x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 23.04.16 | 08:37 ESPRIT-RACING.COM | 23.04.16 | 08:37


Après une petite semaine de repos, revoilà le Team Yohann Moto Sport sur les routes de l'Europe en direction d'Assen. #TANGRE #SUZUKI #ASSEN


Situé au nord des Pays-Bas ce fabuleux circuit porte le surnom de « cathédrale de la moto ». En effet, ce tracé mythique est un lieu de rassemblement très important des motards européens.
 
En revanche, côté météo, cela risque fort d'être moins réjouissant alors que j'ai toujours autant besoin de roulage pour retrouver mon niveau et ma confiance. L'objectif du week-end est donc bel et bien celui-ci, ni plus, ni moins.

Vendredi : essais libres
Deux séances d'une heure sont au programme, et ceci dans le froid et sous la pluie. A voir les Superbike rouler, on devine que la piste est extrêmement piégeuse et je ne souhaite pas prendre trop de risques dans ces conditions étant donné que la météo est censée s'améliorer à partir du Samedi.
 
Lors de la 1 ère séance, je progresse petit à petit, certains pilotes sont très rapides mais il y a énormément de chutes. Je termine 26 ème de cette 1 ère séance.
 
Pour la seconde séance, les conditions sont identiques et je prends de suite un bon rythme en améliorant mon chrono du matin. A la moitié de la séance on décide de changer de ressort arrière pour essayer d'améliorer le grip. Le résultat est pire qu'avant, n'ayant plus de grip du tout ! En forçant, j'arrive tout de même à améliorer un peu avant de manquer de chuter de justesse dans mon dernier tour. La séance est d'ailleurs arrêtée au drapeau rouge car plusieurs pilotes sont à terre à différents endroits du circuit. Je suis classé 33 ème, mais je suis au moins resté sur mes roues, en effet plus de 30 chutes sont à décompter en Supersport aujourd'hui, il y a également eu plusieurs blessures et casses matérielles importantes !
 
Mais suite à cette séance j'apprends (nouveauté cette année) que je ne peux pas dans l'état actuel des choses participer aux qualifications. En effet je n'ai pas fait les 107% du meilleur temps dans aucune séance. C'est très étonnant car cette limite est habituellement réservée à l'accession à la course uniquement et n'est valable qu'à partir des qualifications ! Quoiqu'il en soit, je dois réaliser un temps inférieur à 107% du meilleur temps lors de la FP3 (séance de 15min le samedi matin) pour avoir le droit de participer à la qualification !

Samedi : essais libres et puis c'est tout !

 
Un peu stressé par cette nouvelle donne, je m'élance en FP3 sur un bon rythme. Je n'ai que 15min soit 6 ou 7 tours. La piste est toujours très humide mais il ne pleut plus donc les chronos iront forcément de plus en plus vite. Je me mets d'accord avec mon panneautage pour qu'ils m'indiquent l'écart avec le temps minimum à réaliser pour me qualifier.
 
Dès le 1 er tour je me mets dans le rythme et roule en 2'06''8, le tour suivant 2'04''3 puis au 3 ème tour 2'01''2. J'ai un peu plus d'une seconde d'avance sur le temps à réaliser mais au panneautage on m'indique « IN », alors que je suis 15 ème je rentre donc aux stands pensant qu'il y a un souci sur la moto et que la direction de course me demande de vérifier quelque-chose !
Au moment où je rentre dans la voie des stands il ne reste plus que 2min15s avant la fin de la séance, je ne pourrai pas repartir. En fait, c'était simplement une erreur de panneautage. Il n'y avait rien sur la moto, mon père voulait juste m'indiquer que j'étais « rentré » dans les 107%. Mais cette erreur coûte très cher puisque dans le dernier tour Kenan Sofuoglu améliore et m'évince de ces 107% ! C'est la grosse désillusion, je n'y crois pas. Pourquoi m'avoir panneauté « IN » alors que tout allait pour le mieux ??? J'étais sur un bon rythme et l'état de la piste s'améliorait à chaque tour sans cette erreur j'aurais eu 3 tours pour tenter d'améliorer (moins d'une seconde me suffisait) !!
 
Bref je suis écoeuré, je ne peux même pas tenter ma chance aux qualifications. D'autant que la piste sera enfin sèche ! Cependant je peux encore participer à la course à condition d'effectuer les 107% au Warm up le dimanche matin. Nous sommes 8 pilotes à nous être fait avoir par cette nouvelle règlementation ! Ce ne sera pas évident car les 30 pilotes qui ont participé aux qualifications ont un grand avantage puisqu'ils ont roulé dans des conditions sèches et à priori cela devrait être sec demain.

