x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 28.03.16 | 09:50 ESPRIT-RACING.COM | 28.03.16 | 09:50


8500 spectateurs se sont donnés rendez-vous dans les tribunes du Circuit Bugatti !


SUPERBIKE, LEBLANC - ACTE 1
Grégory LEBLANC (Kawasaki - Pirelli), David PERRET (Yamaha - Pirelli) et Kenny FORAY (BMW - Pirelli) formaient le trio gagnant à l'issue des essais du samedi. Ils partent donc en première ligne sur une piste jugée sèche par la direction de course.

Grégory LEBLANC, au guidon de sa nouvelle Kawasaki ZX-10R, prend un excellent départ, s'octroyant ainsi la tête de la course, suivi de près par David CHECA (Yamaha - Dunlop) et Kenny FORAY. Une joute s'installe dès les premiers tours pour la seconde place entre FORAY et son ancien coéquipier, CHECA. Le pilote n°78 parvient à distancer l'espagnol et à combler l'écart qui le sépare de LEBLANC. CHECA de son côté, lutte pour la 3ème place contre un Matthieu LAGRIVE (Kawasaki - Pirelli) déterminé à marquer les esprits pour cette première manche du championnat.

Kenny FORAY fait parler les chevaux de sa BMW et se montre de plus en plus agressif sur LEBLANC. Le Champion de France en titre Stock parvient finalement à doubler son alter égo en Evo dans les S Bleus. Exploit de courte durée, la BMW est contrainte de rejoindre malheureusement les stands suite à une crevaison. Derrière une bagarre s'engage entre CHECA, LAGRIVE et PERRET. Sur les derniers tours, David CHECA parvient à s'emparer de la 2èmeplace, rapidement le pilote du GMT 94 creuse l'écart et compte 3 secondes d'avance sur Matthieu LAGRIVE. David PERRET, transfuge de la catégorie Supersport en Superbike se distingue et termine au pied du podium, encourageant pour la suite des débats.

Pour Grégory LEBLANC, c'est une victoire sans conteste. Il surclasse ses challengers de bout en bout et termine avec une avance de plus de 4 secondes. Une première victoire qui vient souligner la suprématie du Champion en titre Superbike.

À noter, les résultats de Nicolas SALCHAUD (Yamaha - Michelin), 5ème, et David MUSCAT (Ducati - Michelin), 6ème. Deux figures du championnat qui ont assuré le spectacle pendant cette première course.

3ème au scratch, LAGRIVE l'emporte en Stock ayant même tenu le rythme de LEBLANC en début de course. Le pilote Kawasaki n°76 se présente en favori de la catégorie après cette première course qu'il considère comme « une petite mise en jambe » ! Romain MAÎTRE (Suzuki - Dunlop), Anthony LOISEAU (Kawasaki-Michelin), et Alex PLANCASSAGNE (Yamaha) se sont rendus coup pour coup durant les derniers tours. Et c'est finalement le vainqueur des Coupes de France Promosport 1000 de l'an passé qui s'empare de la 2ème place devant Romain MAITRE.

LEBLANC - ACTE 2

De nouveau en pôle position, LEBLANC est seul à avoir fait le choix d'un pneu intermédiaire devant et d'un slick à l'arrière. Pari gagnant puisqu'après un excellent départ, the « White » distance ses poursuivants. Il est suivi de près par David PERRET qui conduit un peloton constitué de LAGRIVE, SALCHAUD, CHECA, GUITTET (Suzuki - Dunlop) et FORAY.

LEBLANC impressionnant, caracole en tête et compte déjà plus de 4 secondes d'avance à l'issue du premier tour. Matthieu LAGRIVE, intenable, détrône PERRET de son statut de leader du groupe de chasse et prend provisoirement la 2ème place.

SALCHAUD dans l'aspiration de LAGRIVE en profite et passe également à son tour PERRET. Joie éphémère pour Nicolas SALCHAUD qui s'accroche avec le pilote angevin au 3ème tour, heureusement sans gravité, mais les espoirs de podium s'envolent définitivement pour ces deux pilotes aujourd'hui.

Kenny FORAY, également très à l'aise avec sa nouvelle machine, revient sur Matthieu LAGRIVE et le double au virage de la Chapelle. Le Pilote n°76 ne se décourage pas pour autant et continue, malgré cela, à mettre la pression sur la BMW du Team Tecmas.

Derrière, on retrouve David MUSCAT, et sa Ducati, faisant parler l'expérience pour se rapprocher du duo FORAY / LAGRIVE. Cependant, la moto n°3 doit faire face aux attaques répétées de la Yamaha n°94 de David CHECA. L'espagnol parviendra à tirer son épingle du jeu au raccordement et passe MUSCAT « in extremis » sur la ligne d'arrivée. Une des plus belles manœuvres du week-end.

Grégory LEBLANC fait donc, une nouvelle fois, cavalier seul, terminant en haut du podium avec 53 points pris sur 54 possibles. On retrouve ensuite Kenny FORAY qui signe, à 3 tours de l'arrivée, le meilleur tour en course en 1'38''996, et prive ainsi LEBLANC du grand Chelem.

LAGRIVE se positionne, quant à lui, sur la 3ème marche du podium, remarquable pour un pilote Stock et remporte ainsi la catégorie. Derrière un groupe de 4 pilotes se livre une véritable bataille, LOISEAU, GUITTET, PONS et MAITRE. Tous dans la même seconde durant toute la course, les pilotes sont carénage contre carénage. Gabriel PONS plus incisif prend tous les risques et s'empare à 3 tours de l'arrivée, de la 2ème position en Stock.

Au classement provisoire de la catégorie Stock, Matthieu LAGRIVE prend une nette avance avec 53 points devant Romain MAÎTRE (32 points), Alex PLANCASSAGNE (29 points).


SUPERSPORT - PIRELLI 600
PRISE DE RISQUE PAYANTE POUR PETER POLESSO


Après les séances d'essais musclées du samedi, rythmées par Peter POLESSO (Yamaha - Pirelli) le matin et Cédric TANGRE (Suzuki - Pirelli) l'après-midi, la première course se lance sur une piste déclarée humide et se court donc en 13 tours.

Peter POLESSO, Hugo CASADESUS (Honda - Pirelli) et Hugo CLERE (Yamaha - Dunlop), occupent la 1ère ligne sur la grille de départ. Les pilotes s'élancent et c'est la moto n°83 de Peter POLESSO, qui négocie le meilleur départ et vire donc en tête à la courbe Dunlop. Derrière lui, Hugo CLERE le talonne suivi de près par Hugo CASADESUS.

Les débats sont assez équilibrés et les situations figées durant la première partie de course. C'est dans les 5 derniers tours que le spectacle bat son plein, POLESSO prend tous les risques pour finalement récupérer la première position et distancer le duo CLERE - CASADESSUS. Il profitera ensuite d'un tour clair pour creuser l'écart en doublant un pilote retardataire que le duo CLERE - CASADESUS peine à dépasser. À 2 tours de l'arrivée, CLERE, suite à une erreur de pilotage, laisse finalement la seconde place à Hugo CASADESUS.

Au 11ème tour, Remi GUYOT (Yamaha) chute, sa moto reste au milieu de la piste ce qui oblige la direction de course à présenter le drapeau rouge, synonyme de fin de course, car les 2/3 de la manche ont été effectués. Dans ce cas, le règlement impose d'établir le classement sur la base du tour précédent. Peter POLESSO termine donc en tête suivi d'Hugo CLERE et Hugo CASADESUS sur la dernière marche du podium.

Le Champion de France en titre, Cédric TANGRE se classe quant à lui en 5ème position, le pilote de la Suzuki n°1 aura à cœur de s'illustrer dès la prochaine étape de Nogaro.

En Trophée Pirelli 600, Clément STOLL, déjà très confiant sur sa Triumph pendant les essais, se hisse sur la plus haute marche du podium. Il est suivi à plus de 10 secondes par Guillaume FRECHET (Yamaha). Steven NEUMANN (Yamaha), quant à lui, monte sur la 3ème marche du podium.

