x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 03.08.20 | 15:23 ESPRIT-RACING.COM | 03.08.20 | 15:23


Pour la première étape de cette saison spéciale, la Fédération Française de Motocyclisme et l'ASM Armagnac Bigorre accueillaient, ces 1er et 2 août, les 9 catégories des Coupes de France Promosport. Après avoir patienté durant de longs mois, plus de 170 pilotes amateurs et amatrices de vitesse ont enfin pu s'expliquer sur le circuit de Nogaro.


PROMOSPORT 1000

COURSE 1 : UNE COURSE À REBONDISSEMENTS QUI SOURIT À FONTANELLE


En s'élançant de la 4ème position, Kévin TUREB (Honda) est l'auteur d'un excellent départ lui permettant de prendre les commandes de la course. Dans les premiers tours, le leader se montre le plus rapide mais Benjamin FONTANELLE (Yamaha) et Maxime GUCCIARDI (Yamaha) se sont immédiatement menaçants.

Coup de théâtre, après seulement 4 tours TRUEB est contraint de rentrer aux stands à cause d'un problème technique. FONTANELLE en profite alors pour s'emparer de la tête de course, aux côtés de GUCCIARDI. Dans la foulée, les deux Yamaha sont rejointes par William HERBILLON (Yamaha).

Au 7ème tour, GUCCIARDI signe le meilleur temps en course permettant de creuser un leger écart avec HERBILLON et FONTANELLE. Mais les deux pilotes sont bien déterminés à ne pas le laisser filer. En 4ème position à 6 tours de l'arrivée, Lothaire HEMMER (Yamaha) est plus rapide que le trio de tête et parvient à faire la jonction. Avec plus de 10 secondes de retard sur les 4 de devant, Paul Alexandre MAZOT (Yamaha) est à la lutte avec Cyril ERUAM (Suzuki) pour le gain de la 5ème place.

Dans le 13ème tour HERBILLON et HEMMER se percutent lors d'une manœuvre risquée, HERBILLON chute. Le podium semble alors se dessiner, seul l'ordre reste à déterminer…

Les pilotes parcourent leur dernier tour avant que la machine de HEMMER, alors 3ème, ne s'enflamme et que la Direction de course ne brandisse le drapeau rouge.

La course s'achève alors, FONTANELLE en sort victorieux devant GUCCIARDI. Les événements profitent à Cyril ERUAM qui monte sur le podium après avoir dominé Nicolas CRONIER (Yamaha) et Paul Alexandre MAZOT respectivement 4ème et 5ème. Suite à sa chute, HERBILLON parvient tout de même à rentrer dans les points, il est 14ème. De son côté, HEMMER n'est pas classé.

COURSE 2 :  GUCCIARDI CONTIENT FONTANELLE ET TRUEB

Dans cette course 2, très rapidement un train de pilotes se forme à l'avant avec en pointe, le poleman Maxime GUCCIARDI (Yamaha) suivi de Kévin TRUEB (Honda), Benjamin FONTANELLE (Yamaha) et William HERBILLON (Yamaha). Après deux tours, alors que TRUEB s'empare des commandes de la course, HERBILLON se manque au freinage au bout de la ligne droite de l'Aviation et retombe à la 6ème place du classement derrière Lothaire HEMMER (Yamaha) et Eddy FERRE (Yamaha).

À la mi-course, GUCCIARDI lutte pour rester dans le sillage de FONTANELLE et TRUEB. Dans le même temps, HEMMER et FERRE comblent leur retard peu à peu leur retard sur les trois pilotes qui les précèdent.

Après 11 tours, un train de 5 pilotes se constitue à nouveau pendant que William HERBILLON se rapproche pour tenter de venir concurrencer les 5 hommes de tête.

Alors qu'il ne reste plus que 3 tours à parcourir et que GUCCIARDI semble prendre l'ascendant, le drapeau rouge interrompt la course suite à une chute dans le milieu de peloton.

Le classement est donc figé… Ainsi, Maxime GUCCIARDI qui l'emporte devant Benjamin FONTANELLE et Kévin TRUEB. Pourtant en lutte pour le podium, HEMMER, FERRE et HERBILLON se classent respectivement 4ème, 5ème et 6ème.

PROMOSPORT 600  

COURSE 1 : AEBI VAINQUEUR JUSTE DEVANT MEUNIER


Très performant en qualifications, Ludovic RIZZA (Yamaha) manque son départ et perd de nombreuses positions. À l'inverse, Kilian AEBI (Suzuki) et Samuel TRUEB (Honda) en réalisent d'excellents et basculent en tête dès le 1er virage.


Après 3 tours, AEBI se retrouve seul leader suite au problème technique de TRUEB contraint à l'abandon. De son côté, le poleman est dans la roue de Loïc MEUNIER (Yamaha), en embuscade, un peu plus de 2 secondes derrière AEBI.

Peu avant la mi-course, MEUNIER se détache de RIZZA et recolle au le pilote de la Suzuki n°40. Les deux hommes se lancent alors dans un duel pour la victoire. De son côté, le poleman tente de garder AEBI et MEUNIER à portée.

Alors que la bataille fait rage aux avant-postes, le drapeau rouge met fin à la course, suite à une double chute impliquant Remy GENOUD (Yamaha) et Jean-Pierre DUFOUR (Honda) alors 11ème et 12ème. Cet incident profite donc à AEBI qui remporte la course devant MEUNIER. De son côté RIZZA rattrape son mauvais départ en s'emparant de la 3ème place. Au pied du podium, le paddock retrouve Benjamin VAUCHER (Suzuki), pas au niveau des trois premiers sur cette course, et le jeune Vincent CARRIE (Yamaha) signe une belle 5ème place pour sa grande première dans la catégorie.

COURSE 2 : CETTE FOIS RIZZA RÉUSSIT SON DÉPART ET L'EMPORTE


En tout début de course, trois des protagonistes de la veille créent un groupe de leaders grâce à de bons départs. Il s'agit naturellement de l'auteur de la pole position Ludovic RIZZA (Yamaha), Kilian AEBI (Suzuki) ainsi que le Suisse Samuel TRUEB.

Tours après tours, les hommes de tête creusent l'écart alors que Benjamin VAUCHER (Suzuki), Loïc MEUNIER (Yamaha) et Cyril CIGANA se font pressants. Cependant, TRUEB ne parvient plus à suivre le rythme de ses deux adversaires directs.

Fautif, MEUNIER est contraint de quitter la piste à 7 tours de l'arrivée sous présentation du drapeau noir. Deux tours plus tard, c'est Kilian AEBI qui est victime d'un coup du sort, un problème mécanique l'oblige à stopper son effort, le pilote rentre aux stands.

Finalement, RIZZA convertit sa pole position en victoire après sa 3ème place de la veille. En profitant des déboires d'AEBI, TRUEB monte sur la 2ème marche du podium complété par CIGANA qui s'est défait de VAUCHER, également contraint à l'abandon dans l'ultime tour. Au pied de la boite, le paddock retrouve le jeune Vincent CARRIE (Yamaha) qui conclut un premier week-end satisfaisant dans sa nouvelle catégorie.

PROMO 500 CUP

COURSE 1 : ZIMMERMANN PREMIER VAINQUEUR EN 2020


Pour cette première course de la saison, les pilotes du Promo 500 Cup se présentent sur la grille de départ avec Willem ZIMMERMANN (Honda) en pole position. Malgré un départ manqué, ce dernier parvient à intégrer un groupe de 4 pilotes complété par Gregory DEBAIX (Honda), Patrice DI GREGORIO (Honda) et Baptiste VAUCHER (Honda).

Après 3 tours, le poleman s'échappe, obligeant ses trois concurrents à cravacher pour ne pas se faire distancer. Seulement, à 4 tours de l'arrivée, DEBAIX quitte le trio de poursuivants et revient petit à petit dans la roue du leader. Dans la foulée, il est imité par VAUCHER qui profite d'une passe d'armes entre les deux leaders pour recoller, laissant DI GREGORIO, seul pour la 4ème place.

Malgré ces beaux retours, ZIMMERMANN remporte la course devant DEBAIX puis VAUCHER. Quant à DI GREGORIO, il conserve sa place au pied du podium.

COURSE 2 : ZIMMERMAN RÉITÈRE

Dans le 1er tour, un groupe de 4 se détache en tête de course, on y retrouve les mêmes pilotes qu'en Course 1 : Willem ZIMMERMANN (Honda), Gregory DEBAIX (Honda), Patrice DI GREGORIO (Honda) et Baptiste VAUCHER (Honda).

À la mi-course, DI GREGORIO est distancé par ses acolytes. Ces trois-là s'en vont alors batailler pour la victoire.

Après plusieurs tentatives de dépassement sur la Honda n°94, DEBAIX part à la faute et chute dans l'épingle. ZIMMERMANN signe donc le doublé devant VAUCHER qui monte sur la deuxième marche du podium. Persévérance récompensée pour DI GREGORIO qui signe une heureuse 3ème place. Au pied du podium, le paddock retrouve Nathan MESSAGER (Honda), discret ce week-end.

PROMOSPORT 400

COURSE 1 : DÉBUTS PROMETTEURS POUR NÉGRIER


Impressionnant en qualifications, le poleman Alexis NEGRIER (Kawasaki) prend un excellent départ et file en tête. Diego PONCET (Kawasaki) et Ludovic AMOURET (Kawasaki) prennent alors la roue de ce dernier et les trois Kawasaki s'échappent.

Peu avant la mi-course, une Yamaha revient sur les hommes de tête, il s'agit de celle de Dorian JOULIN qui se mêle alors à la lutte pour le podium. À 3 tours de l'arrivée, les écarts se creusent à l'avant de la course, NEGRIER se donne de l'air devant PONCET, AMOURET et JOULIN qui peinent à imprimer le rythme.

Finalement, NEGRIER convertit sa pole position en victoire pour sa première course en Promosport 400. De son côté, PONCET s'applique et s'empare de la 2ème place devant AMOURET qui complète le podium, et JOULIN, 4ème.

COURSE 2 : NEGRIER DEJA SOLIDE

Auteur d'un départ tambours bâtant, le poleman et vainqueur en course 1, Alexis NEGRIER (Kawasaki) est imité par Diego PONCET (Kawasaki) et Ludovic AMOURET (Kawasaki). Comme la veille, les trois Kawasaki s'échappent.

À la lutte, le trio de tête laisse échapper de nombreuses secondes au profit de leurs poursuivants, notamment Fergus CHRETIENNOT (KTM) qui revient dans la roue de Diego PONCET, 3ème, après 5 tours. Dans la foulée, AMOURET se manque au freinage et se fait distancer. Opportuniste, NEGRIER s'envole en tête.

Dans les 2 derniers tours, Diego PONCET et Fergus CHRETIENNOT tentent de résister au retour de Lucas LINXE (Kawasaki).

À l'arrivée, NEGRIER célèbre son premier doublé dans la catégorie, devant PONCET qui domine CHRETIENNOT après avoir profité de la chute de LINXE prit dans son élan dans l'un des ultimes virages. Ce dernier échoue à la 19ème place. De son côté, AMOURET conclut tout de même à la 4ème place.

PROMOSPORT 125

COURSE 1 : PLAINDOUX SAISIT SA CHANCE


Chez les benjamins des Coupes de Frances Promosport, un groupe de 4 motos se constitue en première partie de course, celui-ci est composé d'Evann PLAINDOUX (Suzuki), Gaëtan PRUNIER (Suzuki), Louis CAMUS (Suzuki) et du poleman, Enzo DAHMANI (Suzuki) malgré son départ compliqué.

Après 7 tours, alors que la bataille fait rage entre les garçons de tête, la course est interromput par un drapeau rouge déclenché par une chute intervenue dans le peloton. Le classement est figé, PLAINDOUX monte alors sur la plus haute marche du podium aux côtés de DAHMANI, 2ème et PRUNIER, 3ème. Quant à CAMUS, il doit se contenter de la 4ème place.

COURSE 2 : DAHMANI DOMINE UNE NOUVELLE FOIS PLAINDOUX


Rapidement détachés du peloton, Evann PLAINDOUX (Suzuki) et Enzo DAHMANI (Suzuki) s'expliquent aux avant-postes. Dans leur dos, Gaëtan PRUNIER (Suzuki) lutte pour garder le duo de tête à portée alors que Louis CAMUS (Suzuki) éprouve des difficultés pour imprimer le rythme du 3ème.

