa Honda préparée par l'ERT (Education Racing Team) et ce pour seulement 0,08 seconde. Les parisiens Jérôme Danton et Hernani Teixeira sur leurs Suzuki sont juste derrière.

En deuxième série, David Quaegebeur confirme les bonnes impressions laissées lors de la précédente course et commence la séance en tête. Après deux tiers de séance, Jonathan Hardt, l'autre pilote ERT, prend les commandes. En 3ème position, on retrouve le vainqueur de Ledenon Peter Polesso sur sa Yamaha.

Au cumul des séries, Richier est devant Hardt qui est suivi par Lucas et Danton. Les Juniors Cup s'élancent à leur tour et on retrouve devant la bagarre qui avait durée tout le we de Ledenon entre Chevallereau et Darre. Pour ces essais, c'est Chevallereau qui devance Darre. Robin Camus et Morgan Dalbis (le frère du pilote de GP 125 Alexis Masbou) complètent la première ligne.



Pour Clôturer cette matinée fraîche mais sèche, les Monobike dont c'est la première épreuve ce we, prennent la piste. Cette catégorie en plein renouveau voit s'affronter des motos avec, soit des moteurs deux temps (2T), soit des moteurs quatre temps (4T). Le duel est remporté de peu par le quatre temps grâce à Adrien Goguet et son Husaberg.
En effet, Tony Pernat échoue avec sa Honda pour 0,08 seconde. Jocelyn Henry (qui roule également en 1000cc et qui vient du motocross) et Olivier Collet sont à moins d'une seconde et complètent cette première ligne.

Pendant la pause déjeuner, les nuages se sont bien regroupés pour regarder le spectacle et l'on s'attend à l'arrivée de la pluie d'un moment à l'autre. Pour la dernière séance d'essais chrono, les 125cc font faire durer le suspense. La première ligne va se dessiner vraiment dans les toutes dernières minutes. Arnaud Restani grille sur le fil Matthieu Sauve pour seulement 0,014 seconde. Derrière, Clément Chevrier et Maxime Cudeville sont à moins de 0,15 seconde.



Les Courses Qualificatives :
Lorsqu'il y a trop de pilotes dans une catégorie pour faire deux finales, le règlement prévoit une course qualificative afin que les meilleurs aillent en finale et que les autres aillent en consolante.

Ce we, les 125, les Juniors Cup et les Monobike ne sont pas concernés par ces courses qualificatives.

Le départ de la première série des 500 Cup est donné et Dominique Pénicaud se place devant. Clovis Mery qui est juste dans sa roue le dépasse dans le 2ème tour pour ensuite s'éloigner petit à petit vers la victoire. Penicaud s'accroche mais doit aussi contenir Nicolas Haumont. Haumont prend un temps la 2ème place, puis Penicaud la reprend puis la reperd. Cette lutte fait les affaires de Pezard qui peut ainsi revenir sur ces deux hommes. Dans le dernier tour, Pezard et Haumont on fait un petit trou sur Penicaud mais les deux hommes s'accrochent et Haumont chute à trois mètres de l'arrivée. Penicaud en bénéficie et prend ainsi la troisième place. Haumont sauve les meubles et franchit quand même la ligne d'arrivée en 7ème position.

En deuxième série, la pluie va venir s'inviter aux débats et calmer quelques ardeurs. Au début, un mano à mano oppose Julien Pilot et Florent Manniez. Manniez passe et, plus à l'aise sur le mouillé prend le commandement. Pilot maintient sa position durant toute la course. Laurent Muillon fait une course prudente mais efficace puisqu'il finit 3ème. Mery, Manniez, Pezard et Pilot seront en première ligne pour la finale.

La pluie est bien présente pour les 600cc. Après un bon départ, David Nivière se fait dépasser par Frédéric Chabosseau dès le 1er tour. Chabosseau va être très régulier et arrive à creuser un petit écart sur Nivière et Marco Boue.

Le trio de tête va rester inchangé jusqu'au drapeau à damiers.

En deuxième série, la sensation s'appelle Alexandre Perrault. Après un départ canon, il va faire une course en solitaire et enchaîné les meilleurs tours en course les uns après les autres. Parfaitement à l'aise sous la pluie, il va finir avec près de 20 secondes d'avance sur ses poursuivants dont David Laury et Nicolas Guichette Debord sont les premiers.

La première ligne pour la finale de demain est composée de Perrault, Chabosseau, Nivière et Laury.

La pluie a cessé lorsque les 1000cc prennent le départ mais la piste est complètement détrempée. Claude Lucas prend pendant deux tours la tête des opérations mais ne pourra résister à la remontée de Nicolas Grilli qui est complètement survolté. Avec un style tout en glisse, le pilote cannois va imposer son rythme et, malgré quelques frayeurs va franchir en premier la ligne d'arrivée. Lucas reste à distance et remplit son contrat puisque cette deuxième place lui assure la première ligne pour la finale de demain.

Longtemps 3ème, Lionel Richier se fait doubler par David Quaegebeur qui donne à Honda un triplé.

La deuxième série roule toujours sur une piste détrempée. Jonathan Hardt prend le meilleur départ suivi par Cyril De Laville (Suzuki), Peter Polesso et Hernani Teixeira. Dès le second tour, Teixeira se porte en 2ème place puis, un tour après, passe en tête. Pendant plus de 8 tours, il arrive à contenir Hardt mais devra s'incliner au tour suivant devant sa fougue. Pour la 3ème place, quatre pilotes vont tout faire pour être devant : Frédéric Guérin (Yamaha), Jérôme Danton, Jocelyn Hars (l'ancien cascadeur sur Suzuki) et Fernando Dos Santos (Suzuki). C'est Guérin qui tire son épingle du jeu devant les trois Suzuki.

Avec les trois premières places de la grille de départ grâce à Hardt, Grilli et Claude, Honda part favori de la final de demain. Teixeira complète cette première ligne.


Le Service Presse Promosport
FFM www.ffmoto.org



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 07/04/2008 10:28:13