Louis Rossi 18ème Sur Le Circuit De Shanghai
Championnat du monde moto 125 - Grand Prix de Chine – Shanghai


Team FFM Honda GP125 - Championnat du monde moto 125
Team FFM Honda GP125 - Championnat du monde moto 125 Photo : FFM


Louis Rossi a participé à sa première course sous la pluie lors du Grand Prix de Chine qui s'est déroulé sur le circuit de Shanghai. Contrairement à de nombreux pilotes qui ont chuté, le jeune pilote du Team FFM Honda GP 125, est resté sur ses roues dans ces conditions difficiles.


Louis Rossi : "C'est une sensation étrange de rouler sur une piste rendue glissante par la pluie. Il est très facile de se faire piéger.
Je suis resté très appliqué de manière à ne pas commettre d'erreur et atteindre le terme de la course sur mes roues. J'ai pris un départ correct, mais je regrette de ne pas avoir pu contenir les assauts du groupe de pilotes qui me suivait. Ils m'ont doublé et j'ai mis du temps à me recaler pour rouler sur un rythme plus soutenu.
Ce matin au warm up, j'étais plus à l'aise car il y avait beaucoup d'eau sur le circuit, mais lors de la fin de course, la piste était moins détrempée, voire séchante par endroits, et c'était moins évident. C'était une bonne expérience !"


Gilles Bigot, directeur technique : "Le bon point pour Louis est qu'il est allé jusqu'au bout de la course.
Et ce n'est pas évident pour un débutant car la moindre petite erreur ne pardonne pas dans ces conditions. Il a pris un bon départ et après quelques tours, il a compris qu'il devait modifier sa manière d'entrer dans les virages sur cette piste glissante.
De fait, sa moto tournait mieux par la suite. Pour un début dans ces conditions météo, ce n'est pas mal. La seule fois où il a roulé sous la pluie, c'était lors d'essais IRTA à Jerez. Nous avons dû le pousser à l'époque, car il n'était pas très confiant, mais finalement il avait réalisé des chronos intéressants. Et aujourd'hui il s'est visiblement servi de cette expérience."


Alain Bronec, responsable sportif : " Louis a terminé sur ses roues et acquis une bonne expérience lors de ce Grand Prix et c'est ce qui compte !
C'est vrai que s'il s'était montré plus hargneux en début de course il aurait pu marquer des points, mais pour une première course sous la pluie l'important était de ne pas chuter et d'arriver au terme à une place honorable. Ces conditions de pluie ont été plus favorables à Louis qui avait l'air assez à l'aise.

Dès notre retour en Europe nous allons nous préparer pour le Grand Prix du France qui aura lieu sur le circuit du Mans dans 15 jours. Nous aurons deux pilotes pour notre épreuve nationale puisque Cyril Carrillo bénéficie d'une wild card et sera dans notre team pour la deuxième fois de la saison."


Circonférence Communication




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 04/05/2008 10:14:36