x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 03.05.16 | 10:31 ESPRIT-RACING.COM | 03.05.16 | 10:31


Bonjour ! Les week-ends s'enchainent et c'est en Italie, près de Bologne qu'a lieu la 3ème course du Championnat du Monde Supersport !


Cela marque la 5ème course en 6 semaines et c'est sur Le circuit Enzo & Dino Ferrari qui est un circuit mythique du Superbike, mais c'est surtout grâce à la F1 qu'il a connu ses heures de gloire. En plein milieu de la ville d'Imola, ce circuit vallonné est constitué de courbes rapides entrecoupées de chicanes très lentes !

J'espère qu'en Italie, le temps sera finalement au rendez-vous afin que je puisse progresser et me rapprocher du top 15 sur le sec.

Vendredi ; essais libres
Je découvre la piste lors de la 1ère séance d'une heure ! Le tracé est très technique avec ses multiples chicanes. J'effectue d'ailleurs de nombreux ‘'tout-droit'' à la chicane de l'arrivée. En effet l'entrée de celle-ci est un peu en aveugle et lors du passage de la 1ère vitesse, j'ai du mal à contrôler les glisses de l'arrière ! Petit à petit j'améliore mes chronos jusqu'en 1'56''4 ce qui me place 29ème.

L'après midi, un problème d'axe de roue arrière défectueux me contraint à l'arrêt pendant près de la moitié de la séance. Heureusement l'équipe fait un super taf pour me permettre de repartir. J'améliore en 1'55''9, mais je ne suis toujours pas satisfait de la démultiplication ! Le temps passé au box m'a empêché de faire mieux que le 31ème chrono.

Samedi ; essais libres puis qualifications
Une 1ère séance d'essais libres de 15 minutes, mais la démultiplication choisie est trop courte et m'empêche de bien négocier certaines courbes. J'améliore mes chronos, même si cela reste inférieur à mes espérances. En effet mon 1'55''5 me positionne 27ème. Il me manque encore 1s au tour pour m'approcher du top 15 !

Seulement 15min pour les qualifications, ce n'est pas mon exercice favori, surtout sur un tracé que je découvre.
Avec mon 1er pneu, je fais 3 tours mais gêné par des pilotes un peu chauds, je roule seulement en gros 1'55 ! Je repars avec un pneu neuf, mais je ne peux boucler qu'un seul tour, gêné dans mon dernier partiel puisque je dois doubler un pilote moins rapide, je fais 1'55''3, ce chrono me place seulement 31ème. Je suis déçu car je n'ai pas réussi à me lâcher.
Il faut vraiment que je modifie ma façon d'aborder les week-ends de mondial. En effet, je n'ai pas encore trouvé le bon tempo pour être à l'aise sur les deux séances longues (mais très rapprochées) du Vendredi et les deux très courtes séances du Samedi. Pour l'instant je n'arrive pas à progresser dans ces deux courtes séances et c'est handicapant de se retrouver si loin sur la grille !

Dimanche ; warm-up et Course
Le Warm up se déroule sur une piste humide, j'améliore progressivement mon rythme pour prendre la 19ème position. Mais le soleil cesse de se cacher et la course devrait avoir lieu sur une piste sèche.

La course
Effectivement, la piste a séché avant la course. Au tour de mise en grille, étrange sensation, la moto est très lourde à balancer dans les virages. Sur la grille de départ, j'avertis mes mécanos. Après vérification, le pneu avant a perdu de la pression, certainement crevé ! Je ne peux décemment pas mettre un pneu pluie ou un pneu intermédiaire et je n'ai pas d'autres pneus avant sur la grille. Je vais donc prendre le départ comme ça et évaluer le danger lors du 1er tour. Mon équipe va en attendant préparer un autre pneu pour que je puisse changer !
Un peu stressé, je prends un bon départ, mais en manque de feeling, je cède des places. L'avant se comporte bizarrement, je ne peux poursuivre ainsi, la sanction est consubstantielle de ce problème, je rentre aux stands dès la fin du 1er tour. Pendant que mon équipe s'affaire à changer la roue avant, le drapeau rouge est sorti en raison de la casse moteur d'un concurrent ! Coup de bol je vais donc pouvoir repartir de ma place puisque moins de 3 tours ont été effectués…

2ème départ, pour 11 tours seulement. Je réalise un bon envol, mais je me fais enfermer au 1er virage. Malgré tout je récupère dans le 1er tour les quelques places perdues. 30ème au 1er tour, je suis déjà détaché du groupe de devant. Un pilote me double, il s'agit d'un pilote rapide qui a eu un problème aux qualifs. J'essaye de le suivre et cela me permet de remonter sur le groupe de 4 pilotes.

