Marvin Et Mickael Musquin Dans Les Points !
Championnat du monde GP Espagne à Bellpuig


Marvin Musquin dans l'enfer ! - MediaCross
Marvin Musquin dans l'enfer ! Photo : MediaCross


Le Grand Prix d’Espagne restera longtemps dans les mémoires au sein du team NGS ! Première double qualification des frères Musquin, premiers points en Mondial 08 pour Marvin et Mickael, première intervention ‘live’ de Bruno Losito sur les écrans de télévision, tout cela dans des conditions très difficiles du fait de la pluie.

Cette épreuve ‘apocalyptique’ aura été un enfer pour les mécaniciens qui n’ont pas eu un instant de répit durant le week-end, comme pour les pilotes qui auront du se battre contre les éléments pour arriver à aller marquer de précieux points au mondial. Un combat continu, qui aura montré au milieu de la moto que cette équipe motivée qui fait parfois figure de petit poucet dans le paddock a de la ressource, et continue au fil des années à progresser.

Samedi la joie était totale dans le team, avec une belle qualification directe de Mickael en manche qualificative (huitième place) puis une superbe prestation de Marvin cinquième de son groupe. Terrain sec, rapide et bien préparé, l’Espagne telle qu’on l’espère en fait ! Changement de décor dimanche matin, la pluie s’abattant sur la région de Lleida sans discontinuer depuis quatre heures du matin. Très vite détrempé, puis boueux et enfin piégeux, le circuit de Bellpuig nous réservera des courses à rebondissement au gré des chutes, bourbiers et bouchons.


Marvin s’extrayait superbement de la grille du premier départ, puisqu’à l’issue du premier tour il pointait en troisième position derrière Rattray et Frossard. S’appliquant à rouler proprement (si on peut employer ce terme compte tenu des conditions !) Marvin allait perdre du terrain en seconde partie de course, gêné par les projections de boue ; huitième à l’arrivée, il laissait éclater sa joie d’autant que Mickael terminait lui aussi dans les points. Le point devrait-on dire puisque sa vingtième place était acquise au terme d’une course régulière toujours payante dans ces conditions.
La piste était très dégradée au moment du second départ, et cette fois encore Marvin allait pointer en troisième position durant quelques instants avant de perdre quelques places puis de se retrouver bloqué dans un bourbier ! Les écarts étant impressionnants, Marvin marquera des points bien que couvrant cinq tours de moins que le vainqueur, dans une course interrompue au drapeau rouge après trente minutes de course. Mickael n’aura pas la même réussite, se retrouvant bloqué à deux reprises et finissant par laisser la moto dans un bourbier !


Bruno Losito : « Samedi fut une superbe journée, et sur le coup j’aurais presque souhaité que le week-end soit terminé ! En fait non, car en première manche Marvin s’est bien faufilé au départ, tenant Cairoli en respect durant plusieurs tours dans ces conditions difficiles. Malgré son manque d’expérience dans ce genre de course il a réalisé une superbe prestation, dommage que Cairoli le double et lui projette de la boue juste au moment ou il venait de quitter ses lunettes !

La cerise sur le gâteau c’est que Mickael en allant au bout de sa course marque lui un point, ce qui va favoriser son engagement dans les prochains GP. La seconde manche fut différente, ce fut un peu le carnage puisque le vainqueur ne fait que dix tours, contre seize en première manche. Marvin s’est fait piéger par un commissaire qui l’a détourné pour éviter un bouchon, et l’a envoyé dans un cloaque terrible ou il a chuté. Mickael avait lui été bloqué dès le premier tour, on ne va pas retenir cette seconde manche très particulière mais garder en mémoire les qualifications du samedi, et la première manche »


Marvin Musquin : « Le week-end n’avait pas très bien commencé puisque suite à un vol de papiers je n’ai pas pu embarquer dans l’avion, on a voyagé en train pour arriver tard vendredi mais cela ne m’a pas perturbé. Samedi j’étais un peu fatigué, le terrain était parfait et j’ai bien roulé même si samedi ma moto manquait un peu de puissance à bas régime. Je me suis bien qualifié en cinquième place, malheureusement dimanche le circuit était bien abîmé avec les pluies. En première manche je ne prends pas un très bon départ mais j’arrive vite en troisième position, je me suis bien faufilé mais ensuite j’ai voulu assuré mon résultat et j’ai perdu quelques places, calant même dans le dernier tour. Je termine huitième, et avant le second départ je me demandais comment on allait pouvoir rouler tant la piste avait été défoncée par les 450 ; je me suis retrouvé troisième, puis sixième après une chute, une bonne place était à ma portée jusqu’à ce que je me retrouve bloqué dans un bourbier ou il y avait déjà beaucoup de monde »


Mickael Musquin :« Samedi je suis passé directement à la qualif en me classant huitième, je me suis fait un peu bouchonner par Rodrigues qui gérait sa place en freinant très tôt dans les virages, pas question de prendre des risques inutiles pour moi non plus. Dimanche je n’étais pas mécontent de voir la pluie, car dans ces conditions un coup d’éclat est toujours possible.
En première manche j’ai géré ma course pour aller décrocher mon premier point en mondial, puis en seconde je me suis planté dans le premier tour ; on m’a aidé à sortir la moto, je suis reparti pour me retrouver bloqué une fois encore trois tours plus tard. J’avais l’avantage ici de bien connaître le circuit, ce que j’ai fait va me permettre d’aborder les prochains GP plus serein même si je sais que rien n’est jamais acquis »



MediaCross



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 21/04/2008 07:06:21