x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 05.06.19 | 14:08 ESPRIT-RACING.COM | 05.06.19 | 14:08


Victoires, passion et performance


- Le Tourist Trophy de l’île de Man, les 24Heures du Mans et du Nürburgring s’enchaînent en juin.  
- Trois événements sur circuit et/ou sur routes ouvertes qui repoussent les limites humaines et technologiques
- Trois événements qui plébiscitent une compétition ouverte en matière de pneumatiques pour améliorer les performances
- Un défi logistique et technique majeur pour Dunlop.
 
Les  puristes  du  sport  automobile  sont  souvent  nostalgiques  du  temps  où  des  compétitions comme la Formule 1 étaient plus disputées, authentiques et imprévisibles. Des réglementations plus strictes règnent dans le sport automobile moderne, et c’est souvent pour la bonne cause de la sécurité. Cependant, certaines courses du calendrier du sport automobile sortent du lot.

Cette  année,  trois  des  plus grandes  courses  de  légendes  se déroulent  sur trois  semaines.  Les deux marathons de 24 heures au Mans et au Nürburgring, ainsi que le défi du TT de l'île de Man, font de juin 2019 le mois des courses authentiques  pour  des  pilotes authentiques ! Sans surprise, pour une  marque  de  plus  de  130  ans dont  l’objectif  est  de  gagner, Dunlop  est  au  cœur  de  ces  trois grandes courses.
 
En seulement trois semaines, Dunlop fournira plus de 5 000 pneus avec les services associés aux teams. Ces trois événements sont des compétitions ouvertes en matière de pneumatiques, ce qui signifie que les équipes, les pilotes et motards choisissent Dunlop plutôt qu’une seule marque imposée par le règlement. Cet esprit de compétition pousse Dunlop à développer des pneus plus rapides et plus performants chaque année.   


Le Tourist Trophy de l’Ile of Man TT - semaine de course du 1er au 7 juin
 
Le TT de l’Ile de Man n’a pratiquement pas changé depuis sa création, il y a plus d’un siècle. Nulle part ailleurs, les hommes, les motos et les pneus sont testés dans des conditions pareilles.  
 
Cette île, nichée dans la mer d’Irlande, est fièrement indépendante. Elle peut ainsi légiférer sur des sujets importants – comme de ne pas avoir de limitation de vitesse sur les routes publiques. Le  tour  de  37 miles/59 km réveille  les  petits  villages endormis,  le  long des  rivières  puis  se propage dans la land autour de la montagne Snaefell. Le tracé du TT comporte tous types de virages, mais en général, le parcours est incroyablement rapide, avec un record du tour établi par Peter Hickman sur pneus Dunlop l'année dernière à plus de 216 km/h de moyenne. La plupart du temps les pilotes sont à fond de quatrième, cinquième et sixième vitesse, se faufilant dans des courbes rapides bordées d’arbres, de haies et de lampadaires.  
 
La semaine de course, précédée par plusieurs jours d’essais, commence et se termine par les épreuves des Superbikes 1000cc, de plus de 200 ch. et allant jusqu’à 320 km/h sur les parties les plus rapides du tracé. La plupart des pilotes concourent également dans les deux autres catégories majeures, les Supersport 600cc et Superstock 1000cc.  
 
Le choix des pneumatiques est important pour le TT. Des vitesses moyennes très élevées et des sauts qui sont pris à plus de 150 km/h, créent d'énormes contraintes pour le mélange de gomme et la construction du pneu. Dunlop est la marque de pneus qui a connu le plus de succès dans l’histoire du TT, remportant les 13 dernières courses en catégorie Senior. Le fait que ce soit une course avec un choix ouvert de pneus pour les concurrents implique chaque année de
nouvelles technologies. Cette année, Dunlop s’est concentré sur un mélange de gomme avec une montée en température rapide, ce qui est essentiel pour renforcer la confiance des coureurs lorsqu’il fait froid, avant de descendre Bray Hill après la ligne de départ.
 
Les pneumatiques Dunlop ont participé au TT depuis sa création en 1907 à l’exception de deux courses. Sur ces 15 dernières années seulement, les pilotes ont choisi Dunlop pour remporter 60  victoires  et  faire  150  podiums  dans  toutes  les  catégories  y  compris,  les  Superbike, Supersport, Superstock et les courses électriques TT Zero.  
 
Les vitesses élevées du tracé du TT ont poussé à la création de la technologie « JLB » de Dunlop : Jointless Belt Construction – construction sans joint. Elle réduit la déformation de la carcasse  du  pneu  causée  par  la  force  centrifuge  à  hautes  vitesses  de  15mm  à  3mm.  Les avantages de la technologie JLB sont un comportement progressif du pneu, de la stabilité en ligne  droite  et  la  réduction  de  mouvements  de  carcasse  en  courbe  rapide  -  une  avancée considérable pour les pilotes qui roulent en Dunlop.
 
