x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 18.01.16 | 11:24 ESPRIT-RACING.COM | 18.01.16 | 11:24


2016 est une année anniversaire pour l' #Automobile Club de l'Ouest, qui fête ses 110 ans d'existence. A cette occasion, une exposition inédite de 1 300 m² sera réalisée au Salon #Rétromobile de Paris.


Du 3 au 7 février, à travers une scénographie étudiée et recherchée, qui ravira les passionnés, l'ACO retracera ses 110 ans d'activités au service de l'automobile et des automobilistes.

Salon d'exception, Rétromobile est le rendez-vous incontournable des passionnés, curieux ou amateurs de voitures anciennes, en France. Pour sa 41ème édition, le salon permettra de découvrir ou redécouvrir des artistes, clubs et fédérations, organisateurs de rallyes, vendeurs de pièces détachées, constructeurs, restaurateurs, maisons de ventes aux enchères… et surtout des modèles et des collections de véhicules exceptionnels.

Grâce à une exposition unique et inédite, l'ACO sera au cœur de Rétromobile, sur la passerelle qui mène du Hall 1 au Hall 2.2. Sur 1 300m² et à travers quatre grandes thématiques, l'ACO exposera son illustre passé et dévoilera la diversité de ses activités au fil du temps.


L'ACO, une aventure de 1906
Avec la reconstitution du bureau ACO de 1906, la première thématique reviendra sur l'idée visionnaire pour l'époque de Georges Durand, René Pellier, Georges Carel et Gustave Singher de créer le 24 janvier 1906, l'Automobile Club de la Sarthe, première dénomination de l'Automobile Club de l'Ouest. L'objectif était de fédérer les passionnés d'automobile, nouveau moyen de locomotion alors révolutionnaire. Sera ainsi présentée la genèse de l'ACO avec la création et l'organisation du Premier Grand Prix de France automobile les 26 et 27 juin 1906, qui suscitait un énorme engouement populaire, puis des 24 Heures du Mans en 1923, qui connaissent depuis un succès toujours croissant. Le public découvrira aussi le passé moins connu de l'ACO notamment dans l'aviation. L'exposition reviendra sur les vols effectués en 1908 sur la ligne droite des Hunaudières par les avions de l'inventeur américain, Wilbur Wright, avec le soutien actif alors de l'ACO. La ville du Mans devenait pionnière de l'aviation pendant six mois avec le perfectionnement de l'aéroplane, qui aboutissait au premier vol de plus de deux heures.


L'ACO, pour ses sociétaires
Les visiteurs apprendront ensuite que dès les années 1910 et grâce aux générations d'automobilistes qui lui ont fait confiance, l'ACO a mis toute son énergie au service de ses sociétaires, les usagers de la route. Il participait ainsi à la lutte contre les dangers inhérents à la circulation routière, à l'amélioration des voies et leur signalisation, ainsi qu'à la création d'infrastructures. Le Club représentait également ses membres auprès des pouvoirs publics, formait, informait, conseillait via ses centres mobiles de sécurité parcourant l'Ouest de la France, désormais devenus bureaux départementaux, qui œuvrent toujours à ces missions.
A noter que l'ACO est à l'origine de « 40 Millions d'Automobilistes », association d'intérêt général, qui depuis 2005 est l'interlocutrice privilégiée des pouvoirs publics sur les grands dossiers de sécurité routière, de mobilité et de développement durable.


L'ACO accompagne les vocations
Au-delà de ses missions associatives, l'ACO se veut accompagnateur de vocations. L'apprentissage du pilotage et la formation de futurs talents sont parmi ses priorités. Créé en 1957, le critérium du jeune pilote, outil d'initiation à la conduite destiné aux plus jeunes, sensibilise et éduque les futurs conducteurs. L'école de pilotage, Le Mans Driver, propose quant à elle, des baptêmes de piste et de nombreuses formations pour débutants ou confirmés, passionnés de deux ou quatre roues. Enfin l'ACO accompagne la progression vers le haut niveau avec la filière endurance pilotes, pour leur permettre de s'aguerrir aux spécificités de l'endurance automobile. Ainsi, du karting, pépinière des futurs champions du sport automobile, aux 24 Heures du Mans, l'ACO aide les pilotes à évoluer vers les échelons supérieurs de l'endurance.


L'ACO et les 24 Heures du Mans
Le dernier espace de cette exposition inédite plongera le public dans l'univers des 24 Heures du Mans, dont l'ACO est créateur et organisateur depuis 1923. Les 24 Heures du Mans font parties de ces rares courses mythiques que tous les pilotes automobiles rêvent non seulement de disputer mais surtout de gagner. Plus grande course d'endurance au monde, empreinte de sportivité et de quête d'exploit, elle raconte un chapitre héroïque de l'histoire de l'automobile. La classique mancelle est aussi devenue au fil du temps un véritable laboratoire technologique pour les constructeurs qui y testent leurs innovations en matière de sécurité ou encore de motorisations avant de les adapter aux voitures de séries. Les plus grandes marques comme les pilotes les plus renommés ont un jour pris le départ de ce sommet de la compétition automobile où se mêlent, comme en nulle autre épreuve, compétition, aventure humaine, défi technologique, éléments qui tous ont écrits la légende de l'un des plus vieux et prestigieux événement sportif mondial.

Du tricycle Bollée à la Porsche 911 GT3 RSR n°76 IMSA Matmut victorieuse en catégorie LM GTE Am en 2013, en passant par la Ferrari 330 P du critérium du jeune conducteur dessinée par Keith Haring en 1984, ou encore la Dino Berlinetta Speciale Pininfarina révélée lors du salon de Paris 1965, la Porsche 904 GTS que Michelin utilisait pour ses essais, la Citroen 2CV de Jacques Séguéla, le Tank Chenard et Walcker de 1937, la Matra 670 B victorieuse de 1974… l'ACO exposera de très nombreuses pièces d'exception de sa collection et affichera des photographies d'époque uniques et inédites.

Un second stand de 50 m² situé dans le Hall 1 sera dédié à la vente d'objets des collections modernes et anciennes de l'ACO (cartes postales, disques, programme officiel des 24 Heures du Mans des éditions passées, photographies…). En clin d'œil au retour de Ford aux 24 Heures du Mans 2016, une réplique de la Ford GT 40 victorieuse en 1968 et 1969 sera exposée.


INFOS PRATIQUES
41e édition du Salon Rétromobile
Dates : Du 3 au 7 février 2016
Lieu : Parc des expositions de la Porte de Versailles
Pavillon 1 et 2.2

Ouverture au public :
- Mercredi 3 février 2016 : 10h-22h
- Jeudi 4 février 2016 : 10h-19h
- Vendredi 5 février 2016 : 10h-22h
- Samedi 6 février 2016 : 10h-19h
- Dimanche 7 février 2016 : 10h-19h

Billetterie : En vente sur www.retromobile.com ou sur place
Plein tarif : 16 € sur internet / 18 € sur place
Gratuit pour les moins de 12 ans



Un communiqué ACO www.lemans.org





  • Le Mans, 24H00, The Race (2/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (3/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (4/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (5/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (6/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (7/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (8/8) » Voir Le Mans,...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Les fondateurs de l'Automobile Club de la Sarthe en 1906. De gauche à droite : Georges Durand, René Pellier, Georges Carel, Gustave Singher (archives/ACO)
    Les fondateurs de l'Automobile Club de la Sarthe en 1906. De gauche à droite : Georges Durand, René Pellier, Georges Carel, Gustave Singher (archives/ACO)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité