x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 16.09.19 | 10:01 ESPRIT-RACING.COM | 16.09.19 | 10:01


Clotûre de la saison en apothéose sur le circuit d'Albi. #FSBK


Ce dimanche 15 septembre, le Moto Club d'Albi et la Fédération Française de Motocyclisme accueillaient la finale du Championnat de France Superbike. Sur le circuit d'Albi, les experts de la vitesse ont assuré le spectacle devant plus de 10 000 spectateurs.


SUPERBIKE

COURSE 1 : GINES ENCORE VICTORIEUX ET BONNOT CHAMPION CHALLENGER

Au départ de la course, le néo Champion 2019 Mathieu GINES (BMW Tecmas), bien décidé à conclure en beauté, signe une nouvelle pole position, devant Louis BULLE (Yamaha), 2ème et Morgan BERCHET (Yamaha) 3ème.

GINES et BULLE prennent chacun un bel envol, alors que BERCHET concède plusieurs places dès le départ au profit de Valentin DEBISE (Kawasaki) parti 4ème, le pilote albigeois en profite et se positionne derrière les deux leaders.

Après 2 tours, les trois hommes commencent à creuser un léger écart alors que successivement, Louis BULLE, Hugo CLERE (Yamaha) et Matthieu LUSSIANA (Yamaha) rentrent aux stands à cause d'ennuis mécaniques.

GINES impose un rythme très rapide en tête de course, DEBISE s'emploie pour rester sous la seconde. Dans leur dos, David MUSCAT (Ducati) et Axel MAURIN (Yamaha) prennent le dessus sur Morgan BERCHET. Qui de la Ducati n° 3 ou de la Yamaha n° 89 saura prendre l'ascendant pour monter sur le podium ?

À 5 tours de l'arrivée, GINES enfonce le clou en distançant DEBISE. De leur côté, MAURIN et MUSCAT luttent toujours et BERCHET reste isolé en 5ème position. C'est en milieu de peloton que la bataille fait rage entre les pilotes Challengers. En effet, tous dans la même seconde, Guillaume ANTIGA (Honda), Maxime BONNOT (BMW Tecmas), Enzo BOULOM (Yamaha) et Nicolas ESCUDIER (Yamaha) se disputent la 6ème place.

À l'arrivée, Mathieu GINES remporte une nouvelle victoire devant, Valentin DEBISE qui fait vibrer son public à domicile, et Axel MURIN, 3ème. Ce dernier prive, le multiple champion de France MUSCAT du podium. De son côté, Morgan BERCHET conclut en 5èmeposition.

En Challenger, la bataille entre jeunes pilotes donne raison à ANTIGA qui s'octroie la 6ème place au scratch devant BOULOM, et BONNOT, ce dernier termine 3ème de la catégorie, synonyme de titre de champion de la saison 2019.

COURSE 2 : GINES ACHÈVE PARFAITEMENT SA SAISON
Pour la dernière course 2019, le Champion Mathieu GINES (BMW Tecmas) s'élance de la pole position avec à sa droite Valentin DEBISE (Kawasaki) et David MUSCAT (Ducati).

Les pilotes qui composent la ligne de front au départ restent aux avant-postes dans les premiers tours, Axel MAURIN (Yamaha) les rejoint pour tenter de s'immiscer dans le trio de tête. De son côté, après ses déboires du matin, Hugo CLERE (Yamaha) se positionne en 5ème position, et compte bien combler le regard qui le sépare des leaders.

Avant la mi-course, Mathieu GINES creuse l'écart sur ses adversaires qui, à cet instant, sont toujours aux coudes à coudes.

Ce n'est qu'à 7 tours de l'arrivée, que DEBISE, en tentant de réduire l'écart avec GINES, distance MUSCAT qui lui-même se détache de MAURIN. De son côté, CLERE est toujours le seul pilote en lice pour la 5ème place alors que Morgan BERCHET (Yamaha) et Guillaume ANTIGA (Honda), luttent pour la 6ème.

À l'arrivée, Mathieu GINES conclut une saison victorieuse par un double succès sur le circuit d'Albi. Valentin DEBISE est l'auteur d'une belle course à domicile qui lui permet de monter sur la 2ème marche du podium complété par l'expérimenté David MUSCAT qui réalise encore une bonne saison.

Pas assez rapide pour espérer mieux sur cette course, Axel MAURIN se contente de la 4ème position mais s'adjuge la 2ème place du classement général. Quant à Hugo CLERE, le pilote de la Yamaha n°11 s'offre une belle 5ème place grâce à une prestation solide et régulière. De son côté, BERCHET conserve l'avantage sur ANTIGA jusqu'à la ligne d'arrivée.

En Challenger, c'est donc Guillaume ANTIGA qui s'impose devant le champion de la catégorie Maxime BONNOT (BMW Tecmas) et Nicolas ESCUDIER (Yamaha).

SITUATION FINALE :
Consécration pour Mathieu GINES qui remporte le titre dans la catégorie reine avec 307 points. Axel MAURIN monte sur la 2ème marche du podium avec un total de 216 points. Malgré deux étapes manquées, le pilote de MotoE Kenny FORAY complète le classement Superbike 2019 avec 184 points.

En Challenger, un autre pilote du team BMW Tecmas l'emporte, il s'agit de Maxime BONNOT avec 267 points. Magré une deuxième partie de saison contrastée, Clément STOLL conserve sa 2ème place avec 203 points devant Enzo BOULOM (190 points).  

Ce classement sera définitivement validé par le contrôle technique conformément au règlement en vigueur.


SUPERSPORT 600

COURSE 1 : MAXIMILIEN BAU TITRÉ ! ET VICTOIRE DE PRESTIGE POUR RENAUDIN

Parti de la pole position, Martin RENAUDIN (Yamaha) garde les commandes de la course devant Guillaume POT (Yamaha) dans sa roue. Les deux hommes font rapidement le trou avec le reste du peloton. Derrière, un groupe de 4 pilotes se forme, composé de Matthieu GREGORIO (Yamaha), Guillaume RAYMOND (Yamaha), Ludovic CAUCHI (Yamaha) et Maximilien BAU (Yamaha).

Après 3 tours, le duo de tête creuse l'écart. Malgré sa blessure qui l'affaiblit physiquement, POT ne laisse pas l'opportunité à RENAUDIN de le distancer. Dans le groupe de poursuivants, RAYMOND fait le break avec BAU et GREGORIO alors que CAUCHI ne parvient pas à imprimer le rythme.

Le public observe ensuite la remontée de RAYMOND qui revient à 3 secondes de RENAUDIN et POT, toujours inséparables. À 2 tours de l'arrivée, POT ne résiste plus, le pilote de la Yamaha n°69 est distancé par RENAUDIN et voit RAYMOND revenir dans sa roue.

Finalement, Martin RENAUDIN conclut avec 1''822 d'avance sur RAYMOND qui prend donc le dessus sur POT dans le dernier tour. Au pied du podium, Maximilien BAU peut laisser exploser sa joie, le jeune pilote de la Yamaha n°108 est sacré Champion Supersport 600 !

De son côté, Matthieu GREGORIO termine 5ème à l'arrivée, devant Rénald CASTILLON GIOANNI (Yamaha) et Ludovic CAUCHI.  

Sur le podium Challenger, le paddock retrouve donc le vainqueur du jour, RENAUDIN, devant BAU qui remporte également le titre Supersport 600 Challenger et GREGORIO sur la 3ème marche.

COURSE 2 : AVEC OU SANS ENJEU, BAU SE MONTRE IMPERTURBABLE

Le verdict récemment tombé, les pilotes du Supersport 600 prennent place sur la grille de départ avec moins de pression. Guillaume RAYMOND (Yamaha) prend les rênes de la course dès le 1er tour. Rapidement, deux pilotes se joignent à lui pour former un trio leader : Guillaume POT (Yamaha) et Maximilien BAU (Yamaha).

Après 5 tours, Guillaume POT est distancé par les deux premiers du classement général. C'est alors que RAYMOND et BAU se retrouvent pour le dernier affrontement de la saison. Dans leur dos, le vainqueur de la course 1, Martin RENAUDIN (Yamaha), est isolé en 4ème position devant Rénald CASTILLON GIOANNI (Yamaha) et Matthieu GREGORIO (Yamaha).

À 6 tours de l'arrivée, le Champion est toujours dans la roue de son dauphin pendant que RENAUDIN revient à hauteur de POT avant de le dépasser. À deux tours de l'arrivée, BAU prend le dessus sur RAYMOND et s'impose en patron, la hiérarchie est ainsi respectée. RENAUDIN conclut, quant à lui, la saison avec un deuxième podium à Albi devant POT qui aura été valeureux tout au long du week-end malgré sa blessure. De son côté, CASTILLON GIOANNI sort vainqueur du duel qui l'opposait à GREGORIO et se classe 5ème.

En Challenger, c'est donc BAU qui l'emporte devant RENAUDIN et GREGORIO.

SITUATION FINALE :
Le jeune Maximilien BAU remporte le Supersport 600 avec pas moins de 10 victoires et 317 points. Victime de la performance du Champion, l'excellent Guillaume RAYMOND monte sur la 2ème marche du podium avec 276 points. Les 228 unités de Guillaume POT lui permettent de compléter le podium.

En Challenger, Maximilien BAU occupe naturellement la plus haute marche du podium avec 342 points. Martin RENAUDIN se place à sa droite avec 298 points et Matthieu GREGORIO monte aussi sur la boite avec 221 points.  

Ce classement sera définitivement validé par le contrôle technique conformément au règlement en vigueur.


SUPERSPORT 300

COURSE 1 : GIRARDET DÉJÀ CHAMPION, RESTE ASSOIFFÉ DE VICTOIRE

Après une séance d'essais chronométrés dominée de bout en bout, Hugo GIRARDET (Kawasaki) ne se fait pas prier et s'échappe dans le 1er tour. Alexis BOUDIN (Kawasaki) met également du rythme pour tenter de garder le leader à sa portée. Le local, Célian RIQUELME (Kawasaki) ainsi qu'Enzo CEOLOTTO (Yamaha) et Thomas FURLAN (Kawasaki) prétendent au podium, les trois garçons s'observent en début de course.

À la moitié de l'exercice, BOUDIN est déjà relégué à plus de 6 secondes du leader qui file vers une nouvelle victoire. Derrière, RIQUELME, FURLAN et CEOLOTTO, font jeu égal et aucun pilote ne parvient à faire la différence pour le moment.

Finalement, GIRARDET s'impose en Champion, loin devant BOUDIN, 2ème. Dans la lutte pour la 3ème place, FURLAN prend le meilleur sur ses adversaires dans le dernier tour, CEOLOTTO termine 4ème et RIQUELME devra attendre la course 2 pour peut-être monter sur le podium à domicile.

COURSE 2 : BOUDIN POUR UNE PREMIÈRE
Pour la dernière course de la saison, Alexis BOUDIN a décidé de s'offrir sa première victoire. Le pilote n°6 réalise un départ parfait et prend la tête de la course dès le premier virage. Mais dans le 2ème tour, une chute collective impliquant le Champion Hugo GIRARDET (Kawasaki) entraine le drapeau rouge synonyme de nouveau départ.
 
Après plusieurs minutes d'arrêt, BOUDIN reprend les reines devant les locaux Thomas FURLAN (Kawasaki) et Célian RIQUELME (Kawasaki) qui se mettent à la poursuite du jeune pilote, ainsi que Celian RIQUELME (Kawasaki) et Enzo CEOLOTTO (Yamaha).

Tour après tour, BOUDIN creuse l'écart sur ses poursuivants qui eux restent aux coudes à coudes. À l'arrivée, BOUDIN profite de la finale pour s'imposer en solitaire pour la première fois de la saison. De son côté, RIQUELME prend le meilleur sur ses adversaires directs et monte cette fois sur la 2ème marche du podium que FURLAN complète, à domicile. BEAUMONT et CEOLOTTO se classent respectivement 4ème et 5ème.

SITUATION FINALE :
GIRARDET est Champion de France avec 12 victoires et 346 points. Sur la 2ème marche du podium, Tom BERCOT cumule autant de points qu'Alexis BOUDIN, 224 points, cependant le nombre de 2ème place en course donne l'avantage à BERCOT.

Ce classement sera définitivement validé par le contrôle technique conformément au règlement en vigueur.


OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

COURSE 1 : FALCONE TOUJOURS À FOND

Pour l'une des rares fois de la saison, Vincent FALCONE (BEON Yamaha) ne s'élance pas de la pole position, le paddock retrouve Bartholomé PERRIN (BEON Yamaha) à cette place au départ. Malgré cela, le champion 2019 prend un départ rapide et bascule rapidement en tête dès le 1er virage, le poleman se met dans sa roue.

Au fil des tours, les moto n°21 et n°39 creusent l'écart sur Charles AUBRIE (Over Yamaha), incapable d'imprimer le rythme des leaders. À l'arrière de la course, Antoine BONNARD (MORIWAKI MD) est à la lutte avec Line VIEILLARD (250SNF/Yamaha) pour la 4ème place.

Au terme d'une bagarre acharnée, FALCONE prend le meilleur sur PERRIN dans le dernier tour et assoit un peu plus sa supériorité cette saison ! Quant à Charles AUBRIE, le pilote gère sa course à la manière d'un contre la montre et s'adjuge la 3ème place. De leur côté, BONNARD et VIEILLARD se départagent également dans la dernière boucle, la jeune femme prend le meilleur sur le pilote de la moto n°43.

COURSE 2 : PERRIN PREND SA REVANCHE

Comme en course 1, Vincent FALCONE (BEON Yamaha) et Bartholomé PERRIN (BEON Yamaha) s'échappent en tête de course dans les premiers tours. Antoine BONNARD (MORIWAKI MD) et Line VIEILARD (250SNF/Yamaha) se mettent en embuscade, Charles AUBRIE (Over Yamaha), quant à lui, tente de les accrocher.

Après 4 tours, les pilotes de tête sont toujours en lutte, alors qu'AUBRIE est contraint à l'abandon. À la mi-course, c'est au tour de VIEILLARD d'abandonner, le classement final semble se dessiner. Au terme, d'une énième attaque, PERRIN l'emporte sur le Champion avec seulement 0''043 d'avance ! Malgré cela, FALCONE engendre encore des points avec cette 2ème place. Pour clôturer la saison en beauté, BONNARD monte sur la 3ème marche du podium.

SITUATION FINALE :
C'est avec une belle avance et 297 points que Vincent FALCONE remporte la catégorie Objectif Grand-Prix – Pré Moto 3 devant Bartholomé PERRIN qui comptabilise 215 points. L'unique représentante de la gent féminine, Line VIEILLARD monte sur la 3ème marche du podium avec 170 unités.

Ce classement sera définitivement validé par le contrôle technique conformément au règlement en vigueur.


SIDE CAR

COURSE 2 : DELANNOY / ROUSSEAU DÉJÀ CHAMPION CONCLUT UNE SAISON PRESQUE PARFAITE

Comme en course 1, BARBIER / RIGONDEAU prend un excellent départ et bascule en tête après la première chicane. DELANNOY / ROUSSEAU se met en embuscade et LEGLISE / CLEMENT se positionne 3ème.

Au 3ème tour, le champion prend l'avantage sur le side n°72 et récupère les commandes de la course. Dans les tours qui suivent, LEGLISE / CLEMENT dépasse également BARBIER / RIGONDEAU avant que celui-ci ne perde le rythme et se fasse distancer. Dans l'intervalle, VINET / VINET est en lutte avec le side de BENIGNO / BOUCHARD pour le pied du podium.

À l'arrivée, le multiple Champion de France s'octroie la dernière victoire de la saison, DELANNOY / ROUSSEAU n'aura décidément laissé que des places de second rang à ses adversaire tout au long de la saison. LEGLISE / CLEMENT s'offre une belle 2ème place pour la dernière course de la saison, alors que BARBIER / RIGONDEAU termine 3ème. Dans le duel pour la 4ème place, VINET / VINET sort vainqueur face à BENIGNO / BOUCHARD.

Dans la catégorie F2, CHANAL / LAVOREL réalise le doublé grâce à une 8ème place au scratch devant LEGUEN / LEGUEN. Pour compléter le podium, LANCELLE / SZENDROI se classe 11ème de la course.

SITUATION FINALE :
DELANNOY / ROUSSEAU est Champion de France pour la 14ème fois avec un total de 368 points. Sur la 2ème marche du podium, le duo familial VINET / VINET cumule 236 points devant BARBIER / RIGONDEAU (172 points).
En F2, CHANAL / LAVOREL s'empare du titre avec 340 points, devant LEGUEN / LEGUEN (290 points) et LANCELLE / SZENDROI (181 points).

Ce classement sera définitivement validé par le contrôle technique conformément au règlement en vigueur.

La Fédération Française de Motocyclisme remercie les bénévoles, organisateurs, partenaires, pilotes et spectateurs pour cette saison achevée en donnant rendez-vous, après l'hiver, pour un exercice 2020 qui s'annonce tout aussi passionnant.

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l'actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

D'autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d'un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk , Youtube : ffmfbk et Instagram : fsbk





  • FSBK Carole (2/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (3/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (4/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (5/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (6/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (7/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (8/8) » Voir FSBK Carole...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FSBK Albi (D.R.)
    FSBK Albi (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • FSBK Albi

    • FSBK étape de gala à Albi

    • Le RAC41 et Guillaume Antiga en FSBK, double podium !

    • Falcone, champion avec la manière

    • FSBK Carole

    Plus de news »

    Publicité