 
Les 24Heures du Mans – 15 & 16 juin 2019
 
L’histoire de Dunlop au Mans est unique. Depuis sa première victoire en 1924, les voitures équipées de pneus Dunlop ont remporté la course 34 fois, plus que tout autre manufacturier de pneus.   
 
Depuis les victoires de Bentley dans les années 1920, l’ère des Jaguar Type-D des années 1950 et les bagarres épiques de Porsche et Ferrari des années 60, Dunlop appartient à l’âme du Mans et a contribué à créer sa légende. Les années 80 et les heures glorieuses des Porsche 956/962 et des Jaguar séries XJR ont apporté encore plus de victoires à Dunlop.
 
Ces dernières années, Dunlop s’est concentré sur la catégorie hyper-compétitive des LMP2 dans laquelle la similarité des voitures crée une vraie compétition en matière de performance des  pneus.  En  2018,  Dunlop  a  remporté  pour  la  huitième  fois  consécutive  cette  catégorie. Toutefois, il n’y a pas de place pour l’autosatisfaction, comme l’explique Ben Crawley, directeur de Dunlop Motorsport, : “Nous aimons la compétition. Elle pousse nos équipes à développer de nouveaux pneus chaque année. Cette année nous présentons une nouvelle spécification pour Le Mans. Elle a été utilisée et a remporté le Championnat du Monde d’Endurance FIA à Sebring et par Jean-Eric Vergne pour établir un record à Spa. Jean-Eric Vergne était plus rapide de 1,8 seconde  qu’en  2018,  démontrant  ainsi  que  la  performance  vient  de  la  recherche  & développement.”
 
En 2019, la catégorie LMP2 est la plus représentée sur le plateau des 62 voitures, avec 20 voitures  engagées  cette  année.  9  voitures  ont  choisi  Dunlop.  Le  règlement  prévoit  trois spécifications pour les pneus slick et deux pour les pneus pluie. Elles doivent répondre aux besoins de tous les teams Dunlop. Les caractéristiques des pneus utilisées aux 24 Heures du Mans doivent être performantes sur tous les circuits du Championnat du Monde d'Endurance FIA et European Le Mans Series, avec des températures de piste pouvant être inférieures à 10°C (comme à Spa cette année) et supérieures à 40°C.
 
Ben  Crawley  souligne  l’implication  des  équipes  :  «  Après  avoir  développé  les  nouvelles spécifications pendant l’inter-saison, nous travaillons avec les écuries pour les tester avant de sélectionner les mélanges de gomme et les constructions pour la saison. Les ingénieurs des écuries et les équipes de Dunlop travaillent en étroite collaboration pour parfaire les mises au point et obtenir les meilleures performances pour chaque couple de voiture/pilote. Les réglages de suspension et la pression des pneus affectent directement les performances en termes de vitesse et de durabilité. Les temps au tour pour les 24 Heures sont de plus en plus rapides, mais la  vitesse  n’est  qu’une  exigence  des  pneus.  Dunlop  définit  des  mélanges  de  gomme  pour pouvoir faire de multiples  relais.  Cette  communication,  cette  collaboration  et  cette  expertise entre les pilotes, les ingénieurs et notre équipe technique sont la clé du succès. C'est autant une  question  de  performance  humaine  et  de  travail  d'équipe  que  de  développement  de produit. »
 
 
Les 24 Heures du Nürburgring – 22 & 23 juin    
 
Trop dangereux et trop rapide pour la Formule 1. C’est ce que les pilotes disaient du Nürburgring Nordschleife en 1976. Pourtant, plus de 40 ans après, disputée sur « l’enfer vert » aux 170 virages, cette épreuve est l’une des plus sélectives qui puissent être imaginées. Long,  étroit,  rapide  et  dangereux,  ce  circuit  de  25  km  est  l’un  des  plus  sauvages  toujours autorisé à accueillir une course de voitures de toutes catégories.
 
« Le circuit est de la vieille école, il est très exigeant, explique Ben Crawley. « La course est devenue  une  bagarre  de  grands  constructeurs.  Les  meilleures  équipes,  y  compris  l’équipe Phoenix  Audi,  ont  choisi  Dunlop  dans  leur  quête  de  victoire,  mais  nous  équipons  aussi  de nombreuses catégories très diversifiées, comme le TCR Touring Car. »
 
Le Nürburgring est important pour Dunlop car il s’agit de l’une des rares courses au monde dans laquelle les principaux fabricants de pneu de sports mécaniques participent. Dunlop peut ainsi se mesurer à eux.
 
