Jules Cluzel Est Confiant Pour L'avenir
Grand prix du Qatar à Losail : Essais et course compte rendu et bilan

Jules Cluzel est confiant pour l'avenir

Jules Cluzel
Bonjour Jules, comment se sont passés les premiers tours de piste de ce grand prix de nuit ?
Bonjour à tous! Comme la majorité des pilotes, j'ai été impressionné par la qualité de l'éclairage de Losail. Contrairement à la catégorie motoGP, nous prenions la piste plus tôt pour les essais, vers 17h - 18h.
Le soleil n'était pas encore couché et l'éclairage déjà en marche. C'est à ce moment que la visibilité était la moins bonne. La nuit venue, la piste est parfaitement visible mais ce qui est impressionnant, c'est les abords : un trou noir. L'obscurité totale des allentours du circuit était vraiment inhabituelle.


Tu n'as pas pu tourner beaucoup pour les essais, quelques petits soucis techniques sont survenus
En effet, n'oublions pas que la Loncin est en plein développement, c'est donc tout à fait normal que nous ayons à faire à ce genre de problèmes.
Les deux premiers jours, j'ai pu tourné 30 tours environ. Nous avons des périodes très courtes pour les essais, dés qu'une intervention au niveau moteur doit être effectuée, la séance d'essai est pour ainsi dire terminée. Le troisième jour le temps n'était pas favorable, la piste était sale (ndlr : vent de sable) je n'avais pas un bon feeling, je n'ai effectué que 10 tours. Mais de ce que j'ai vu de la moto, la suite des essais était prometteur.


Et ce fut le cas lors des essais qualificatifs, du très bon et des choses à améliorer
Pour la première séance, nous avons validé quelques modifications techniques, la moto marchait beaucoup mieux, de l'ordre de 1.5 s de moins au tour par rapport aux derniers essais IRTA.
Pour la deuxième scéance, j'ai eu des soucis de coupures moteurs, nous avons testé plusieurs réglages au niveau de la carburation mais rien n'y fit. Nous n'avons pas pu améliorer nos temps : Alexis était 28ème et moi 30 ème. Le chassis de la moto est vraiment très bien, j'avais un soucis de feeling avec le train avant, un changement de plaquette de frein pour des plus dures et le chassis était devenu parfait.
Dans la partie technique du circuit j'étais très à l'aise, revenant sans soucis sur d'autres pilotes. Nous manquons encore un peu de puissance niveau moteur, pénalisant pour cette catégorie en ligne droite.


Vint donc le Grand Prix, malheureusement écourté
Tout d'abord, j'ai fait un très mauvais départ.
Pourtant un de tes points forts, tu gagnais facilement une ou deux lignes l'année dernière !
Oui ! Explication : normalement nous simulons des départs lors des essais, une façon de "réviser nos gammes". Nous n'avons pas eu le temps d'en faire cette saison, le SEUL essai de départ que j'ai pu faire était lors du Warm Up et n'était pas plus réussi que celui de la course. Il faut que je m'habitue à la 125cm3, qui nécessite de faire beaucoup plus cirer l'embrayage pour un bon départ.


Dernier au premier virage mais...
j'avais déjà recollé au peloton au deuxième ! La partie cycle de la moto se comportait très très bien, j'étais, comme aux derniers essais, très à l'aise.
J'ai commencé à doubler des pilotes, ils me tenaient à distance en ligne droite mais j'arrivais à revenir très fort en virage. J'ai été d'ailleurs obligé d'élargir plusieurs fois mes trajectoires pour éviter de percuter des concurrents beaucoup plus lent que je ne l'étais en courbe. Au quatrième tour, alors que je continuais de remonter de la même façon, les coupures moteur sont revenues.
D'abord peu, puis ensuite de façon beaucoup plus fréquente. Finalement, alors que j'élargissais une trajectoire pour me placer aux cotés d'un concurrent, la moto a fait une coupure à la remise des gaz. Cette coupure m'a fait perdre l'arrière et je n'ai pas pu éviter la chute.


Une fin rapide mais de bonnes impressions sur ce week end
Malgré ces petits problèmes moteur, je suis très satisfait de la moto. En course, avant de chuter, j'étais sur un tour lancé dans un temps inférieur de plus d'une demi seconde à notre meilleur temps de qualif. C'est significatif : la moto a beaucoup de potentiel, une fois fiabilisé, il y a vraiment moyen de faire quelque chose de bien. L'ambiance dans le team est également bonne, tous les membres prennent leurs marques et leur place. Nous aurons des petites nouveautés niveau moteur pour Jerez.


Confiant pour l'avenir ?
Tout à fait confiant pour l'avenir, et les bonnes performances de cette Loncin ne peuvent qu'aller en s'améliorant, rendez-vous à Jerez !


A bientôt et merci !
Merci à tous, à bientôt !



Loïc FOURDACHON pour www.julescluzel.com



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Webteam - 27/03/2008 07:42:02