Louis Rossi : 19ème – Cyril Carrillo : Abandon
Team FFM Honda GP125 Championnat du monde moto 125


Team FFM Honda Gp125 Louis Rossi En Net Progrès - Esprit-Racing
Team FFM Honda Gp125 Louis Rossi En Net Progrès Photo : Esprit-Racing


LOUIS ROSSI EN NET PROGRÈS


Le Grand Prix de France moto a été marqué par la magnifique victoire de Mike Di Meglio qui a remporté la catégorie 125. Issu de la filière FFM, puisqu'il a participé au Challenge de l'Avenir en 2002, il a été le pilote du Team FFM GP125 en 2006. Toute l'équipe s'est largement réjouie de ce succès et a chaleureusement félicité son ancien pilote. La bonne humeur a été renforcé par les progrès de Louis Rossi qui semble véritablement avoir passé un cap ce week-end.

La course 125 a été perturbée par la pluie qui s'est abattue sur le circuit au quinzième tour. Selon le règlement, les deux tiers de l'épreuve n'ayant pas été couverts, un deuxième départ a été donné. Cette deuxième manche, de cinq tours, comptait seule pour le classement de la course.

Louis Rossi a réalisé une excellente première manche, améliorant ses temps au tour de manière constante et se plaçant 22ème lors de l'interruption de la course. Relativement à l'aise sous la pluie après le deuxième départ, il était quinzième dans le dernier tour, avant de se faire passer par des pilotes expérimentés.
Victime d'une chute lors du premier tour de la première manche, Cyril Carrillo a quand à lui signé un abandon qui n'a pas pu lui permettre de s'exprimer totalement.


Louis Rossi : "Ca fait du bien de terminer à une place plus honorable. J'ai vraiment senti que j'ai passé un cap ce week-end.
Ma progression me permet d'apprécier davantage la compétition, de me sentir mieux et d'éprouver du plaisir au guidon de ma Honda. Lors de la première manche, j'ai bataillé avec Steven Le Coquen que j'ai fini par distancer. J'ai pris ensuite un bon départ sous la pluie et quand j'ai vu que j'étais dans les points, je me suis accroché mais je n'ai pas su contenir les trois pilotes expérimentés qui m'ont doublé dans le dernier tour !"


Cyril Carrillo : "Que dire sinon que je suis très déçu !
Après le départ, j'ai trop élargi dans la courbe Dunlop et je me suis retrouvé sur une partie sale du circuit. J'allais amorcer le virage en freinant mais l'avant de la moto s'est dérobé et j'ai percuté un autre pilote avant de chuter. Je suis reparti avec un sélecteur tordu et j'ai du rentrer après onze tours."


Gilles Bigot, directeur technique : "L'attitude de Louis a été la bonne surprise du week-end pour nous.
Il s'est montré efficace au départ puisqu'il a amélioré ses temps de manière constante lors de la première manche. Il commence à se battre avec des pilotes d'un certain niveau et c'est vraiment bon signe. Sous la pluie il s'est fait doubler par des pilotes plus expérimentés que lui alors qu'il tenait le point de la quinzième place, c'est le métier qui rentre ! Cyril a commis une erreur et c'est dommage car il a endommagé son sélecteur dans la chute. Il s'est arrêté avant la mi-course et, à deux tous près il aurait pu repartir pour la deuxième manche."


Alain Bronec, responsable sportif : " Tout d'abord, je suis vraiment heureux pour Mike Di Meglio et cette belle victoire qu'il nous a offert.
C'était vraiment un grand moment d'émotion pour nous qui le soutenons depuis plusieurs années. Ce week-end est d'autant plus positif pour nous que Louis a fait preuve d'une évolution phénoménale et a vraiment franchi une étape par rapport au début de saison. Quand à Cyril, il a fait de très bons essais d'autant que ce n'est vraiment pas facile pour un pilote de 17 ans de passer sans transition du championnat de France à un Grand Prix ponctuel."



Circonférence Communication



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 18/05/2008 20:37:34