Les pilotes subissent une pression continue sur la Nordschleife. Les changements de trajectoire sont difficiles avec différents niveaux d’adhérence et beaucoup de voitures sur le circuit. Il y a en particulier les différences de vitesse entre les voitures des nombreuses classes mais aussi les courbes, les changements d’altitude et le revêtement du circuit. Sur la grille, une vingtaine de catégories s’alignent, les voitures de tête sont des GT3, ensuite les GT et les Touring. La plupart des équipes sont aussi des habitués du championnat VLN dans l'Eifel. Historiquement, la course a toujours été un terrain de jeu pour Dunlop avec 18 victoires au classement général. Dunlop a gagné quatre fois d’affiler, avec entre autres les pilotes Hans-Joachim Stuck (1970), Helmut Kelleners (1972) et Niki Lauda (1973). Aucun autre manufacturier de pneus n’est monté sur la plus haute marche du podium lors de cette décennie. La dernière victoire  de  Dunlop  était  en  2017,  avec  Connor  De  Phillippi,  Kelvin  van  der  Linde,  Markus Winkelhock et Christopher Mies.  

En plus des 24Heures, Dunlop est fier de son passé au Nordschleife. Le record officiel du tour (sur la Nordschleife de 20,832 km sans le complément utilisé pour les 24h) est toujours inchangé depuis 1983, quand le regretté Stefan Bellof avait poussé la Porsche 956, chaussée de Dunlop, pour établir le record à 6 min 11 s 13. Les experts en sport automobile considèrent toujours que c’est l’un des meilleurs tours de l'histoire du sport.  
 
Le travail d’équipe pour gagner  
Les pneus compétition de Dunlop sont développés par une équipe internationale. C’est une collaboration  entre  les  experts  en  recherche  &  développement  de  la  marque  basés  à Birmingham  (Royaume-Uni),  Colmar-Berg  (Luxembourg),  Montluçon  (France)  et  Hanau (Allemagne).  Les  pneus  compétition  automobile  sont  produits  en  Allemagne  et  les  motos  à Montluçon en France.
Les  pneumatiques  pour  chacune  des  courses  seront  expédiés  dans  les  camions  jaunes reconnaissables de Dunlop. Les working-paddocks de Dunlop, installés sur chacun des circuits, vont devenir les centres spécialisés de montage rapide de pneus les plus occupés au monde en juin.
 
La « trilogie » de juin sera peut-être l’apogée de la saison des courses pour Dunlop, mais elles ne représentent que trois des 300 courses auto ou moto auxquelles Dunlop participe chaque année. De janvier à décembre, c’est une course qui ne finit jamais.
 
À propos de Dunlop
Dunlop Europe, avec ses 130 ans d’expérience et de succès, est l’un des principaux fabricants de pneumatiques hautes et ultra hautes performances et possède un palmarès sportif impressionnant. La très large expérience de Dunlop en sport automobile a permis le développement de technologies innovantes pour la conduite de tous les jours.  
Dunlop  Europe  est  le  partenaire  technique  du  SERT  (Suzuki  Endurance  Race  Team)  et  de  Honda  Racing  en Championnat du Monde d’Endurance moto, le fournisseur official des pneus pour le Championnat du Monde FIM Moto2 & Moto3 et la marque la plus victorieuse dans l’histoire du TT de l’Isle de Man. Dunlop a été choisie par les vainqueurs et champions des courses de MXGP. Sur quatre roues, Dunlop est la marque de pneumatique la plus titrée dans l’histoire des 24Heures du Mans.





  • #LEMANS24 La Journée Test (2/8) » Voir #LEMANS24 La...
  • #LEMANS24 La Journée Test (3/8) » Voir #LEMANS24 La...
  • #LEMANS24 La Journée Test (4/8) » Voir #LEMANS24 La...
  • #LEMANS24 La Journée Test (5/8) » Voir #LEMANS24 La...
  • #LEMANS24 La Journée Test (6/8) » Voir #LEMANS24 La...
  • #LEMANS24 La Journée Test (7/8) » Voir #LEMANS24 La...
  • #LEMANS24 La Journée Test (8/8) » Voir #LEMANS24 La...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Le merveilleux mois de juin de Dunlop : Victoires, passion et performance  (D.R.)
    Le merveilleux mois de juin de Dunlop : Victoires, passion et performance (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Le Cafe Racer Festival est le rassemblement des Gentlemen Riders à ne pas manquer

    • Jap'n'Car Festival 2019, passion, Japon, record !

    • La Saison 3 de High Side arrive !

    • Jap'n'Car Festival 2019, une 2ème edition exceptionnelle sur l'Autodrome de Linas-Montlhéry

    • RETROMOBILE 2020

    Plus de news »

    Publicité