CLERE PREND SA REVANCHE
13 tours permettront de départager les pilotes Supersport. Le Champion de France en titre, auteur d'une remarquable séance hier se place en premier sur la grille de départ, à ses côtés il retrouve POLESSO et CLERE.

Le pilote Moto Ain, négocie un excellent départ et relaie derrière lui Peter POLESSO, Cédric TANGRE et son coéquipier Florent TOURNÉ (Yamaha - Dunlop). Auteur d'une très belle remontée, la Yamaha n° 30 passe peu à peu chacun des pilotes du trio de tête pour s'emparer de la première position. C'était sans compter sur la détermination de Hugo CLERE et de Peter POLESSO, qui n'entendent pas laisser le pilote, licencié à l'ASM Armagnac Bigorre, l'emporter ainsi.

C'est à ce moment que CLERE et POLESSO portent respectivement leur attaque sur TOURNÉ, ce dernier suivra la fin de la course à distance. Le ton est donné par Hugo CLERE qui accentue, à chaque tour, son avance sur Peter POLESSO. Le pilote n°11 passe en premier sous le drapeau à damier avec plus de 8 secondes d'avance sur POLESSO et TOURNÉ.

TANGRE se place finalement au pied du podium. Bien qu'appliqué et sérieux, il ne parvient pas à s'exprimer sur cette piste mouillée et se laisse distancer.

À noter, la régularité de Louis BULLE (Yamaha - Pirelli) qui n'est pas présent dans le groupe de tête certes mais oscille entre 6ème et 7ème position. Encore en train de parfaire les réglages de sa machine, on peut compter sur lui pour jouer de nouveau les avant-postes dès la prochaine étape de Nogaro.

En Trophée Pirelli 600, Guillaume FRAGA (Yamaha) prend l'ascendant dès le début de la course sur NEUMANN et STOLL.

Félix PERON (Yamaha) et Guillaume FRÉCHET (Yamaha) sérieux et appliqués, s'immiscent parmi les pilotes de tête. À la mi-course, FRAGA et NEUMANN ne parviennent plus à tenir le rythme imposé par PERON et FRECHET. Félix PERON termine finalement en tête devant Guillaume FRECHET et Clément STOLL.


OBJECTIF GRAND PRIX – PRÉ MOTO 3 / PRÉ GP
ROUGÉ INTOUCHABLE CHEZ LES JEUNES

Après avoir dominé les débats lors des 2 séances d'essais, Clément ROUGÉ (Moriwaki - Pirelli) négocie mal son départ et reste scotché sur la grille.

Un léger contretemps que le jeune pilote au n°45 s'empresse de régler. Il remonte ainsi tous ses concurrents et prend la tête devant Matthieu GRÉGORIO (Sherco) et Nolan MAUCHAMP (Sherco). Une performance impressionnante car il finit par les devancer de plus de 4 secondes dès la fin du premier tour. À l'instar de Grégory LEBLANC en Superbike, il s'échappe devant ses poursuivants et termine la course avec une avance impressionnante de plus de 22 secondes.

GRÉGORIO quant à lui, assure une place de second, avec une avance confortable sur son poursuivant, il se contente de gérer et d'économiser sa machine.

Derrière la bataille fait rage pour la 3ème place entre Nolan MAUCHAMP, Joey LUBRAT (Sherco), Théo SERRIERE (Derbi - Yamaha) et Joris INGUILLA (Sherco) qui se rendent coup pour coup. Et c'est finalement INGUILLA qui tire son épingle du jeu et monte sur la 3ème marche du podium pour la première course de la saison. 

GRÉGORIO OPPORTUNISTE

Compte tenu de la météo, la course va se courir en 8 tours sur une piste particulièrement mouillée. Dans ces conditions, c'est Matthieu GRÉGORIO qui négocie au mieux son départ. Derrière le truculent Clément ROUGÉ part fort, mais confond sans doute vitesse et précipitations. Le pilote Moriwaki chute dès le premier tour. Habitué à évoluer sur les circuits espagnols, le jeune homme de 13 ans, ne semble pas encore familier des courses sur piste humide. Le paddock reste cependant très optimiste le concernant tant il a impressionné lors des essais et de la première course.

