x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 26.04.16 | 15:28 • Mis à jour le 26.04.16 | 15:31 ESPRIT-RACING.COM | 26.04.16 | 15:28 • Mis à jour le 26.04.16 | 15:31


Bonjour à tous ! Juste après mon premier point inscrit en championnat du Monde, nous voilà de nouveau à l'assaut du championnat de France. #FSBK #TANGRE #SUZUKI


Le circuit de Nogaro est un circuit que j'apprécie et sur lequel j'ai souvent obtenu de bons résultats. La météo quant à elle n'a apparemment pas décidé de nous laisser de répit et risque encore de nous embêter ce week-end. Cependant je me fais moins de soucis qu'au Mans car les pneus Pirelli sont particulièrement efficaces ici que ce soit sur le sec ou le mouillé.

L'objectif est donc de scorer un maximum de points afin de revenir le plus proche possible de la tête du classement suite au retard accumulé au Mans (4ème à 22 points du leader).


Vendredi ; essais libres
La piste est séchante le matin, même si quelques tâches d'humidité subsistent des averses de la veille, cela me permet de trouver un bon feeling avec la moto et cela fait du bien de rouler sur un circuit que je connais bien. Je prends le meilleur temps avec 7 dixièmes d'avance sur le second.
L'après midi, des conditions idéales me permettent d'améliorer mes chronos en 1'31''1 ce qui me place en tête avec près d'une demi seconde d'avance. Nous avançons sur les réglages et surtout j'ai la sensation de retrouver quelques sensations positives, bien que la séance fut un peu courte pour me retrouver parfaitement en accord avec la moto.


Samedi ; essais qualificatifs
Le Samedi matin, pour la 1ère séance de qualification, la piste est encore humide. Après avoir chaussé les pneus pluie, puis les intermédiaires, je passe les pneus "secs" dans les 10 dernières minutes. La piste est encore bien humide par endroits, mais ces pneus permettent d'exploiter un maximum les parties sèches. J'arrache la pôle position dans mon dernier tour en 1'34''9 avec 7 dixièmes d'avance sur Louis Bulle.

L'après midi la pluie est revenue, après avoir récupéré la 1ère place je m'arrête car la piste s'améliore de tours en tours et je veux économiser mon pneu pluie pour la fin de séance. Mais il se remet à pleuvoir des cordes alors que mes concurrents ont amélioré. Je termine cette séance en 3ème position.


Dimanche ; Les courses
Plutôt optimiste, d'autant que la météo paraît favorable je souhaite et je pense être capable de remporter les deux manches !

Course 1
Je réalise un départ moyen, 4ème dans la 1ère ligne droite je récupère la seconde position à la fin du 1er tour en dépassant coup sur coup Peter Polesso et Hugo Cassadessus. S'en suit une légère bagarre avec Louis Bulle puis je prends la tête au 3ème tour.
Je m'efforce d'améliorer mes chronos malgré un feeling étrange en raison d'une piste très froide. Derrière Hugo Clere, bien remonté, me talonne. J'augmente le rythme et Clere connaît un problème mécanique et mes poursuivants ne parviennent pas à tenir la cadence. J'arrive donc progressivement à creuser l'écart pour terminer la course avec 3.5s d'avance et signer ma 1ère victoire de l'année avec le meilleur tour en course !

Course 2
En course 2 je compte bien réitérer la performance pour signer un week-end quasi parfait. Mais c'est sans compter sur la détermination d'Hugo Clere qui prend la tête au départ. Je récupère mon bien dans le 4ème tour mais ne parviens pas à faire le trou.
Mon concurrent profite de sa moto très rapide pour me dépasser dans le bout droit au 8ème tour. Je décide alors de le laisser devant et d'attendre les derniers tours. Après l'avoir bien observé, je sais où je peux préparer mon attaque.
Mais dans les 3 derniers tours il y a beaucoup de pilotes attardés. Et cela se complique davantage lorsque surpris par le dépassement d'Hugo à l'extérieur au freinage, un attardé change brutalement sa trajectoire et vient me heurter alors que je prenais l'intérieur. Je m'élargis légèrement, mais le manque de dégagements à cet endroit ne me permet pas d'éviter les pneus que je percute de plein fouet. Je chute puis repars mais je ne finis que 17ème de la course ! C'est vraiment trop idiot de gâcher la course et le championnat de cette manière.


Conclusion
C'était un week-end avec un début presque parfait, en effet j'ai été rapide dans toutes les conditions et c'est seulement un changement climatique qui m'a fait manqué la seconde pôle lors de la journée du Samedi.
Après avoir réalisé une solide 1ère manche, j'ai souhaité gérer la seconde. Je n'étais pas suffisamment rapide pour m'échapper, j'ai donc choisi d'attendre de saisir l'opportunité au dernier tour. J'ai commis deux erreurs ; la 1ère à l'approche des attardés dans les derniers tours, il vaut mieux être en tête afin d'éviter les surprises, la seconde est dans ma vitesse de réaction, tout s'est précipité et j'aurai du mieux réagir pour éviter la chute.

En tout cas, un grand merci à mon équipe qui fait depuis le début de saison un excellent travail et qui donne toujours le meilleur : Mes parents, Badis, Guillaume, Roger, Rémi, Séb, etc. Merci également à tous mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI, YACCO, TRAQUEUR, FFM, MOTO CLUB 19 MEYMAC, SHOEI, IXON, PIRELLI, FRANCE EQUIPEMENT, TOURNAY, SEMC, GEOMOTO.


Salutations amicales et sportives.
Cédric TANGRE.





  • FSBK Le Mans (2/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (3/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (4/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (5/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (6/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (7/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (8/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Cédric Tangre (Esprit-Racing)
    Cédric Tangre (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité