x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 01.03.20 | 11:42 • Mis à jour le 03.03.20 | 07:24 ESPRIT-RACING.COM | 01.03.20 | 11:42 • Mis à jour le 03.03.20 | 07:24


En bagarre aux avant-postes samedi avant de jouer de malchance, Loris Baz entendait bien prendre sa revanche dès dimanche matin à Phillip Island lors de la course sprint. Si le Français a longtemps figuré parmi les prétendants à la victoire, il a finalement terminé meilleur pilote indépendant en septième position, à 1.8 seconde seulement du vainqueur, Jonathan Rea.


Au départ de la Course 2, le représentant Yamaha, qui s'élançait pourtant de la troisième ligne, s'est hissé dans la hiérarchie jusqu'à mener les hostilités à plusieurs reprises. Mais à trois tours du drapeau à damier, Loris Baz a dû tirer tout droit dans l'un des virages les plus rapides du circuit de Phillip Island afin d'éviter Toprak Razgatlioglu, victime d'un problème mécanique. Après avoir perdu le contact sur les leaders, le Haut-Savoyard a rallié l'arrivée en huitième position.

Bien que déçu, Loris Baz se disait toutefois plus que ravi du travail accompli en Australie et pense d'ores et déjà au prochain rendez-vous au Qatar.

Loris Baz (Course Superpole - 7e / Course 2 - 8e) :
« Ce fut une belle journée, mais nous avons été très mal récompensés. Durant la Course Superpole, nous nous sommes battus pour la victoire. Après quelques contacts, je termine finalement septième, mais je me suis fait vraiment très plaisir. La deuxième manche, en revanche, a été folle ! Johnny Rea entretenait un rythme plutôt lent en tête, et je me sentais à l'aise. J'étais cinquième ou sixième, je suis remonté et j'ai même mené la course à plusieurs reprises. Je dois dire que je me suis régalé ! Cela faisait un moment que ça n'était pas arrivé, c'était vraiment génial. Malheureusement, je me suis fait une belle frayeur lorsque Toprak a souffert d'un problème mécanique. Il a relevé la moto dans l'un des virages les plus rapides du circuit et j'ai dû tirer tout droit pour l'éviter. J'ai réussi à reprendre la piste, mais il était déjà trop tard. J'avais perdu le contact alors que j'occupais la troisième place. Je pense que j'étais vraiment en mesure de me battre pour la victoire jusqu'au dernier tour. Je suis bien sûr très déçu, mais je suis malgré tout satisfait de la semaine que nous avons accomplie. Nous avons régulièrement figuré aux avant-postes... j'ai encore réalisé le meilleur temps du warm-up ce matin. Il y a plein de belles choses, mais notre travail n'a pas été récompensé. Nous disposerons du moteur 2020 qu'à partir de Jerez, mais nous sommes là et nous nous sommes battus comme des lions. Ce n'est que partie remise, j'en suis persuadé ! »






  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (2/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (3/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (4/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (5/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (6/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (7/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (8/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Loris Baz mal récompensé après avoir mené la deuxième course en Australie (D.R.)
    Loris Baz mal récompensé après avoir mené la deuxième course en Australie (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Loris Baz, meilleur pilote indépendant de la première manche en Australie

    • Loris Baz, nous visons la victoire !

    • Loris Baz conclut la saison 2019 en dixième position du Championnat WSBK

    • Loris Baz, meilleur pilote indépendant de la première course à Losail

    • Une première journée positive pour Loris Baz malgré la douleur

    Plus de news »

    Publicité