Marvin Musquin Offre Un Premier Succès Elite Au Team Ngs
Championnat de France Elite à Sommières


Marvin Musquin offre un premier succès Elite au team NGS - MediaCross
Marvin Musquin offre un premier succès Elite au team NGS Photo : MediaCross


Marvin Musquin offre un premier succès Elite au team NGS


La saison ne pouvait mieux démarrer pour Marvin Musquin et le team Honda NGS, puisque le duo a dominé la première épreuve du championnat de France Elite MX2 et pris la tête du championnat.
Vainqueur des deux manches MX2 puis cinquième de la super finale, Marvin s’est imposé à ses rivaux pendant que Mickael se classait lui huitième de la journée.



Meilleur temps chrono de sa séance qualificative le samedi, Marvin signait le second chrono absolu puisque Steven Frossard se montrait plus rapide dans l’autre groupe ou Mickael signait le quatrième temps sur une piste ensoleillée, à la fois technique et dangereuse.
Avant même que la pluie ne s’abatte sur la région de Montpellier dans l’après midi, la boue faisait son apparition dès le dimanche matin en raison d’un arrosage trop intensif du circuit, qui était plus que boueux dès le warm-up.
Le choix de la place sur la grille de départ importait, et alors qu’il venait de préparer sa trace Marvin voyait Steven Frossard s’approcher pour lui demander de prendre une autre place, privilège de la pôle position oblige.
Un peu déstabilisé et furieux, Marvin allait prendre sa revanche trente minutes plus tard en signant son premier succès de manche. Parti dans le trio de tête il accèdera très vite au commandement après que Boissière eut chuté et que Frossard soit allé à la faute.
Après trois tours de course c’est même Mickael qui pointait en seconde position, avant qu’il ne soit repris par Boissière, Frossard et Larrieu pour terminer à une probante cinquième place. Ce sont les mêmes hommes qui s’élançaient en tête au second départ, Boissière emmenant dans sa roue Frossard et Marvin.

La course allait être très disputée entre ces trois hommes, Marvin finissant par prendre l’avantage en fin de course, alors que la pluie s’était invitée. S’accrochant sur la grille de départ avec un autre pilote et chutant Mickael repartait dernier, et venait grappiller cinq précieux points en revenant au seizième rang. C’est dans des conditions encore plus difficiles qu’allait se disputer la super finale ; la pluie n’ayant cessé de tomber, certaines portions du circuit étaient aussi glissantes que du verglas !
Troisième en début de course Marvin allait perdre deux places en fin de course, ne voulant pas prendre de risques inutiles après avoir été obligé de laisser tomber ses lunettes maculées de boue. Cinquième, il repart de Sommières en tête du championnat de France alors que Mickael est lui huitième. Malgré les efforts fournis lors de sa remontée en seconde manche il fera une bonne super finale, faisant toute la manche au huitième rang avant de se faire surprendre en fin de course par Aranda qu’il pensait être en tête de la course. Prochaine épreuve le week-end prochain à Romagné (Ille et Villaine)



Bruno Losito « Cela fait longtemps que je rêvais d’un succès NGS en Elite, et Marvin nous l’a offert ce week-end. Cette année l’équipe est nouvelle, avec deux nouveaux pilotes, de nouveaux mécaniciens et depuis trois mois nous travaillons sans relâche sur le plan technique aussi bien que physique.
Marvin découvrait une nouvelle moto, puisqu’à la suite d’un accord passé avec le team Honda Martin nous disposons désormais d’un moteur préparé en Italie et de nouveaux échappements Akrapovic.
Cela fait un mois que nous travaillions sur cet accord qui va permettre à Marvin de disposer du meilleur matériel possible pour les championnats du Monde, et nous avons reçu ce moteur vendredi !
Je voudrais remercier SRS et Scarov qui ont commencé la saison avec nous, sachant que nous allons continuer notre collaboration fructueuse avec Ferry puisque Mickael continuera à utiliser cette préparation moteur. Marvin a été merveilleux en seconde manche, Mickael a été très combatif et nous avons beaucoup appris ce week-end. Je sais que Marvin et Mickael ne sont pas encore prêt à 100%, et leurs résultats sont très encourageants à un mois du mondial pour nous mais aussi pour tous les partenaires qui nous soutiennent activement. Je ne suis pas surpris par la performance de Marvin, et je suis content de voir que Mickael s’accroche bien. Je connais son potentiel, on se ‘fritte’ quelques fois à l’entraînement car je crois en lui, et c’est important qu’il continue à se battre comme il l’a fait pour se préparer mentalement à la saison de GP qui arrive »



Marvin Musquin « Ce fut une très bonne journée, même si les conditions étaient assez dures avec l’arrosage puis la pluie.
En première manche je me suis bagarré un peu avec Frossard puis j’ai fait quasiment toute la course en tête, j’étais serein et je m’appliquais bien. En seconde manche on s’est bien battu avec Frossard et Boissière, je les suivais et j’ai fini par doubler Boissière en fin de course pour aller gagner.
Quand il a plu la piste est devenue plus technique, et j’ai trouvé de bonnes trajectoires. La super finale fut très compliquée, j’étais troisième mais j’assurais et dans une ornière délicate j’ai fait une erreur et j’ai chuté. Quand je me suis relevé j’avais de la boue sur les gants, quelques soucis avec la poignée de gaz mais j’assure la cinquième place. Je pouvais difficilement rêver d’un meilleur week-end, la moto était top et je veux remercier Honda Martin qui a préparé un super moteur et Jean Marie Hacking avec qui on a bien travaillé sur les suspensions. Cet hiver on a été critiqué, mais on est une bonne équipe très soudée et on s’entend super bien avec Bruno. Le travail de préparation physique que l’on a fait cet hiver porte ses fruits, je n’ai pas du tout fatigué pendant les manches et je sais que je vais encore progresser dans ce domaine »



Mickael Musquin « Samedi je n’ai réussi à faire que deux tours chronos, avec le quatrième temps du groupe, mais je sais ou j’en suis par rapport aux temps que l’on fait avec Marvin à l’entraînement.
En première manche je suis parti dans le groupe de tête, Boissière et Frossard se sont accrochés, si bien qu’après quelques tours je me suis retrouvé second derrière Marvin, du pur bonheur !
Ensuite j’ai fait quelques fautes, un caillou s’est coincé dans mon cale pied si bien que je me suis énervé et j’ai perdu un peu de terrain. En seconde manche on s’est accrochés sur la ligne de départ et je me suis retrouvé au sol dans la boue, avec de la boue dans les gants, sur les poignées de gaz et avec le pot tordu sous le garde boue. La moto a perdu de la puissance, mais j’ai quand même pu marquer cinq points et au passage je remercie Scarov qui nous a fourni du bon matériel en ce début de saison. En super finale je suis parti sixième, mais rapidement j’ai du tomber les lunettes.
Je suis resté longtemps neuvième, et je perds une place en fin de course en laissant passer Aranda car je croyais que c’était lui qui menait la course. Petite erreur, mais trente deux points au compteur après cette première épreuve en dépit de cet accrochage en seconde manche »



MediaCross




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 10/03/2008 20:44:06