Juste après la mi-course, la chute de Manon ROBERT (Suzuki), oblige la Direction de course à agiter le drapeau rouge. Après quelques minutes, les jeunes pilotes s'élancent à nouveau sur la piste pour 5 tours.

Le poleman DAHMANI conserve la tête de la course grâce à un départ rapide. Malgré cela, il se retrouve de nouveau aux coudes à coudes avec PLAINDOUX dans les premiers tours. De leur côté, PRUNIER et CAMUS profitent du temps perdu par les leaders dans leur duel, pour se joindre à eux.

Finalement, au terme d'une bagarre acharnée, DAHMANI passe la ligne en 1ère position juste devant PLAINDOUX et PRUNIER. De son côté, CAMUS stagne au pied du podium.

WOMEN'S CUP

COURSE 1 : GAËLLE REMY LARGEMENT VICTORIEUSE DEVANT SA SŒUR


À l'honneur pour ce premier week-end de courses, les filles de la Women's Cup voient Gaëlle REMY (Kawasaki) maitriser son sujet et dominer la course de bout en bout avant de monter sur la plus haute marche du podium.

Natacha REMY (Kawasaki) tente de suivre sa sœur mais le rythme imposé par celle-ci est trop élevé, elle se contente alors de la 2ème place seulement 0''752 devant Beatrice GIRARD (Suzuki), 3ème.


PROMO MASTER

COURSE 1 : ULMANN SEUL AU MONDE


En début de course, le poleman Olivier ULMANN (Yamaha) conserve le leadership. Il emmène dans sa roue Lionel ANCELIN (Yamaha) et Gérald MUTEAU (BMW). Après à peine plus d'un tour, le multiple tenant du titre Promo Master, chute et doit abandonner. Opportuniste, ULMANN en profite pour fausser compagnie à ANCELIN.

Dans son dos, Lionel ANCELIN, rejoint par Mickaël VAISSE (Yamaha) et Bernard FOURCADET (Yamaha) tentent de gagner leur place sur le podium.

À l'arrivée, ULMANN l'emporte en cavalier seul alors qu'ANCELIN prend le meilleur sur VAISSE et FOURCADET pour le gain de la 2ème place. Grand perdant de cette joute à 3, FOURCADET ne monte donc pas sur la boite.

COURSE 2 : MUTEAU : L'ORGUEIL D'UN CHAMPION

Après une course délicate la veille, Fernando Dos Santos (Kawasaki) prend ses responsabilités en début de course et creuse immédiatement l'écart. Au second tour, Olivier ULMANN (Yamaha) tente une attaque sur Mickaël VAISSE (Yamaha), 2ème, mais part à la faute et redescend à la 7ème position. De son côté, Gérald MUTEAU (BMW), de retour aux avant-postes, en profite et met Mickaël VAISSE sous pression à son tour. C'est également le cas de Gabriel ARNAUD (Yamaha) dans son sillage.

Alors que DOS SANTOS est toujours seul en position de pointe, MUTEAU échappe à VAISSE et ARNAUD. Cependant, le paddock observe, la belle remontée d'ULMANN qui revient dans la roue de la BMW n°93.

À deux tours de l'arrivée, MUTEAU met les bouchés doubles et distance une nouvelle fois ULMANN avant de revenir sur le leader.

Grâce à un rythme très élevé en fin de course, MUTEAU l'emporte avec autorité. À quelques mètres de la ligne d'arrivée, ULMANN dépasse un DOS SANTOS en souffrance pour monter sur la deuxième marche du podium ! Alors qu'il a passé la majeure de partie de l'épreuve en tête le pilote de la Kawasaki n°6 doit se contenter de la 3ème place, physiquement diminué, il n'a pas pu résister. Quant à VAISSE, le pilote se classe 4ème tandis qu'ARNAUD chute dans le dernier virage et ne termine pas la course.

PROMO SIDE

COURSE 1 : TED PEUGEOT ET SON PÈRE INTOUCHABLES


Le duo familial PEUGEOT / PEUGEOT confirme la domination démontrée lors des qualifications et l'emporte largement devant PERILLAT / ARIFON, ex passager de Manu MOREAU en FSBK. Le side BERTHET / VASSEUR complète le podium scratch identique en catégorie Promo 1.

Notons que les deux premier sont en F600 (600cc) et le troisième en F1 (1000cc)

De son côté, au terme d'une belle bataille face au n°26 de BERTHET / VASSEUR, le F2 de PAQUERIAUD / LABARGE termine au pied du podium et remporte la catégorie Promo 2 devant LACOUR / LACOUR et MICHON / MUGNIOT.

COURSE 2 : L'ÉQUIPAGE PEUGEOT NE TREMBLE PAS


Bien parti pour l'emporter une nouvelle fois aisément, PEUGEOT / PEUGEOT est contraint de passer par la voie des stands et voit donc PERILLAT / ARIFON reprendre l'avantage. Il faudra moins 2 tours au side n°74 pour reprendre son bien.

Ainsi, PEUGEOT / PEUGEOT l'emporte pour la deuxième fois du week-end, 9''515 devant PERILLAT / ARIFON. Sur la troisième marche du podium, le paddock retrouve BERTHET / VASSEUR qui a vécu une course isolée entre le 2ème et Le F2 LACOUR / LACOUR, vainqueur de la catégorie Promo 2. Pour compléter le Top 3 de la catégorie, PAQUERIAUD / LABARGE qui, suite à un passage par la voie des stands, perd sa 1ère place et MICHON / MUGNIOT se classent respectivement 5ème et 6ème du scratch.


PROMO DECOUVERTE

COURSE 1 : LOPES L'EMPORTE SEREINEMENT


Au 1er tour, la chute de Michel ROCQUET (Triumph), dans le cœur du peloton, interrompt la course. Les 30 acteurs s'élancent alors une nouvelle fois, pour 8 tours.

Comme en qualification, le poleman Romain LOPES (Yamaha) maitrise son sujet et s'impose avec 6''923 d'avance sur son dauphin Nicolas TAILLIBERT (Yamaha). Ce dernier résiste au retour de Didier FORTUNE (Kawasaki), auteur d'une belle remontée après des premiers tours compliqués.

COURSE 2 : 2 SUR 2 POUR LOPES

Pour la dernière course du week-end, les pilotes de la catégorie Promo Découverte s'élancent sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro.

Grâce à une course maitrisée, Romain LOPES (Yamaha) conclut un week-end parfait en s'imposant largement devant Nicolas TAILLIBERT (Yamaha) et Radouanne EL ALLAM (Yamaha).


SUIVEZ LES COUPES DE FRANCE PROMOSPORT 2019


Le site internet, dédié aux Coupes de France Promosport, www.cdfpromosport.fr, vous propose de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats…


CALENDRIER 2020
15 et 16 août – Circuit Carole (93) – MC Motors Events
5 et 6 septembre – Croix en Ternois (62) – ASM Croix en Ternois
26 et 27 septembre – Anneau du Rhin (68) – MC Passion Vitesse
10 et 11 octobre – Pau Arnos (64) – Moto Club Pau Arnos
24 et 25 octobre – Lédenon (30) – MC Lédenon





  • PromoSport Carole (2/8) » Voir PromoSport...
  • PromoSport Carole (3/8) » Voir PromoSport...
  • PromoSport Carole (4/8) » Voir PromoSport...
  • PromoSport Carole (5/8) » Voir PromoSport...
  • PromoSport Carole (6/8) » Voir PromoSport...
  • PromoSport Carole (7/8) » Voir PromoSport...
  • PromoSport Carole (8/8) » Voir PromoSport...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Promosport, belle entrée en matière à Nogaro (D.R.)
    Promosport, belle entrée en matière à Nogaro (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Coupes de France Promosport, Un lancement à Huis clos à Nogaro

    • FFM - Promosport - Le calendrier 2020 dans l'aspiration

    • Finale des Coupes de France Promosport

    • Promosport 2019

    • Les minus en piste !

    Plus de news »

    Publicité