x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 11.01.19 | 09:06 ESPRIT-RACING.COM | 11.01.19 | 09:06


Du 6 au 10 février 2019, au #Salon #Rétromobile, l'Amicale des motos #Gnome & #Rhône retracera l'histoire d'une grande marque de motos françaises aujourd'hui disparue : Gnome & Rhône, ancêtre de SAFRAN.


Les 100 ans du premier modèle fabriqué par la firme seront célébrés lors d'une exposition exceptionnelle de motocyclettes.


AVANT SAFRAN, IL Y AVAIT GNOME & RHÔNE
Aujourd'hui incontournable dans le secteur de l'aéronautique, SAFRAN était à son origine, en 1915, une firme destinée à rationaliser la production des moteurs de la toute jeune industrie aéronautique. Cette société est née, à la demande du ministère de la Guerre, de la fusion de deux entreprises concurrentes : Gnome, basée à Gennevilliers et Le Rhône, installée à Paris. À l'issue de la guerre, environ 20 000 moteurs ont été conçus par la marque.
 
Mais Gnome & Rhône doit se réinventer et se tourne donc vers la motocyclette en absorbant la société anglaise ABC, récemment implantée en France.
L'entreprise française reprend en 1919 la production de la moto « ABC » ou « Type A » en France. Très en avance sur son temps avec son bicylindre à plat culbuté et ses suspensions avant et arrière, ce modèle a été considérablement fiabilisé par les techniciens Gnome & Rhône et sera produit à environ 3000 exemplaires entre 1920 et 1923. Il est finalement remplacé par la Type B, conçue cette fois par Gnome & Rhône. Cette moto est un monocylindre à soupapes latérales, plus classique et beaucoup moins cher. Elle sera produite jusqu'au début des années 30 et connaîtra plusieurs évolutions.

1930 marque un tournant dans la production des motocyclettes Gnome & Rhône avec une conception radicalement nouvelle. Le cadre en tube est remplacé par un cadre en tôle emboutie et le moteur et la boîte sont séparés par un bloc moteur mono ou bicylindre à plat. Cette architecture fut généralisée aux autres modèles et produite jusqu'en 1944.

L'ÈRE DU CHANGEMENT
Le bouleversement survient en 1945 avec la nationalisation de Gnome & Rhône par le Général De Gaulle. Associé à Avions Voisin, l'entreprise intègre le groupe SNECMA qui regroupe plusieurs grandes sociétés aéronautiques dont Bugatti et Messier. Le département motocyclettes s'oriente dès lors vers des modèles populaires deux temps de petite cylindrées. Ces modèles n'en sont pas moins performants comme en témoigne la victoire en 175 cm3 au Bol d'Or 1956.

À la fin des années 50, le marché de la moto s'effondre, SNECMA abandonne le deux-roues et se reconcentre sur son secteur initial.
Dès lors, l'entreprise se consacre à la production des moteurs ATAR équipant les Mirage de Dassault Aviation. SNECMA devient l'un des plus grands motoristes aéronautique et spatial mondiaux et son histoire se poursuit encore aujourd'hui avec SAFRAN qui regroupe de grandes entreprises du secteur aéronautique.
Cette exposition inédite réunira plus de 20 motos sur un espace de 400 m2 entre les pavillons 2 et 3. Parmi celles-ci, les visiteurs pourront retrouver certains des modèles les plus marquants produits par la marque dont une ABC de 1921 et également une 750 X avec side-car Bernardet type Avion, la plus prestigieuse des motos françaises d'avant-guerre. Les amateurs d'aéronautique auront également de quoi rêver puisque les premiers moteurs d'avion réalisés par Gnome & Rhône seront présentés. Enfin, SNECMA profitera également de cette occasion pour mettre en avant le propulseur du troisième étage de la fusée Ariane.



retromobile.fr // #RETROMOBILE





  • RetroMobile 2018 (2/4) » Voir RetroMobile...
  • RetroMobile 2018 (3/4) » Voir RetroMobile...
  • RetroMobile 2018 (4/4) » Voir RetroMobile...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    De Gnome & Rhône à Safran, 100 Ans d'Histoire (D.R.)
    De Gnome & Rhône à Safran, 100 Ans d'Histoire (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité