Le Week End De Lucas De Carolis Avait Pourtant Si Bien Commencé ...
Lucas de Carolis GSXR CUP Monza


Lucas de Carolis #22 GSXR-CU - Esprit-Racing
Lucas de Carolis #22 GSXR-CU Photo : Esprit-Racing


Arrivés sur le circuit le jeudi soir, on décide de faire un tour de ce mythique Autodromo di Monza avec Emeric et un nouveau venu dans l’équipe, Bader BENLEKEHAL, essayeur MJ.


Et la première réaction fut, « mais c’est quoi ce vieux circuit méga rapide !». On prépare la moto toute la journée pour s’élancer le vendredi soir et je décide de faire le maximum de tours afin de comprendre au mieux le tracé.

Je termine 6ème de cette première séance, et à seulement 0,4s de la pole réalisé par… Un italien ! Mais je suis tout de même confiant quant à ma phase de progression pour le lendemain.

J’aborde une tactique qui va s’avérer payante puisqu’au lieu de passer un pneu neuf rapidement, je préfère travailler toute la séance avec le vieux pneu de la veille et ne tenter ma chance qu’en fin de séance.
Résultat : je fais la pole devant un champion du monde supersport qui n’est autre que Fabrizio PIROVANO et tous les autres italiens.
Si on m’avait dit, au début du week end, tu feras la pôle sur un circuit italien que tu ne connais pas, je n’y aurai pas cru !

Et maintenant, laissez moi vous conter la pire course de ma jeune carrière. Tout commence en pré grille, les nuages se font très présent et menaçant, assez pour créer des averses. La direction de course déclare la piste WET sans pour autant nous laisser le choix de changer les pneus.

Nous partons alors pour le tour de formation et je remarque que la première chicane est humide. Sur le reste du circuit, il y a des averses, mais la piste reste bonne. Je loupe totalement départ de la course car je gère mal l’extinction des feux. Je perd la presque totalité de la grille tellement je reste scotché sur ma place. Le premier tour passe et je commence la remontée pour me situer aux portes de la 7ème place mais là, la pluie s’intensifie et je n’ai pas le rythme des premiers pour me rendre compte de ca tient encore, mais celui du 7ème qui se fait une frayeur juste sous mes roues.

Pensant que ça peut également m’arriver, je baisse de rythme et me fait dépasser par la grappe de furieux derrière moi, et ne marque que 3 misérable petits points. Je suis très déçu de ma prestation, et je compte me remettre en question quant à ma capacité à m’adapter aux changements climatiques, chose qu’à d’ailleurs parfaitement réalisé mon coéquipier Emeric JONCHIERE puisqu’il termine juste derrière PIROVANO, et gagne ainsi la course des pilotes permanents.

Prochain Rendez vous au Le VIGEANT les 24 et 25 mai, j’ai une revanche à prendre !

Lucas de Carolis #22 GSXR-CUP c'est sur www.lucasdecarolis.com



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 12/05/2008 16:09:35