x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 03.03.19 | 17:17 • Mis à jour le 03.03.19 | 18:50 ESPRIT-RACING.COM | 03.03.19 | 17:17 • Mis à jour le 03.03.19 | 18:50


Ca y est ! On est tout émoustillés ! Les beaux jours de février nous ont requinqués mais c'est surtout la reprise du mondial supersport au pays des kangourous, sur l'île aux pingouins (ou manchots) à #Phillip #Island, qui nous fait vibrer ! #AUSWorldSBK #WSBK #WSSP #GMT94


Cette année, on a un team français avec des pilotes français ! Là au moins j'aurai pas besoin de comprendre l'anglais ! lol !

Comme à chaque début de saison, je dois remettre mes neurones à jour ! Pas facile quand on a passé un certain âge surtout que mes p'tits jeunes ont la bougeotte et en plus on a deux Jules !

Récapitulons :
- Sandro CORTESE, champion du monde 2018 est parti en WSBK,
- Lucas MAHIAS est passé du bleu (ex Yam n° 144) au vert (Kawa n° 44) dans le team PUCCETTI Racing à la place de Kenan SOFUOGLU.
- Jules CLUZEL (Chicken) est toujours fidèle à son n° 16 mais a quitté les couleurs du NRT pour prendre celle du GMT 94 !
- Corentin PEROLARI, qui a enfourché la moto du GMT en cours de saison l'année dernière, laisse le n° 6 pour endosser celui du GMT : le 94 et il ne connaît pas le circuit !
- Jules DANILO, transfuge du MOTO 2, a rejoint le team CIA LANDLORD INSURANCE sur la Honda n° 95.
- Federico CARICASULO (Yam n° 64) est devenu le coéquipier de Randy KRUMMENACHER (Yam n° 21) dans le team BARDAHL EVAN BROS.
Et, ne l'oublions pas, on a une fille parmi les engagés : Maria HERRERA (Yam n° 6 - Team MS RACING) !

Etant donné que l'on a deux Jules en course, pour me faciliter la tâche, je dirai «Chicken» pour Jules CLUZEL et «Jules» pour Jules DANILO !

Chicken qui a connu de gros problèmes avec sa cheville gauche a une moto équipée spécialement pour lui : sélecteur à droite et frein au pouce !

Apparemment, il s'est bien familiarisé avec la belle lors des essais hivernaux à JEREZ (Espagne) et PORTIMAO (Portugal) et, contrairement à 2018, il arrive en Australie en ayant réalisé des essais !

Pas trop perturbé par le sélecteur à droite, il se qualifie en troisième position ce qui le place sur la première ligne aux côtés de Federico CARICASULO qui a fait la pôle et de Randy KRUMMENACHER, second. Lucas est 9ème sur la troisième ligne, Jules est 12ème sur la quatrième ligne et Corentin est 14ème sur la cinquième ligne.

Le circuit de Phillip Island étant exigeant avec les pneus, par mesure de sécurité, la course sera flag-to-flag ; les pilotes ne devront pas effectuer plus de dix tours avec le même train de pneu et devront marquer un arrêt obligatoire pour procéder au changement. D'après les consignes du GMT, Chicken s'arrêtera au 7ème tour et Corentin au 8ème. La course comportera 16 tours au lieu de 18.

Sur la grille de départ, Corentin, malchanceux, connaît un problème de pression avec son pneu arrière et est obligé de passer par la voie des stands ; il part donc 22ème en dernière position !

Chicken prend un très bon départ et se retrouve en tête au premier virage devant Federico CARICASULO, Randy KRUMMENACHER, Thomas GRADINGER (Yam n° 36), Raffaele de ROSA (MV AGUSTA n° 3), Hikari OKUBO (Kawa n° 78), Isaac VINALES, cousin de Maverick (Yam n° 32) et Lucas.

Parti dernier sur la grille, Corentin fait une remontée de dingue et se retrouve 10ème à la fin du premier tour. Jules est 12ème.

Dans la ligne droite des stands, Federico CARICASULO passe Chicken et Randy KRUMMENACHER en fait de même. Suivent Raffaele DE ROSA, Thomas GRADINGER, Isaac VINALES et Hikari OKUBO ;

Dans le deuxième tour, Raffaele DE ROSA fait un méchant high-side ; Thomas GRADINGER l'évite de peu, Isaac VINALES aussi en passant entre le pilote et la machine mais sort dans les graviers ; de la 6ème place il se retrouve à la 19ème.

Au 3ème tour, les trois hommes de tête se détachent ; ex-coéquipier de Chicken en 2018, Thomas GRADINGER est 4ème devant Hiraki OKUBO. 6ème, Lucas ne peut résister à Hector BARBERA (Yam n° 80) qui se lance à la poursuite de Hiraki OKUBO.

Dans le 5ème tour, Chicken perd un peu prise. Corentin est 8ème derrière Lucas.

C'est la bagarre pour la 11ème place entre Jules et le Belge Loris CRESSON (Yam n° 84).

Au 7ème tour, Randy KRUMMENACHER s'arrête et, comme c'était prévu, Chicken aussi ; ils ressortent de la voie des stands ensemble ; si Randy KRUMMENACHER n'a changé que le pneu arrière, le GMT a fait les choses en grand en changeant et le pneu avant et le pneu arrière (veulent pas perdre leurs bonnes habitudes de l'endurance !). Pendant ce temps-là, Federico CARICASULO est aux commandes mais il devra s'arrêter au tour suivant comme beaucoup de pilotes. C'est en repartant des stands qu'il s'aperçoit qu'il y a quelque chose qui cloche ! La béquille arrière est restée accrochée et hors de question de lui faire faire un baptême de piste ! Mécanos, please ! Du temps perdu et un italien qui repart le mors entre les dents !

Au 10ème tour, après les changements de pneus, Randy KRUMMENACHER devance Chicken de deux secondes ; Federico CARICASULO et Lucas MAHIAS sont en bagarre pour le podium, Hector BARBERA et Corentin PEROLARI pour la 5ème place. Hiraki OKUBO est 7ème devant Thomas GRADINGER mais pas pour longtemps !

Au 12ème tour, Hector BARBERA passe Lucas.

Au 13ème tour, Corentin, sous la pression de Thomas GRADINGER sort un peu large et perd la 6ème place ; à deux tours de la fin, il est sous la menace d'Hikari OKUBO qui s'empare de la 7ème position.

Le Suisse rapide, Randy KRUMMENACHER emmène toujours le train et franchit le drapeau à damiers avec un peu plus de 4 secondes d'avance sur Chicken ; Federico CARICASULO complète le podium à un peu plus de 7 secondes ; Hector BARBERA finit 4ème, Lucas 5ème, Corentin est 8ème et Jules 10ème !

Jules, pour qui c'était la première épreuve en mondial supersport, s'est bagarré pendant presque toute la course avec Loris CRESSON qu'il devance de 10 millièmes de seconde à l'arrivée !

Nos quatre frenchies sont dans le top 10 !
 
Seulement voilà ! Peu avant la fin de la course, on apprend que trois pilotes sont pénalisés pour n'avoir pas respecté le temps minimum d'arrêt dans les stands, dont deux frenchies ! Chicken écope d'une pénalité de 1,365 seconde et Lucas d'une pénalité de 19,565 secondes ! Aïe aïe ! Dans le règlement, ils ont pas compris que c'est la première de l'année et qu'on est pressé de faire le podium !

Si la pénalité n'a pas d'incidence sur le classement pour Chicken, en revanche elle fait rétrograder Lucas de la 5ème à la 12ème place ! Corentin passe à la 7ème et Jules à la 9ème !

Grosse déception pour Lucas (et pour nous) qui perd de gros points ! Mais, quand on a été champion du monde, on a le mental qui va avec et on se dit ça ira mieux à BURINAM ! Et puis il reste encore onze courses !!! Allez allez on positive !

Rendez-vous les 15-16-17 mars en Thaïlande avec le décalage horaire ! Vais être encore toute perturbée moi ! lol !

Plus d'infos sur www.worldsbk.com

Renée Durin





  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (2/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (3/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (4/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (5/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (6/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (7/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2018 (8/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Reprise du mondial supersport au pays des kangourous (D.R.)
    Reprise du mondial supersport au pays des kangourous (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité