x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 06.05.19 | 13:40 • Mis à jour le 06.05.19 | 13:44 ESPRIT-RACING.COM | 06.05.19 | 13:40 • Mis à jour le 06.05.19 | 13:44


#FSBK les experts de la #vitesse française ont fait le spectacle devant les 12500 spectateurs présents à #Nogaro ce week-end.


À l'occasion de la deuxième étape du Championnat de France Superbike organisée par l'ASM Armagnac Bigorre sous la coupe de la Fédération Française de Motocyclisme, les experts de la vitesse française ont fait le spectacle devant les 12 500 spectateurs présents à Nogaro ce week-end.

SUPERBIKE

COURSE 1 : PREMIÈRE VICTOIRE MÉRITÉE POUR GINES

Dans la catégorie reine, le leader du provisoire Mathieu GINES (BMW Tecmas) s'élance de la pole position aux côtés d'Axel MAURIN (Yamaha) et Morgan BERCHET (Yamaha).

Dès le premier virage, GINES file seul en tête, suivi par Louis BULLE (Yamaha Tech Solutions). Tour après tour, le pilote parti de la 5ème place semble revenir sur le leader…

À la poursuite des hommes de tête, un trio composé d'Axel MAURIN, Christophe PONSSON (Yamaha) et Matthieu LUSSIANA (Yamaha) bataille pour la 3ème marche du podium. Alors que Grégory LEBLANC (Kawasaki Twist Ring Racing), parti de la 16ème position sur la grille de départ, remonte petit à petit le peloton et se place en 8ème position à la mi-course, est-il en capacité de jouer les premiers rôles ?

En tête de course l'écart se stabilise entre GINES et BULLE. Avec moins d'une seconde d'avance sur son dauphin, GINES n'est pas à l'abris d'un retour du pilote de la Yamaha n°9.

À 7 tours de l'arrivée, le trio en lutte pour le podium se tient en moins d'une seconde. Cependant, un fait de course bouleverse l'état d'esprit des trois hommes. En effet, BULLE commet une erreur qui lui fait perdre plus de 8 secondes sur GINES, laissant ainsi le pilote Tecmas filer vers la victoire. Le public retient son souffle…mais c'est trop tard : BULLE se fait surprendre par LUSSIANA, PONSSON et MAURIN à 4 tours de l'arrivée ! LUSSIANA et PONSSON prennent le large, laissant MAURIN contenir le pilote de la Yamaha n°9.

À l'arrivée, GINES remporte sa 1ère victoire de la saison sans opposition. Pour la 2ème marche du podium, PONSSON domine LUSSIANA dans les derniers virages. MAURIN termine la course au pied de la boite devant BULLE. Morgan BERCHET, 3ème au départ, ne termine qu'à la 6ème position, suivi du pilote local David MUSCAT (Ducati).

À noter, LEBLANC n'est pas parvenu à achever la belle remontée qu'il avait entamé et termine à la 11ème position.

La catégorie Superbike Challenger voit s'imposer Enzo BOULOM (Yamaha), 9ème au scratch. Il est suivi de Guillaume ANTIGA (Honda), évoluant à domicile, qui termine à la 10ème position. Maxime BONNOT (BMW Tecmas) complète le podium Challenger grâce à sa 12ème position.

COURSE 2 : COUP DE MAITRE DE PONSSON
En clôture de l'étape de FSBK, les pilotes de la catégorie reine prennent place sur la piste du Circuit Paul Armagnac de Nogaro. Malheureux en fin de course le matin, Louis BULLE (Yamaha Tech Solutions) s'élance pourtant depuis la pole position avec l'objectif de monter sur le podium. Le victorieux Mathieu GINES (BMW Tecmas) est second au départ de la course et Christophe PONSSON (Yamaha) complète la 1ère ligne.

Au coude à coude avec GINES dans les premiers virages, BULLE, fin tacticien, parvient à s'immiscer en tête. Au 2ème tour, PONSSON surprend et fait les freins à BULLE et GINES. Pourtant, un tour plus tard, GINES retrouve à nouveau le chemin de la position de pointe et emmène PONSSON dans sa roue. BULLE, distancé, se greffe à un groupe composé d'Axel MAURIN (Yamaha) et Matthieu LUSSIANA (Yamaha). Le trio prend alors en chasse les deux hommes de tête…

À la mi-course, les deux groupes éclatent ! Seul LUSSIANA parvient à rester à portée des leaders. MAURIN et BULLE suivent à distance et sont rejoints par Hugo CLERE (Yamaha Moto Ain) à 6 tours de l'arrivée. Revanchard, Gregory LEBLANC (Kawasaki Twist Ring Racing) n'est pas loin, et semble tout donner pour recoller au pilote Moto Ain.

À 5 tours du terme, la tête de course s'anime ! Matthieu LUSSIANA augmente le rythme et se rapproche de Mathieu GINES et Christophe PONSSON. En fin de course LUSSIANA est le plus rapide mais c'est PONSSON qui prend le dessus sur GINES et l'emporte. Resté dans la roue du pilote de la BMW n°41 pendant quasiment toute la course, il réalise un coup tactique parfait ! GINES monte sur la 2ème marche et décroche son 4ème podium de la saison en autant de participations. Malgré sa fin de course impressionnante, LUSSIANA reste 3ème.

Auteur d'une belle prestation, MAURIN termine au pied du podium après avoir pris le dessus sur CLERE, 5ème et BULLE, 6ème. À la lutte jusque dans les derniers mètres Morgan BERCHET (Yamaha) domine finalement « The White » pour le gain de la 7ème place et laisse la « Kawa » n°38 en 8ème position.

Chez les Challengers, le local Guillaume ANTIGA (Honda) s'impose grâce à sa 9ème place au scratch. Les deux pilotes du Team Suzuki LMS, Clément STOLL, 11ème et Johan NIGON, 12ème complètent le podium de la catégorie.


SUPERSPORT 600

COURSE 1 : BAU VAINQUEUR D'UNE BELLE TRIANGULAIRE

Guillaume RAYMOND (Yamaha) s'élance depuis la pole position, aux côtés de Guillaume POT (Yamaha) et Maximilien BAU (Yamaha).

Dès le premier tour, les trois hommes qui composent cette première ligne s'échappent en tête de course, emmenés par le jeune Maximilien BAU.

Un groupe de poursuivants est en embuscade, il s'agit Matthieu GREGORIO (Yamaha), Martin RENAUDIN (Yamaha) et Thibaut NAGORSKI (Suzuki). Ludovic CAUCHI (Yamaha) est isolé en 8ème position et tente de ne pas se faire distancer par les hommes qui le précèdent.  

Après 11 tours, les trois hommes de tête sont toujours roues dans roues et aucun d'entre eux ne semble pouvoir prendre le dessus sur les autres ! À l'inverse, la lutte pour la 4ème place penche en faveur de RENAUDIN qui prend le meilleur sur GREGORIO et NAGORSKI, alors que les deux sont rejoints par Renald CASTILLON GIOANNI (Yamaha), discret jusque-là.

À 4 tours de l'arrivée, la situation s'éclaircit en tête de course. BAU termine en leader après avoir contenu les attaques de POT. Auteur d'une belle fin de course également, RAYMOND termine la course en 3ème position avec quelques dixièmes de retard derrière BAU et POT.

Vainqueur au scratch, BAU remporte également la catégorie Challenger, RENAUDIN est second et GREGORIO complète le podium.

COURSE 2 : BAU BOUCLE UN WEEK-END PARFAIT

En 600cc, la 1ère ligne de la grille de départ est composée des mêmes hommes qu'en course 1, seul l'ordre change : Maximilien BAU (Yamaha), Guillaume RAYMOND (Yamaha) et Guillaume POT (Yamaha). À l'instar de la première course, BAU, pilote en Supersport Challenger, prend un départ tonitruant et s'installe en tête lors des premiers tours. Une nouvelle fois, il est suivi de ses fidèles adversaires POT et RAYMOND, littéralement roue dans roue. Le scénario serait-il sur le point de se répéter ?

En 4ème position Martin RENAUDIN, pilote Challenger, est isolé avec plus de 4 secondes d'avance sur son poursuivant Renald CASTILLON GIOANNI (Yamaha) à la mi-course. Ce dernier fait l'effort pour maintenir à distance Thibaut NAGORSKI (Suzuki), lui aussi isolé, en 6ème position.

Bouquet final dans les derniers tours, Maximilien BAU gagne le sprint et remporte sa 2ème course du week-end ! RAYMOND contrairement au matin, termine second et POT 3ème.

En Supersport Challenger, RENAUDIN se classe 2ème derrière BAU et 5ème en course derrière CASTILLON GIOANNI. La 3ème place du podium Challenger est à mettre au crédit de Matthieu GREGORIO (Yamaha), il prend même le dessus sur NAGORSKI pour s'octroyer la 6ème place au scratch juste devant la Suzuki n°68.

