Louis Rossi : 34ème – Cyril Carrillo : 32ème
Grand Prix de France – Le Mans – Essais qualificatifs


Grand Prix de France – Le Mans – Team FFM Honda GP125 - Esprit-Racing
Grand Prix de France – Le Mans – Team FFM Honda GP125 Photo : Esprit-Racing


L'EXPERIENCE DU GRAND PRIX NATIONAL


Le Team FFM Honda GP125 dispute ce week-end le Grand Prix de France sur le circuit du Mans. Aux côtés de Louis Rossi, le pilote titulaire qui s'est montré en progrès lors des essais qualificatifs, le tout jeune Cyril Carrillo, qui bénéficie d'une place de pilote invité, parfait lui aussi son apprentissage.


Louis Rossi : "Ca y est ! J'ai l'impression que j'ai enfin eu le déclic !
Depuis le début de saison je travaille énormément, je suis même en permanence concentré pour progresser et j'avais l'impression que ça ne payait pas autant que je le souhaitais.
Aujourd'hui, pour la première fois, je me suis fait plaisir. J'ai lâché prise, je me suis détendu et finalement ça a payé. J'ai amélioré mes chronos d'une seconde par rapport à hier alors que la majorité des pilotes n'a pas amélioré entre la première et la seconde séance d'essais qualificatifs.
J'aurais pu descendre encore légèrement mon temps dans les derniers tours mais j'ai commis quelques erreurs de trajectoire. Demain pour la course il faut que je prenne un bon départ et que je me montre agressif du début à la fin.
Heureusement, je ne pense pas subir une pression spéciale du fait que je participe à mon Grand Prix national."


Cyril Carrillo : "Je suis trop déçu ! Je n'ai pas pu terminer une séance d'essais qualificatifs.
Hier, je suis tombé alors que je venais de passer un pneu neuf avant la mi-séance. Aujourd'hui, je devais forcément améliorer car je me sentais bien et je savais que j'avais beaucoup de marge.
J'ai donc quitté les stands très confiant, mais notre moteur a avalé un petit cailloux qui a provoqué un serrage et... une autre chute. J'imagine que gérer la déception fait également partie du métier de pilote !"


Gilles Bigot, directeur technique : "Nous sommes satisfaits de la prestation de Louis qui a bien progressé.
Il s'est montré plus à l'aise et plus combatif que lors des Grands Prix précédents. Quand à Cyril, il n'a vraiment pas eu de chance avec cette panne moteur qui l'a empêché de s'exprimer totalement. Hier les deux pilotes se sont plaints de glissades de l'avant de la moto. Sachant que la piste a évolué entre hier et aujourd'hui, nous avons modifié les réglages de manière à leur offrir une machine plus stable."


Alain Bronec, responsable sportif : "Effectivement Louis a bien progressé, d'autant que peu de pilotes ont amélioré leurs chronos entre hier et aujourd'hui.
Nous sommes déçus pour Cyril car il aurait vraiment pu améliorer d'autant que hier sous la pluie il était aux alentours de la vingtième position des essais.
Nous continuons bien sûr à leur inculquer les bases fondamentales de ce type de compétition. Par exemple, ce matin, la piste était humide et quand nous leur avons monté des pneumatiques "slicks", les deux pilotes se sont montré hésitants.
Quand nous leur avons expliqué qu'avec le type de revêtement de ce circuit, ils n'auraient pas de problème, ils sont partis rassurés !"



Circonférence Communication



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 18/05/2008 20:04:04