x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 28.07.20 | 08:19 ESPRIT-RACING.COM | 28.07.20 | 08:19


Je ne manque jamais le stage H2S quand il se déroule sur le circuit de MAGNY-COURS !


Je n’y vais pas pour apprendre à piloter mais pour faire de nouvelles rencontres ! C’est pour cela que je ne débarque jamais là-bas sans mon fidèle magnéto !

Il  y a toujours des p’tits jeunes qui débutent en compétition qui viennent ici pour se perfectionner. J’aime bien faire leur connaissance pour suivre leur progression au fil du temps.

J’ai toujours mis en avant des pilotes masculins mais cette fois je change de registre en mettant à l’honneur une pilote féminine ! Lucie BOUDESSEUL !

Cette jeune normande, venue récemment à la compétition, est née le 3 juillet 2003 et porte le n° 3 ! En 2020, elle est engagée en championnat de France supersport 300 au guidon d’une Kawa 400 préparée par DAFY-MOTO à  LA ROCHELLE.

Comme la saison reprend le premier week-end d’août elle est là pour apprendre ce circuit sur lequel elle n’a encore jamais posé ses roues ! Elle ne le connaît que par simulateur !


Comment es-tu venue à la moto ?
Ni papa, ni maman ne faisaient de la moto ; mon frère un peu sur la route mais sans plus. C’est en regardant les courses, par hasard sur l’ordinateur, que je suis tombée sur une course de Moto 3 et que je me suis tout de suite dit « c’est ça que je veux faire » ; après, par des connaissances, j’ai réussi à rouler en 125 et, comme tout s’était bien passé, j’ai commencé directement en endurance en faisant le Trophée Grand Ouest Endurance pendant deux ans.
En 2019, je n’ai fait qu’une partie du championnat de France SSP 300 car je me suis blessée à la clavicule et j’ai loupé plusieurs courses ; j’ai repris doucement à Carole.
J’ai fait aussi la Women’s Cup au Mans en 600.


Tes objectifs pour 2020 ?
 Faire tout le championnat et ne pas me blesser ; les courses ont été décalées à cause du COVID, mais il en reste pas mal ; être dans le top 5 et faire quelques podiums ce serait sympa.
 
Comment ça se passe avec les pilotes masculins ?
Ils réagissent comme si j’étais un garçon ;  certains n’aiment pas trop se faire doubler mais en général ça se passe bien.

Pas trop dur de faire les études, la compétition et l’entraînement ?
Entre le lycée, le sport, les week-ends de course et les entraînements qui sont parfois en semaine, c’est compliqué de tout gérer ; le statut de sportif de haut niveau excuse mes absences au lycée c’est déjà ça mais c’est pas simple !

Finalement, tu n’as pas fait beaucoup de courses vitesse ?

Non et je fais très très peu de roulage par rapport aux autres ; si je roule une fois tous les deux mois c’est bien. Pour me préparer physiquement  je fais de la musculation tous les jours.

Pendant le confinement, elle a quand même pu faire de la moto et découvrir des circuits grâce au simulateur mis à sa disposition par son entraîneur David VEILLON de DVS à LA ROCHELLE. Ce simulateur d’entraînement a été imaginé et développé par Alex CRIVILLE (Champion du Monde Moto GP 500) pour les pilotes professionnels et donc les pilotes MotoGP ; il permet de travailler, entre autre, la posture, le renforcement musculaire, le cardio, l’anticipation et la vitesse d’exécution du regard, la mémorisation des circuits, etc … Ce n’est pas un jeu mais un «outil de travail».

J’ai rencontré un petit bout de femme très déterminé ! Rien n’altère sa motivation ! Même pas une très grosse chute, lors de sa toute première course, qui a entraîné perte de connaissance, perte de mémoire et grosses douleurs au bassin ou, tout récemment, en guise de cadeau d’anniversaire, une opération des dents de sagesse !

Lucie, je ne serai pas à MAGNY-COURS (cause huis clos) pour t’encourager mais sache que je vais suivre ton parcours  en espérant que tu trouves les fonds nécessaires pour courir, comme tu l’aimerais bien, en championnat espagnol !


Renée Durin





  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (2/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (3/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (4/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (5/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (6/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (7/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (8/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Une fille dans la course, Lucie Boudesseul (Renée Durin)
    Une fille dans la course, Lucie Boudesseul (Renée Durin)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité