x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 21.08.18 | 15:25 ESPRIT-RACING.COM | 21.08.18 | 15:25


Les amateurs de la vitesse française se sont livrés des batailles à couteaux tirés sur le circuit de vitesse du pôle mécanique d'Alès (30). #FFM #PromoSport #Ales #circuit #piste #moto #course


Organisée par le R.M.S.C Villeurbanais, cette 7ème et avant-dernière étape des Coupes de France Promosport 2018 a offert un spectacle de haute voltige avec à la clef 2 titres distribués et un suspense insoutenable chez les grands en 1000cc comme chez les plus petits en 125cc.


PROMOSPORT 1000

COURSE 1 : MONTESSUIT IMPOSE SA LOI AVEC LA POLE ET LA VICTOIRE


Excellent départ de Johan NIGON (Yamaha) et Florent TOURNE (Yamaha), les deux leaders de la catégorie reine virent en tête au premier virage. Mais le pilote de la Yamaha n°30 est rapidement repris par l'excellent Guillaume MONTESSUIT (Yamaha), auteur de la pole position lors de la séance qualificative.

NIGON parvient à garder la tête mais il est mis sous pression par MONTESSUIT. Les deux hommes prennent le large en tête de la course devant TOURNE suivi de près par Arnaud CURTOLO (Yamaha) et Cédric DESMARIS (Yamaha). Anthony ALIERN (Kawasaki) se positionne au 6ème rang. À la mi-course CURTOLO trouve l'ouverture et intègre le top 3 au détriment de TOURNE, 4ème.   

Changement de leader à 2 tours du drapeau à damier, MONTESSUIT fait l'intérieur à NIGON au niveau du virage de la mutuelle des motards. La Yamaha n°74 aurait-elle caché son jeu ? Il y a fort à parier que oui, plus personne ne sera en mesure de revoir MONTESSUIT qui s'adjuge son premier succès de l'année. Derrière, les positons se figent avec NIGON et CURTOLO qui complètent le podium. Mauvaise opération pour TOURNE « seulement » 4ème devant DESMARIS, 5ème, et ALIERN, 6ème.

COURSE 2 : MONTESSUIT ENCORE, NIGON S'ECHAPPE

La tension se fait ressentir pour cette dernière course de la journée. Les « gros bras » s'élancent le couteau entre les dents avec Johan NIGON (Yamaha) en première position suivi de Florent TOURNE (Yamaha), Guillaume MONTESSUIT (Yamaha), Cédric DESMARIS (Yamaha) et Anthony ALIERN (Kawasaki).

Pourtant bien parti, DESMARIS est contraint de faire un tour par la voie des stands sur décision de la Direction de Course. Un fait lourd de conséquence pour le sympathique pilote originaire de Troyes qui se retrouve en queue de peloton.

L'aisance de MONTESSUIT n'est plus à prouver sur le circuit d'Alès. Après quelques tours passés derrière les 2 leaders du provisoire, MONTESSUIT décide de prendre la course à compte. Dans le 5ème tour, il trouve l'ouverture sur TOURNE, 3ème. Dans la foulée, c'est NIGON qui se voit relégué au second rang par le pilote du MC Annemasse. Complètement décroché, ALIERN se retrouve seul en 5ème position.

MONTESSUIT parvient à prendre quelques centièmes d'avance sur NIGON menacé par TOURNE et CURTOLO. En fin de course, les écarts se creusent, MONTESSUIT consolide sa première place et s'empare d'une seconde victoire. NIGON en fait de même pour s'adjuger la seconde place. TOURNE quant à lui termine au pied du podium après avoir cédé aux assauts de CURTOLO, solide 3ème. Le top 5 est complété par ALIERN.

Au classement provisoire, Johan NIGON (198 points) se donne un peu d'air avant la dernière étape. Il comptabilise 20 points d'avance sur son dauphine Florent TOURNE (178 points). Guillaume MONTESSUIT (127 points) est 3ème.