Une fois dans les basques du groupe, je cherche un moyen de passer. C'est là que je m'aperçois que ma moto manque cruellement d'accélération. En effet j'ai beau accélérer plus tôt que mes concurrents, lors des nombreuses relances lentes du circuit, je me fais distancer à chaque bout droit. Ce n'est pas un problème de puissance car une fois lancée ma moto fonctionne plutôt bien. Mais comme je dispose de la boite d'origine contrairement à mes concurrents, je ne suis pas dans la bonne plage d'utilisation en sortie de courbe, contrairement à eux !

Du coup j'ai beaucoup de mal à dépasser mes concurrents, bien qu'ils me fassent perdre près d'une seconde au tour. Je fais le forcing pour bien préparer mes dépassements et finalement j'arrive à gagner deux positions. Le pneu arrière commence à glisser mais avec le champ libre devant je réalise mon meilleur tour du week-end dans la foulée. Cela me permet de revenir au contact d'un pilote malaisien et d'un suédois ! Je double le plusieurs fois le pilote kawasaki, mais immédiatement il me reprend à l'accélération.

Jusque dans le dernier tour j'essaye en vain et termine la course en 27ème position !

Conclusion
Ce n'est pas un excellent résultat, mais j'ai connu ce week-end différentes mésaventures qui m'ont coûté pas mal de temps. Et le temps est justement un bien précieux dans ce championnat puisque je dois apprendre le circuit et mettre au point la moto tout en progressant un maximum d'un point de vue pilotage.

Jusque là j'ai enchaîné les week-ends de course et la fatigue commençait à se faire ressentir. Nul doute que je serai plus en forme et plus enclin à progresser lors du prochain week-end à Donnington (en Angleterre) fin Mai.

Il faut également que je sois plus rapide dès le Vendredi et que je trouve les ressources pour mieux exploiter les trop courtes séances du Samedi. Car en course, j'ai le rythme pour m'approcher de la 15ème position et il n'y a pas beaucoup d'écart avec les pilotes qui sont aux portes du top 10. Mais il faut que je parte mieux placé et que je m'accroche au groupe. Je vais ainsi travailler un maximum d'ici la prochaine course pour combler cet écart !

De plus, les prochains circuits seront sûrement plus favorables. En effet selon beaucoup de pilotes il s'agissait ce week-end du tracé le plus difficile du championnat et d'un les plus exigeants au niveau du moteur.

Un grand merci à mon équipe qui a fait un formidable travail : Mes parents, Badis, Guillaume, Roger, Rémi, Séb, etc. Un merci spécial aux Second, mes tifos qui se sont déplacés jusque dans la campagne bolognaise ! En enfin un grand merci également à tous mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI, YACCO, TRAQUEUR, FFM, MOTO CLUB 19 MEYMAC, SHOEI, IXON, PIRELLI, FRANCE EQUIPEMENT, TOURNAY, SEMC, GEOMOTO.

Prochain Rdv à Donnington en Angleterre le 29 Mai !

Salutations amicales et sportives.

Cédric TANGRE.



Cliquez pour agrandir l'image
Cédric Tangre & son équipe en apprentissage chez Enzo & Dino Ferrari ! (Philippe Saccaro)
Cédric Tangre & son équipe en apprentissage chez Enzo & Dino Ferrari ! (Philippe Saccaro)
  • Dans la même catégorie

  • WSPS Assen, Cédric Tangre ramène un point de la cathédrale !

  • Cédric Tangre, Supersport, Aragon, Manque de chance ...

  • Chicken - Julo de retour !

  • Cédric Tangre en Mondial Supersport !

  • World SSP Magny-Cours

Plus de news »

Publicité