x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 05.01.16 | 11:37 ESPRIT-RACING.COM | 05.01.16 | 11:37


Bonjour à tous, voici un résumé / bilan de cette saison riche en émotions !


Après ma 4ème position obtenue l'an dernier au championnat, j'abordais la saison avec l'envie et la conviction que je pouvais enfin gagner, je me suis préparé tout l'hiver pour cet objectif. Mes concurrents étaient nombreux et redoutables, mais je voulais me mêler à la lutte pour le titre.

Parmi les concurrents à battre, il y avait Valentin Debise sur Honda, Louis Bulle, Morgan Berchet, Hugo Clere et David Perret sur Yamaha et bien sûr mon cousin, Robin Camus lui aussi sur Suzuki.


Championnat de France Supersport, en résumé :

La 1ère manche a été décevante, en effet, je n'ai pas réussi à faire fonctionner mes pneus dans des conditions froides et très humides. Alors que je faisais partie des 3 plus rapides sur le sec, je n'ai pas réalisé un seul podium lors de ce week-end.

En revanche dès Nogaro j'ai pu montrer ma vélocité en terminant second lors des 2 qualifs et des 2 courses. Je suis passé très proche de la victoire, même sous la pluie où mes Pirelli fonctionnaient très bien cette fois-ci, grâce au tracé abrasif et une température plus clémente.

Au vigeant, j'étais clairement le plus rapide tout le week-end. Malheureusement, un attardé m'a coupé la route au tout début de la séance qualif 1 et un problème technique, m'ont causé une chute à chaque qualification. Et sur ce tracé où il est difficile de doubler, je n'ai jamais réussi à prendre la tête en course pour deux raisons : un léger manque de moteur et de confiance en moi (en raison des chutes).

A Ledenon les choses se sont compliquées, victime d'une blessure au cou qui m'empêche de faire du sport depuis plus de deux mois, ma motivation et ma confiance s'effritent. De plus sur ce circuit, je n'ai pas terminé une course sur mes roues depuis 2012. J'arrive donc avec l'angoisse de la chute et la pression d'être en tête du championnat. Une grosse chute sous la pluie le Vendredi m'enfoncera encore plus. Je n'arrive pas à me lâcher en 1ère manche et termine seulement 8ème. Je serais plus libéré en seconde manche et passe tout près du podium.

A Magny Cours et malgré ma blessure persistante, je réalise de très bons essais le Vendredi. Puis le Samedi j'ai plus de mal à conserver le rythme, même si je parviens à réaliser une 1ère ligne. Mais le dimanche, je ne comprends pas trop. Impossible de rouler comme les jours précédents. Je termine 6ème à chaque fois. Je suis extrêmement déçu, énervé contre moi-même et cela m'a bien décidé à mettre de côté cette blessure pour les courses suivantes.

Les deux mois de pause estivale m'ont permis de me soigner, de reprendre la préparation physique et la frustration de Magny-Cours m'a permis d'entretenir une sorte de hargne qui me servira dès la course de Carole. En effet deuxième de chacune des qualification, je savais que j'avais l'avantage en course. Je manque ma 1ère victoire de l'année pour une bête panne d'essence dans le dernier tour puis remporte la victoire pour seulement 16 millièmes après une belle bagarre avec Robin Camus dans la seconde manche.

A Albi, nous ne sommes plus que deux en course pour le titre et nous montrons tous les deux rapides dès le Vendredi. Malheureusement en 1ère manche la mécanique me trahit (fuite d'huile) alors que j'étais en bagarre pour la victoire et je ne termine que 5ème. Je perds la tête du championnat et dois absolument gagner pour être champion ! La course 2 se passera comme je l'espérais. Robin n'arrive pas à suivre le rythme de David Perret et moi, j'attaque celui-ci dans le dernier tour pour prendre la victoire et le titre !


Championnat du Monde d'Endurance, résumé & résultats :
3 courses sont au programme de ce championnat : Les 24h du Mans, Les 8h d'Oschersleben et le Bol d'or.

Lors des 24h du Mans mes coéquipiers et moi nous montrons très rapides dès les essais. Nous prenons la pôle position de notre catégorie et le 7ème temps au général. En course, nous nous portons rapidement en tête, mais une accumulation de légers soucis techniques (fixation de carénages, sélecteur de vitesse, etc…) nous font perdre des places.

Alors que nous avons été très rapides toute la course, nous terminons 8ème au général et 3ème de la catégorie Stock. Personnellement j'ai réalisé l'un des meilleurs temps de la catégorie et me suis montré extrêmement régulier, donc je suis tout à fait satisfait de mes performances.

En Allemagne tout commence plutôt bien. Hormis l'équipe officielle de BMW Allemagne, nous sommes encore parmi les plus rapides de la catégorie ! Nous nous qualifions 3ème de la catégorie. En course grâce à un rythme plus rapide que celui de nos concurrents, alors que nous venions de prendre la tête, nous sommes touchés par un problème électrique. Cela nous coutera plusieurs tours et nous ne pouvons terminer que 8ème de la catégorie.

Au Bol d'Or, à l'inverse nous démarrons avec une mésentente avec l'équipe suite à un choix de pneus différents des autres courses. Nous n'arrivons pas à régler la moto avec ces pneus. Après une 1ère qualif très décevante, nous revenons en arrière. Mais malgré l'amélioration des performances, nous avons perdu beaucoup de temps et sur ce circuit que nous connaissons peu, nous avons du mal à prendre les bons repères. Nous nous qualifions finalement 10ème et 3ème de notre catégorie.

En course, nous faisons partie des plus rapides, un ton en dessous du Junior Team tout de même. Mais ceux-ci connaissant des problèmes techniques, nous prenons la tête de la course et avons une grosse bagarre avec la n°33. Finalement nous parvenons à prendre le large petit à petit et terminons à une très belle 4ème place au général et avec la victoire de la catégorie.

Cela nous place à la 3ème position du championnat et bizarrement c'est l'épreuve où on a le moins dominé que l'on a remportée.


Championnat du Monde Supersport à Magny-Cours
Pour terminer la saison, j'ai participé à l'avant dernière manche du championnat du Monde qui se déroulait à Magny-Cours. Parmi les cadors mondiaux de la catégorie, je souhaitais faire parvenir ma Suzuki du championnat de France dans les 15 premiers. Cela commence plutôt bien et dans les essais je suis justement 15ème malgré des petits ennuis techiques. En qualification, sous la pluie, je parviens à prendre une très satisfaisante 11ème place.

En course, ce sera plus compliqué ; sur la piste séchante du tracé nivernais, je fais un choix de pneu osé, gâché par une interruption de course 4 tours après le départ. Alors que mon choix privilégiait la fin de course, je dois repartir avec 5 places de perdues. Après un départ prudent, je remonte progressivement 16ème, juste à la porte des points. Dommage.



Conclusion de la saison
Ce fut une année exceptionnelle pour moi. En effet que ce soit en endurance ou en vitesse, je me suis montré très rapide et régulier. J'ai enfin remporté des courses ce qui ne m'étais plus arrivé depuis longtemps et j'ai obtenu mon 1er titre de Champion de France. C'est une énorme satisfaction pour moi.

J'ai connu peu de chutes (aucune en endurance). Certaines chutes et ma blessure m'ont affecté moralement et physiquement. J'ai réussi à surmonter ça et à en ressortir encore plus fort. Cela m'a apporté beaucoup de confiance et de satisfaction.

De plus, se battre pour le titre avec mon cousin a été très intense émotionnellement et la joie à été très intense en cette fin de saison avec les victoires qui se sont enchaînées. J'ai pu accumuler une bonne dose de confiance et je me sens prêt à relever un nouveau défi l'an prochain.

Je l'ai déjà dit en fin de saison mais j'adresse un grand merci à tous ceux qui ont participé à cette saison riche en succès : Mes parents, Jérôme mon frère, Guillaume, Sebastien, Roger, Max, Greg, Thierry, le Tati Team et tous ceux qui m'ont supporté tout au long de cette saison (ils se reconnaîtront ;) )…

Un grand merci également à mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, TRAQUEUR, YACCO, SHOEI, PIRELLI, GEOMOTO, SUZUKI, FRANCE EQUIPEMENT, TOURNAY, IXON, SEMC, PAM RACING….


Merci de votre lecture. Salutations sportives et amicales.



Cédric TANGRE.





  • FSBK Magny-Cours (2/8) » Voir FSBK...
  • FSBK Magny-Cours (3/8) » Voir FSBK...
  • FSBK Magny-Cours (4/8) » Voir FSBK...
  • FSBK Magny-Cours (5/8) » Voir FSBK...
  • FSBK Magny-Cours (6/8) » Voir FSBK...
  • FSBK Magny-Cours (7/8) » Voir FSBK...
  • FSBK Magny-Cours (8/8) » Voir FSBK...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Un très beau bilan de saison pour Cédric Tangre (Esprit-Racing)
    Un très beau bilan de saison pour Cédric Tangre (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • American Dream pour Valentin Debise

    • Elles ont plus de 100 Ans & pourtant elles roulent toujours

    • Licences FFM, Ouverture de la Saison 2016

    • L'édition de toutes les premières !

    • Laurent Cochet au Salon de la Moto, du 1er au 6 décembre

    Plus de news »

    Publicité