 

PROMOSPORT 600

COURSE 1 : NAGORSKI ASSUME SON STATUT


La catégorie des Promosport 600 ouvre le bal des courses du dimanche et le spectacle est de la partie. La meilleure sortie de grille est réalisée par Thibaut NAGORSKI (Suzuki) mais dès le deuxième tour Kevin TRUEB (Honda) passe à l'offensive pour prendre le leadership. Ludovic RIZZA (Yamaha) complète le trio de tête qui prend le large sur ses poursuivants. Au 5ème tour, NAGORSKI reprend le contrôle sur TRUEB qui part à la faute quelques tours plus tard. RIZZA tire profit de la situation pour s'installer au second rang.

Derrière, un peloton de chasse composé de 5 pilotes s'organise pour le gain de la 3ème place. La lutte est acharnée entre Anthony PAUL (Yamaha), Nicolas MOUSSAY (Yamaha), Thibaud DOUTRE (Yamaha), Tanguy ZAEPFEL (Yamaha) et Gabriel SANCHEZ (Yamaha).

La Direction de Course agite un drapeau rouge à 4 tours de l'arrivée et les débats prennent fin suite à la chute de ZAEPFEL. Nouveau succès pour NAGORSKI qui a pris le large dès son passage en première position. RIZZA monte sur la seconde marche du podium complété par SANCHEZ qui a su tirer son épingle du jeu au sein du peloton. Le top 5 est respectivement complété par DOUTRE et PAUL. Malgré un bon début de course, MOUSSAY doit se contenter de la 6ème position.

COURSE 2 : LE PATRON S'APPELLE BIEN NAGORSKI

Au premier passage sur la ligne de chronométrage, le top 6 est composé de Thibaut NAGORSKI (Suzuki), Kevin TRUEB (Honda), Ludovic RIZZA (Yamaha), Tanguy ZAEPFEL (Yamaha), Thibaud DOUTRE (Yamaha) et Anthony PAUL (Yamaha).

Après 4 tours de courses, les écarts commencent à se former. Aux avant-postes, NAGORSKI prend un peu d'air sur un trio composé de TRUEB, RIZZA et ZAEPFEL. De son côté, DOUTRE a du mal à imprimer le rythme de ses prédécesseurs, il perd du terrain et se voit rattraper par PAUL et Gabriel SANCHEZ (Yamaha) qui produit son effort.

NAGORSKI s'échappe un peu plus après chaque tour. À la mi-course, RIZZA, à l'aspiration, prend le meilleur sur TRUEB et se place au second rang. Peu de temps après, nouvelle déception pour ZAEPFEL qui part à la faute et n'est pas en mesure de reprendre la piste.

En fin de course, SANCHEZ décide de passer à l'attaque. Survolté, la Yamaha n°31 prend tour à tour le meilleur sur PAUL, 6ème, puis sur DOUTRE, 5ème, pour se placer au 4ème rang.

Sur un nouveau drapeau rouge sorti par la Direction de Course suite à la chute de RIZZA, NAGORSKI double la mise en grand patron, TRUEB termine second. De son côté, SANCHEZ tire profit de la chute de RIZZA et complète le podium après une fin de course tonitruante. DOUTRE termine au pied du podium devant PAUL, 5ème.  

NAGORSKI occupe toujours la tête du provisoire avec un total de 339 points. DOUTRE (189 points) reprend le bénéfice de la seconde place au détriment de ZAEPFEL, 3ème avec 180 points.


PROMO 500 CUP  

COURSE 1 : SANS PROBLÈME POUR MEUNIER


Le top 6 de la séance qualificative reste inchangé en début de course. Lucas MEUNIER (Honda) tire profit de sa pole position et prend tout de suite les commandes des opérations. Samuel TRUEB (Honda), Willem ZIMMERMAN (Honda) et Yanis DECORPS (Honda) peinent à suivre le rythme effréné du leader. DECORPS part à la faute après 5 tours de course, il laisse Johan WANG CHANG (Honda) et Baptiste VAUCHER (Honda) intégrer le top 5 juste devant Florian BARNIER (Honda), 6ème.   

MEUNIER, imperturbable, enchaine les tours rapides et relègue TRUEB à plus de 3 secondes à la mi-course. Auteur du tour le plus le rapide, le leader du classement provisoire ne ménage pas ses efforts face à un ZIMMERMAN, particulièrement rapide sur l'asphalte gardois, qui maintient la pression jusqu'en fin de course.

Au passage du drapeau à damier, le top 3 ne bouge pas. MEUNIER l'emporte sans contestation possible devant TRUEB, 2ème, et ZIMMERMAN, 3ème. Derrière, WANG CHANG parvient à conserver sa 4ème place tandis que BARNIER, 5ème, prend le meilleur sur VAUCHER, 6ème, pour une roue sur la ligne d'arrivée.

COURSE 2 : MEUNIER S'EMPARE DU DOUBLÉ, TRUEB GÈRE SON AVANCE


Dès les premiers tours, le duel tant attendu entre Lucas MEUNIER (Honda) et Samuel TRUEB (Honda) a bien lieu, léger avantage pour la Honda n°99. De son côté, Baptiste VAUCHER (Honda) pointe en 3ème position mais c'est sans compter sur un Johan WANG CHANG (Honda), tout feu tout flamme, qui le relègue au 4ème rang après 4 tours de course. Derrière, Willem ZIMMERMAN (Honda) et Florian BARNIER (Honda) suivent l'exemple et relèguent la monture n°29 au 6ème rang.

En tête de la course, TRUEB ne laisse aucun répit à son fidèle adversaire MEUNIER. Mais ce dernier poursuit son effort et fait le trou à la mi-course pour signer un doublé imparable. TRUEB prend à nouveau la seconde place loin devant WANG CHANG qui monte sur le podium « à la maison ». Le sociétaire du R.M.S.C Villeurbanais a résisté jusqu'au bout à ZIMMERMAN, BARNIER et VAUCHER respectivement 4ème, 5ème et 6ème au passage du drapeau à damier.

Au classement provisoire, Samuel TRUEB (318 points) reste en tête avec une avance confortable sur Lucas MEUNIR (267 points). Johan WANG CHANG (168 points) complète le podium provisoire.


PROMOSPORT 400

COURSE 1 : VICTOIRE POUR CHAPON, TITRE POUR GIRARDET


Hugo CHAPON (Kawasaki), poleman, s'extirpe le mieux de la grille de départ et se retrouve à la lutte avec Mateo PEDENEAU (Yamaha) dès le premier tour. Les deux hommes prennent tout de suite la mesure de la piste avec quelques mètres d'avance sur leurs poursuivants Lucas CLEMENT (Yamaha) et Hugo GIRARDET (Kawasaki). Loin derrière, Jérôme HAZART (Yamaha), 5ème, doit faire face à une meute de concurrents bien décidés à en découdre.

PEDENAU s'accroche à la roue de CHAPON mais n'arrive pas à prendre l'ascendant, le pilote de la Yamaha n°3 rend finalement la main en fin de course et laisse CHAPON s'envoler vers sa première victoire de la saison. CLEMENT échoue au pied du podium, au profit de GIRARDET, 3ème, qui a trouvé l'ouverture dans les derniers tours. Cette 3ème place permet à GIRARDET de s'assurer le titre, sous réserve de machine conforme : bravo ! Le top 5 est complété par HAZART qui a dû batailler fermement pour tenir son rang.

Respectivement partis depuis la 15ème et 21ème place sur la grille de départ, Kilian AEBI (KTM) et Gregory CARBONNEL (Yamaha) se sont frayés un chemin tout au long de la course jusqu'aux 6ème et 7ème rangs : une magnifique remontée !

COURSE 2 : CHAPON PUISSANCE 2

Très en verve dans le Gard, Hugo CHAPON (Kawasaki) ne compte pas baisser en régime pour cette seconde finale. Il prend le meilleur départ devant Mateo PEDENAU (Yamaha) victime d'une chute dès le second tour. Le leader affiche ainsi presque 3 secondes d'avance sur ses adversaires à l'entame du troisième tour.

À sa poursuite, le paddock assiste à une somptueuse bataille animée par Hugo GIRARDET (Kawasaki) et Lucas CLEMENT (Yamaha). Les deux hommes se rendent coup pour coup ce qui permet à une meute de 6 pilotes de revenir au contact. Le suspense tient toutes ses promesses. Quelle course et quel spectacle : pas moins de 8 pilotes se tiennent en 2 secondes de la 2ème à la 9ème place et ce jusqu'au dernier tour !

CHAPON s'offre la victoire et le doublé en prime pour un week-end parfait à Alès. Derrière, tout s'est joué jusque dans le dernier virage où Gregory CARBONNEL (Yamaha) et Jérôme HAZART (Yamaha) ont réussi à tirer leur épingle du jeu pour signer leur premier podium de la saison en se classant respectivement 2ème et 3ème. Le top 5 est complété par Kilian AEBI (KTM) et Loïc MILLET (Yamaha) juste devant Vincent CARRIE (Yamaha), 6ème. Pourtant les mieux placés parmi le peloton en début de course, GIRARDET et CLEMENT s'inclinent respectivement aux 7ème et 8ème rangs devant Romain DORE (Yamaha), 9ème.

Hugo GIRARDET (206 points) occupe logiquement la tête du classement provisoire devant Hugo CHAPON (104 points) et Romain DORE (99 points).


PROMOSPORT 125

COURSE 1 : DELBOSC D RÉALISE LA BONNE OÉRATION


Impressionnant aux essais en étant presque une seconde et demie plus rapide au tour que son dauphin, Jefferson DELBOSC D (Suzuki) confirme en course et s'empare directement de la tête. Loïc GOMBAUD (Suzuki), second, met la pression sur le leader. Valentin BRULEY (Yamaha) se retrouve isolé en 3ème position devant un groupe compact de 10 pilotes dont il est bien difficile de déterminer l'issue.  

DELBOSC D franchit la ligne d'arrivée en vainqueur pour seulement 3 centièmes d'avance sur un GRUAU entreprenant qui a cru à la victoire jusqu'au bout. Gestion de course compliquée pour BRULEY, 3ème à plus de 45 secondes du duo de tête, juste devant François PACOU (Suzuki), 4ème, qui a fait parler son expérience en fin de course face aux jeunes pilotes déchainés.

COURSE 2 : GOMBAUD MET LA PRESSION ET L'EMPORTE

Au-dessus du lot, Jefferson DELBOSC D (Suzuki) et Loïc GOMBAUD caracolent en tête de la course, loin, très loin, de leurs concurrents. DELBOSC D mène la danse mais GOMBAUD est littéralement dans la roue du leader.

La bataille fait rage pour la 3ème place entre le pilote de la marque aux diapasons Valentin BRULEY (Yamaha) et le pilote de l'usine d'Hammatsu Loris GRUAU (Suzuki). Plus loin, François PACOU (Suzuki) produit son effort et intègre le top 5.

Quel spectacle offert par DELBOSC D et GOMBAUD, les deux hommes proposent un pilotage dantesque mais coup de théâtre à quelques tours de l'arrivée ! DELBOSC D part à la faute, il « fait une équerre » et perd 6 secondes. Un retard suffisant pour GOMBAUD qui gère sa fin de course et l'emporte devant DELBOSC D qui sauve les meubles avec une seconde place. GRUAU, 4ème, n'a pas eu l'opportunité de porter une attaque sur BRULEY qui conserve sa 3ème place. La 5ème place est à mettre au crédit de PACOU.

À noter la belle remontée de Louis LAGRIVE (Suzuki), parti dernier après un départ complètement manqué, le leader du classement provisoire est parvenu à remonter jusqu'au 6ème rang.

Au classement provisoire, Louis LAGRIVE (247 points) reste en tête. Le pilote Suzuki a perdu gros ce week-end et se voit rattraper par Loïc GOMBAUD (230 points) et Jefferson DELBOSC D (219 points).


PROMO SENIOR

COURSE 1 : NEFF EMPOCHE LE TITRE


Bien décidé à aller conquérir le titre ce week-end, Stéphane NEFF (Yamaha) affichait déjà ses ambitions lors des essais chronométrés avec le meilleur tour à son actif. La hiérarchie se confirme en course, la Yamaha n°65 réalise le holeshot et fait cavalier seul loin devant James GUYON (Yamaha) et Jean-Paul ODERIO (Kawasaki).

NEFF ne laisse aucune chance à ses adversaires, il franchit la ligne d'arrivée en vainqueur de la course mais aussi des Coupes de France Promosport 2018, sous réserve de machine conforme. Avec des écarts importants dès les premiers tours, GUYON et ODERIO conservent leur position et complètent le podium.

COURSE 2 : NEFF TREBUCHE, GUYON GAGNE


Titré, Stéphane NEFF (Yamaha) est défait de toute pression et se place en tête de la course dès les premiers virages mais dans le troisième tour il perd l'avant et se retrouve au fond du classement. Bien parti, James GUYON n'en demandait pas tant, le voilà nouveau leader devant la paire Ronan DODE (Yamaha) – Jean Paul ODERIO (Kawasaki) littéralement roue dans roue.

Après une course rondement menée avec son pilote propre et efficace, GUYON s'offre la première marche du podium. Le duel opposant DODE à ODERIO reste à l'avantage de DODE, 2ème, qui a réussi à contrer les assauts de ODERIO, 3ème.

NEFF fait honneur à son titre et ne baisse pas les bras après sa chute en début de course, il signe une superbe remontée pour finir au 8ème rang.

Stéphane NEFF (302 points) garde la tête du provisoire et ne sera plus inquiété par Ronan DODE, 2ème, avec 194 points et Jean-Paul ODERIO, 3ème, avec 168 points.


PROMO DECOUVERTE  

COURSE 1 : SCORE PARFAIT POUR JACQUEROD


Auteur de la pole, du meilleur tour en course et de tous les tours en tête, la victoire ne pouvait être plus belle pour François-Xavier JACQUEROD. Le pilote de la Kawasaki n°214 est parvenue à tenir à distance Torrys GUYOMARD (Kawasaki) et Nicolas ERHEL (Kawasaki) respectivement 2ème et 3ème.

COURSE 2 : GUYOMARD PREND SA REVANCHE

Duel au sommet entre Torrys GUYOMARD (Kawasaki) et Nicolas ERHEL (Kawasaki) qui tourne finalement à l'avantage du premier pour 3 dixièmes d'avance sur la ligne d'arrivée. Le vainqueur de la veille, François-Xavier JACQUEROD (Kawasaki) monte cette fois-ci sur la dernière marche du podium.


CALENDRIER

01/09 – 02/09 – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre




www.cdfpromosport.fr





  • Promosport Carole (2/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (3/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (4/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (5/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (6/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (7/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (8/8) » Voir Promosport...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Promosport Alès, Spectacle sous Haute Tension avant la Finale ! (Esprit-Racing)
    Promosport Alès, Spectacle sous Haute Tension avant la Finale ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Pas faire de jaloux chez les Grimoux !

    • MARINE une fille dans la mécanique !

    • Florent TOURNE, Pilote et Pompier de Paris !

    • Johan NIGON un auvergnat déterminé !

    • Le Promosport a jonglé entre Titre et nouveaux Vainqueurs à Magny-Cours

    Plus de news »

    Publicité