Dimanche : warm-up et Course
Aujourd'hui le warm-up revêt ne importance particulière étant donné que je dois absolument réaliser un chrono inférieur à 107% du meilleur temps sous peine de ne pas participer à la course. La piste est sèche et dans ces conditions je ne suis pas inquiet, cependant j'ai clairement un désavantage car tous les pilotes qui ont participé à la séance qualificative ont roulé sur le sec alors que moi je dois découvrir la piste et trouver de bons repères de freinage en moins de 6-7 tours.
 
Finalement dès mon 1 er tour je suis plutôt rapide et après quelques tours je parviens à rouler en 1'43''9. Le circuit est surprenant dans ces conditions car ultra rapide ! Beaucoup de virages se négocient à plus de 200km/h genou posé au sol ! Ce chrono me classe 28 ème du warm-up ce qui avec le peu d'essais dans ces conditions est plutôt correct. En revanche ma démultiplication est à revoir et il y a encore quelques virages où je manque de repères.
 
La course
Je prends un bon départ, mais mon manque de roulage se fait directement sentir, je perds rapidement les places que j'avais gagnées. Je prends un bon rythme et reviens sur les pilotes qui me précèdent. Je double un pilote mais il repasse au virage suivant. S'en suit une bagarre avec lui, mais nous perdons beaucoup de temps. En effet je perds plus d'une seconde au tour, mais ce pilote ne se laisse pas faire.

Après quelques tours la pluie commence à tomber, prudent je perds deux places dans l'opération juste avant la sortie du drapeau rouge. Cela me fera repartir 30 ème pour seulement 6 tours alors que c'est maintenant la grêle qui s'abat sur le tracé batave.
 
Second départ, en pneus pluie ce coup-ci. Je réalise un bon départ et un bon 1 er freinage.
Lors du 1 er tour je gagne encore 1 ou 2 positions. Je suis 22 ème à la fin du 1 er tour. Je suis sur un meilleur rythme que les pilotes devant moi, dans le second tour je gagne encore 1 position et reviens au contact d'un grand groupe de pilotes. Dans le 3 ème tour, Jules Cluzel me double mais je repasse instantanément et j'augmente la cadence. Au 4 ème tour je parviens à remonter en 19 ème position et au tour suivant je gagne encore deux positions. Il y a juste devant moi encore 8 ou 9 pilotes, mais je n'ai plus qu'un tour. Il faut que je parviennes à en prendre au moins deux pour marquer un point. Je passe 16 ème dès le début du tour, mais je ne parviens pas à doubler Zaccone, un Italien, je tente de le passer au virage suivant dans une cassure qui se prend à près de 200km/h, on se touche, mais je passe ! Je franchis la ligne 15 ème avec un petit point.
 
En résumé :

Jusqu'au dimanche c'était un peu la catastrophe. Les conditions météo étaient les pires que l'on puisse rencontrer avec la nouvelle organisation de ce championnat. Surtout quand on doit apprendre le circuit, trouver les réglages et la bonne démultiplication.
 
De plus ne sachant pas qu'il fallait réaliser un temps minimum pour accéder aux qualifications, je me suis vraiment compliqué la tâche. Mais on ne m'y reprendra pas à deux fois !
 
Donc ce point de la 15 ème à un goût très particulier. Je suis vraiment satisfait de m'être battu jusqu'au bout et d'être parvenu à remonter 15 pilotes en à peine 6 tours. J'espère maintenant que les conditions seront meilleures lors des prochaines courses et que je vais enfin me sentir de nouveau à l'aise au guidon de ma Suzuki !
 
Un grand merci à mon équipe qui m'a supporté tout au long du week-end et qui y a cru jusqu'au bout : Mes parents, Badis, Guillaume, Roger, Rémi, Séb, etc. Merci également à tous mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI, YACCO, TRAQUEUR, FFM, MOTO CLUB 19 MEYMAC, SHOEI, IXON, PIRELLI, FRANCE EQUIPEMENT, TOURNAY, SEMC, GEOMOTO.
 
Salutations amicales et sportives.

Cédric TANGRE.



Cliquez pour agrandir l'image
WSPS Assen, Cédric Tangre ramène un point de la cathédrale ! (Philippe Saccaro)
WSPS Assen, Cédric Tangre ramène un point de la cathédrale ! (Philippe Saccaro)
  • Dans la même catégorie

  • Cédric Tangre, Supersport, Aragon, Manque de chance ...

  • Chicken - Julo de retour !

  • Cédric Tangre en Mondial Supersport !

  • World SSP Magny-Cours

  • Courage Chicken !

Plus de news »

Publicité