x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 07.06.19 | 11:46 ESPRIT-RACING.COM | 07.06.19 | 11:46


Cette année, #Simon #Gachet est déjà monté sur le podium en championnat de France et il a marqué quelques points en #Blancpain #GT #World #Challenge #Europe, mais la réussite l'a boudé lors des deux premières épreuves d'endurance.


Au terme de 1000 kilomètres éprouvants au Paul Ricard, l'Isérois et ses coéquipiers du team Saintéloc Steven Palette et Christopher Haase ont conquis de haute lutte la 9ème place. Les Audi n'ont pas été à la fête samedi soir sur le plateau du Castellet.

Maudit secteur 2
En qualification, Simon signe un excellent 9ème temps, mais Steven et Christopher connaissent moins de réussite et le trio est 18ème au cumul des trois séances. Le départ est donné à 18 heures, par une douce température de 24°, sous un beau ciel bleu éclairé par un soleil généreux. Steven perd une dizaine de places dans la cohue du début de course. Une longue neutralisation s'impose au troisième tour car deux voitures ont violemment tapé le mur de pneus à Signes. Au restart, Steven est 22ème mais le safety-car ne tarde pas à revenir en piste, ce qui incite l'équipe Saintéloc à appeler son pilote pour le premier pitstop dès la 36ème minute. L'Audi R8 LMS GT3 Evo n°25 atteint alors la sixième position dans le courant de la deuxième heure de course.

Après le double relais de Steven vient le tour de Simon d'enchainer 2h10 au volant. Cette fois, une neutralisation fait perdre des places à l'Audi stéphanoise. Simon cravache pour remonter 13ème avant de passer le flambeau à Christopher dans la nuit varoise. L'Allemand attaque très fort lui aussi et franchit la ligne d'arrivée au 9ème rang. La 25 est la deuxième meilleure Audi, la mieux placée ayant quelque peu forcé le passage pour devancer Christopher in extremis de 5 dixièmes de seconde…

Simon Gachet : « J'étais content de mon chrono en qualification, mais la course a été une autre paire de manches. Sur un tour, on pouvait s'en sortir honorablement, mais en course, notre déficit en vitesse de pointe était vraiment trop pénalisant. On ne pouvait doubler personne et on était une proie facile pour nos rivaux dans le secteur 2, qui comprend la plus grande partie de la ligne droite du Mistral. Pendant la première partie de mon relais, j'en ai vraiment bavé dans le trafic à cause de ce manque de Vmax. C'était mieux par la suite mais dans l'ensemble, les Audi n'ont pas été au rendez-vous au Paul Ricard. Le positif, c'est que la nôtre faisait partie des meilleures. Il va falloir être forts à Misano, où nous avons entamé en 2018 notre série de podiums avec Christopher. »

Italie, terre de succès
Des podiums, Simon en a déjà obtenu dans pas mal de pays, mais l'Italie lui réussit plutôt bien : Imola en Formula Renault 2.0 et en European Le Mans Series, Misano en Blancpain GT... La prochaine manche du Blancpain GT World Challenge Europe aura justement lieu sur le circuit Marco Simoncelli, au bord de l'Adriatique, les 29 et 30 juin.



Romane Didier / future racing commm




Cliquez pour agrandir l'image
Simon Gachet ouvre son compteur en Endurance (D.R.)
Simon Gachet ouvre son compteur en Endurance (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Double Six !

  • Une victoire sans bavures

  • Le podium leur va si bien !

  • Blancpain GT Series Endurance Cup, Silverstone, Photo finish pour Simon Gachet

  • Le Karting fait son grand retour au Circuit Carole !

Plus de news »

Publicité