SUPERSPORT 300

COURSE 1 : SERIEUX ET APPLIQUÉ, GIRARDET S'IMPOSE ENCORE

En catégorie Supersport 300, Hugo GIRARDET (Kawasaki Tech Solutions), favori en début de saison, s'élance de la pole position. Au second rang sur la grille, le prometteur Alexis BOUDIN (Kawasaki) est à la gauche du poleman. Sylvain MARKARIAN (Yamaha) complète la 1ère ligne.

Le poleman pend un excellent départ qui lui permet de garder la tête après un tour, il a dans sa roue la Yamaha de MARKARIAN. Tom BERCOT (Yamaha), parti 5ème, rejoint les deux hommes de tête après 4 tours. BERCOT est précédé par Thomas FURLAN (Kawasaki) qui ne parvient finalement pas à suivre le rythme imposé par les trois hommes de tête.

Moins rapide que les leaders en ligne droite, Alexis BOUDIN se laisse distancer. Après 6 tours, le pilote Kawasaki évolue en 5ème position. Tout espoir de podium semble compliqué.

Du côté de la tête de course, GIRARDET fausse compagnie à BERCOT et MARKARIAN après 8 tours, laissant les deux pilotes à la lutte pour la 2ème marche du podium.

Confirmation sur la ligne d'arrivée pour GIRARDET ! Le pilote de la Kawasaki n°70 monte sur la plus haute marche du podium. Derrière lui, les deux pilotes se rendent coup pour coup jusque dans les ultimes virages. BERCOT tire finalement son épingle du jeu au dépend de MARKARIAN qui termine 3ème.

Au pied du podium, Thomas FURLAN termine sa course, isolé entre Sylvain MARKARIAN et Enzo CEOLOTTO (Yamaha). À noter que ce dernier, revenu tout droit depuis la 12ème place sur la grille de départ, a pris le dessus sur Alexis BOUDIN dans le dernier tour, ne lui laissant que la 6ème position.

Après la course, MARKARIAN est déclassé pout moto non-conforme, CEOLOTTO hérite donc de la 4ème place et BOUDIN de la 5ème.

COURSE 2 : GIRARDET DOUBLE LA MISE
En Supersport 300, le podium de la course 1 est à l'image de la grille de départ pour la course 2. C'est Hugo GIRARDET (Kawasaki Tech Solution), Tom BERCOT (Yamaha) et Sylvain MARKARIAN (Yamaha) qui forment la première ligne.

Mis en difficulté le matin, GIRARDET, décidé à se faciliter la tâche, parvient dès le 4ème tour, à totaliser plus de 5 secondes d'avance sur Sylvain MARKARIAN, Tom BERCOT et Enzo CEOLOTTO (Yamaha). Les trois poursuivants se disputent la 2ème marche du podium le temps d'une bataille à laquelle vient se mêler Thomas FURLAN (Kawasaki).

Cependant, après un superbe revirement de situation, Alexis BOUDIN (Kawasaki), 6ème à 2 tours de l'arrivée derrière le groupe pilotes, surprend le quatuor en fin de course et monte sur la 2ème marche du podium.

À L'arrivée, GIRARDET s'impose pour la 2ème fois du week-end. Pour la 2ème marche du podium, le jeune BOUDIN confirme devant BERCOT, 3ème. MARKARIAN termine à la 4ème position devant CEOLOTTO et FURLAN qui peuvent nourrir quelques regrets, eux, qui avaient fait jeu égal avec BERCOT pendant la majeure partie de la course.

Après la course, MARKARIAN est déclassé pout moto non-conforme, CEOLOTTO et FURLAN héritent donc des 4ème et 5ème places.


OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

COURSE 1 : FALCONE ENCORE LE PLUS RAPIDE À NOGARO

Pour la première course du dimanche, les pilotes de la catégorie OGP entrent en piste.

Vincent FALCONE (Beon Yamaha) s'élance depuis la pole position et garde le contrôle après le premier virage. Le pilote creuse immédiatement l'écart sur ses deux principaux adversaires : Antoine BONNARD (Moriwaki MD) et Line VIEILLARD (250NSF/Yamaha).

Après trois tours, alors que VIEILLARD est en chasse derrière FALCONE aux côtés de BONNARD, la jeune pilote de la Yamaha n°37 est victime d'un ennui mécanique et rétrograde en 7ème position.

FALCONE ne fait qu'augmenter l'écart qui le sépare de BONNARD, après 5 tours, il compte plus de 7 secondes d'avance sur ce dernier. De son côté, Charles AUBRIE (Over Yamaha) se fait, lui aussi, distancer par BONNARD qui réalise une course, isolé en deuxième position.

Après sa déconvenue, VIEILLARD parvient à retrouver un très bon rythme et revient sur AUBRIE à la 3ème position ! Elle prend alors les commandes d'un groupe en lutte pour la 3ème place avec Antoine BONNARD et José SALVANS (RMU 250 TM) comme poursuivants.

À l'arrivée, FALCONE l'emporte sans opposition et BONNARD est second à 11''481 du vainqueur. La bataille pour la 3ème place est finalement remportée par la seule fille du peloton, Line VIEILLARD. AUBRIE termine au pied du podium, SALVANS, quant à lui, est 5ème à l'arrivée malgré un dernier tour rapide.

COURSE 2 : CONFIRMATION POUR FALCONE, ABANDON POUR SALVANS
Après sa course parfaite du matin, Vincent FALCONE (Beon Yamaha) s'élance une nouvelle fois depuis la pole position aux côtés de Line VIEILLARD (250NSF/Yamaha) et José SALVANS (RMU 250 TM), alors qu'Antoine BONNARD (Moriwaki MD) ne s'élance que de la 5ème position malgré son podium du matin.

À l'extinction des feux, VIEILLARD prend l'ascendant sur ses adversaires et bascule en tête dans le premier virage. Elle est immédiatement prise en chasse par FALCONE. Finalement ce dernier est le plus rapide et prend le meilleur puis creuse l'écart sur sa concurrente dès le 3ème tour pour aller chercher la victoire ! Line VIEILLARD, quant à elle, contient un Antoine BONNARD (Moriwaki MD) revenu depuis la 5ème place sur la grille de départ et termine deuxième devant son adversaire.

Pourtant le plus rapide au Mans, SALVANS rentre au stand à 4 tours de l'arrivée suite à un problème technique. L'abandon du pilote italien profite à Charles AUBRIE (Over Yamaha) qui conclut au pied du podium devant Lorenz LUCIANO (Beon Yamaha).


SIDE-CAR

COURSE 2 : DELANNOY / ROUSSEAU CONFIRME

Parti seul de la première ligne, le F600 de LEGLISE / CLEMENT s'empare des commandes dans le premier tour. Cependant, le duo se fait surprendre par DELANNOY / ROUSSEAU au moment de passer la ligne pour la 3ème fois. Dans la foulée, LEGLISE / CLEMENT est contraint d'abandonner et rentre au stand.

Le multiple Champion de France, déjà vainqueur en course 1, enfonce ensuite le clou et s'envole vers la victoire, sa deuxième à Nogaro. En bataille pour compléter le podium, BARBIER / RIGONDEAU et VINET / VINET font le spectacle. Les deux équipages luttent durant l'intégralité de la course. Finalement, c'est la machine de BARBIER / RIGONDEAU qui passe la ligne en 2ème position devant VINET / VINET.

En F2, LEBLOND / CLAEYS s'impose devant CHANAL / LAVOREL et LEBLOND / LEGUEN.


SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

Pour cette saison 2019, la FFM diffusera chaque soir d'épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page facebook officielle fsbk et le site fsbk.fr.
D'autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d'un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk , Youtube : ffmfbk et Instagram : fsbk


CALENDRIER 2019
22/06 – 23/06 – Lédenon – MC Lédenon         
15/06 – 16/06 – Pau Arnos – Moto Club Pau Arnos
06/07 – 07/07 – Magny-Cours – Moto Club de Nevers et de la Nièvre
24/08 – 25/08 – Circuit Carole – Motors Events   
14/09 – 15/09 – Albi – MC Albi





  • FSBK Le Mans (2/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (3/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (4/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (5/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (6/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (7/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (8/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FSBK Nogaro les favoris confirment (Esprit-Racing)
    FSBK Nogaro les favoris confirment (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • FSBK 2019 relance à Nogaro

    • Objectif Grand Prix 2019, une ouverture mouvementée !

    • FSBK Le Mans

    • FSBK 2019 Belle entrée en matière sur le circuit Bugatti

    • Championnat de France Superbike sur le circuit Bugatti ce week-end

    Plus de news »

    Publicité