Une occasion en or se présente pour le reste du peloton qui s'était jusque là contenté des places d'honneur. Matthieu GRÉGORIO et Nolan MAUCHAMP se disputent ainsi la tête loin devant leurs prédécesseurs. Séparés par 235 millièmes à mi-course, ils batailleront seuls jusqu'à la fin. Mais Matthieu GRÉGORIO sort vainqueur du duel et termine ainsi sur la plus haute marche du podium. Guillaume JUCHA (Metrakit), profitant d'une piste dégagée suite aux nombreux abandons se place quant à lui en 3ème position.

La suite du championnat s'annonce intéressante et offrira à n'en pas douter de très belles batailles.


SIDE-CAR
DELANNOY / ROUSSEAU SANS SURPRISE

Le duo HUET / ARIFON auteur d'un excellent départ prend l'avantage sur DELANNOY / ROUSSEAU et MOREAU / GADET. Les 3 équipages sont « roue dans roue » à la fin du premier tour. Le chassis n°56 mène toujours la course devant le multiple Champion de France. L'expérience des précédentes éditions a prouvé que lorsque DELANNOY / ROUSSEAU trouve la faille, il l'exploite immédiatement et creuse souvent l'écart. La paire bretonne parviendra-t-elle à contenir les assauts du side n°1 ?

Les 3 chassis de tête sont groupés dans la même seconde. Au 3ème tour, DELANNOY / ROUSSEAU se rate au freinage de la courbe Dunlop. MOREAU / GADET en profite pour revenir sur les leaders. Espoir de courte durée, puisque le side n°1 ne tarde pas à revenir dans la roue de HUET / ARIFON. Finalement c'est au raccordement que DELANNOY / ROUSSEAU décide de porter son attaque sur HUET / ARIFON, et creuse immédiatement l'écart pour filer vers la victoire.

Après une très belle première partie de course, la paire bretonne rencontre un problème d'embrayage, qui la contraint à l'abandon au 6ème tour. La bagarre se tient pour la 2ème marche du podium, entre WYSSEN / CHABLOZ et MOREAU / GADET, et c'est finalement le side n° 41 qui prend l'avantage à la sortie du raccordement sur le side n° 51.

DELANNOY / ROUSSEAU passe devant le drapeau à damier avec plus de 20 secondes d'avance sur WYSSEN / CHABLOZ et MOREAU / GADET.

En catégorie F2, la bagarre fait rage pour la première place entre BARBIER / DEBROISE et LEBLOND / FARNIER durant toute la course. Agressif et déterminé l'équipage féminin trouve la faille au raccordement et en profite pour s'emparer de la tête de la course. LEBLOND / FARNIER améliore ses temps en course et creuse peu à peu l'écart.

Malheureusement pour elles, les « filles » cassent leur moteur dans le dernier tour, ce qui fait les affaires de BARBIER / DEBROISE qui l'emporte devant CAUSSE / LELUBEZ. Le père d'Estelle, François LEBLOND profite des problèmes mécaniques de sa fille pour monter sur le podium avec son équipier Bruno PICQUOIN.
SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos...

Vous pouvez aussi suivre les dernières news sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk.fr, Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk

Pour cette saison 2016, la FFM diffusera chaque soir d'épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur les sites www.fsbk.fr et www.ffm.tv.

En partenariat avec Motors TV, la FFM produira après chaque week-end un reportage de 24 minutes diffusé sur la chaîne le mercredi suivant les épreuves.

CALENDRIER 2016

23-24/04 (32) – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre
28-29/05 (30) – Ledenon – MC Ledenon
02-03/07 (58) – Magny Cours – MC Nevers et Nièvre
13-14/08 (64) – Pau Arnos – MC Pau Arnos
03-04/09 (93) – Carole – MC Motors Events
24-25/09 (81) – Albi – MC Albi





  • FSBK Le Mans (2/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (3/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (4/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (5/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (6/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (7/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (8/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FSBK, une ouverture pleine de promesses (Esprit-Racing)
    FSBK, une ouverture pleine de promesses (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité