x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 14.05.15 | 17:52 ESPRIT-RACING.COM | 14.05.15 | 17:52


Le Rookie français dans le top 15, la valeur montante de la catégorie poursuit son apprentissage.


A peine rentré des essais à Misano le KAWASAKI MTM Racing, investit dès mercredi le tracé d'Imola (Autodrome Enzo Ferrari) qui a l'originalité de se trouver au coeur de la ville, dans un parc abritant le mémorial en hommage à Ayrton Senna pour la 3ème épreuve du Championnat d'Europe Superstock 600 se déroulant en marge du très prisé Championnat du Monde Superbike.
 
A Imola, Guillaume a montré un autre visage que dans les précédentes courses. Les progrès réalisés sur la Kawasaki sont significatifs et auraient pu permettre à Guillaume de se battre dans le top 8 lors de la phase finale de la course parmi 40 pilotes à l'agressivité décuplée, le plateau étant majoritairement composé d'italiens.
 
En termes de puissance médiatique, cette manche représente plus de 60000 spectateurs sur place, 2.800 000 visiteurs sur le site WorldSBK.com, 6 heures de retransmission télé, 382 millions de téléspectateurs à travers le monde dont 40% concentrés sur l'Europe, 1900 articles en presse locale et régionale, et plus de 150€ par personne et par jour dépensés du côté des visiteurs. Des retombées médiatiques et économiques très profitables donc pour les partenaires de l'événement, marques et sponsors des pilotes qui jouissent d'une vraie exposition médiatique internationale sur un championnat d'élite indubitablement devenu une luxueuse vitrine sur un événement sportif incontournable.

Vendredi - Essais libres
La consigne pour aborder cette séance d'essais est de se concentrer à travailler en premier lieu l'apprentissage du tracé sur lequel les pilotes Italiens sont parfaitement à l'aise.

Guillaume Antiga : « Le début de séance s'avère compliqué, car je ne suis pas habitué à un tel rythme sur un tracé aussi complexe. Je décroche le 18ème temps. Après débriefing je pars en séance d'essais libres 2. Je pointe à la 20ème position puis le déclic se fait, et je parviens à remonter 12ème au classement. L'équipe du Kawasaki MTM est satisfaite de ce résultat car il correspond aux objectifs fixés. Il nous faut maintenant nous rapprocher du top 10 en qualif. »

Guillaume est sur un tracé où l'âme de son idole Ayrton Senna plane encore:  « Avec de la volonté, de la détermination, de l'instinct et de l'expérience, il est possible d'aller très loin.» C'est en parfaite adéquation avec cette citation d'Ayrton qu'il envisage de poursuivre ses objectifs sportifs.

Guillaume Antiga : « Nous sommes contents des temps accomplis. Le rythme imposé par les courses est compliqué à gérer en parallèle de ma vie scolaire, mais je suis épanoui dans cet univers et commence à me sentir plus à l'aise, je progresse en anglais, et deviens plus autonome. Mon Père reste présent à mes cotés mais le fait d'évoluer au sein d'un équipage professionnel à dimension familiale me permets de m'affirmer, de prendre mes décisions, et pouvoir « grandir ». Papa peut enfin profiter des courses et me suivre du bord de piste en « touriste ».
Je suis très reconnaissant envers Jordan mon super mécano et envers toute mon équipe. Ils effectuent un travail colossal entre les courses, les essais et l'encadrement pédagogique me correspond parfaitement. La présence de Kawasaki à nos côtés et de Fabien Raulo est un atout incomparable pour progresser.
Côté gestion des week-ends, ils sont beaucoup plus intenses qu'en Championnat de France, cela m'apprend à m'organiser, ne pas perdre de temps entre les séances. C'est pour moi un changement total d'univers qui requiert de la rigueur dans mon travail.
 »
 
Samedi – Séance Qualificative
La température extérieure avoisine les 30 degrés…les 37 pilotes prennent la piste.

Guillaume Antiga : « Nous avons commencé la séance avec un train de pneus usés pour en changer à mi-séance. Lors de la première partie, je suis alors 14ème. A mi-séance, les mécanos me passent la moto en pneus neufs, ce qui me ramène à la 9ème position, la chaleur combinée à nos réglages ont raison de la gomme des pneumatiques, je perds de l'adhérence, la moto louvoie énormément et termine 12ème  en 1'55.2 à 1.5s du leader, avec un chrono idéal en 1'54.7, je devance mon co-équipier Rob Hartog qui est 15ème. Le bilan de séance s'avère positif, il me reste à prendre un bon départ, et tout devrait bien se passer. Je m'élancerai de la 4ème ligne.»

Course :
Départ est donné pour les 40 pilotes sous une météo estivale et sous le regard de plusieurs dizaine de milliers de fervents spectateurs en liesse.
La Kawasaki #26 se faufile et parvient à remonter en 10ème position lors de toute la première partie de course. Un incident survenu au virage 1 sort Guillaume de la piste, il perd de précieuses places et repart 16ème. A 2 tours de la fin il parvient à rentrer dans les points à la 15ème position.

Guillaume Antiga :
« Je m'élance bien de la grille, au premier freinage je suis 10ème, pris dans le trafic, je ne parviens pas à me placer bien à l'intérieur du virage et perds 2 places. Je remonte jusqu'à en 9ème position. A mi-course, sur le freinage au bout de la ligne droite le freinage ne répond plus, s'ensuit une bataille pour ne pas chuter dans le gravier, je tire tout droit dans le bac, parviens à ressortir 17ème. 3 tours plus tard, même problème, je reprends la piste de suite et remonte en 15ème position à 1 tour de la fin. Nous avons vu que notre moto est bien plus compétitive qu'avant et je pense que nous pouvons aspirer à finir dans le Top 8 et marquer quelques points.
Dans l'ensemble nous sommes contents d'avoir pu enfin régler une moto sur la durée de la course, et sur un circuit qui m'était inconnu je réussis à rentrer dans le top 10 en course, chose qui n'est pas évidente puisque nous sommes près d'une dizaine  pilotes en 0.9 millièmes et les pilotes italiens sont très forts à domicile. Déçu forcément de n'avoir pu marquer plus de points, mais en même temps satisfait car nous avons bien progressé sur la moto. Lorsque tous les problèmes satellites, logiquement lors de la prochaine épreuve, la course ne pourra que se dérouler que mieux.
»


Conclusion
Pour le KAWASAKI MTM Racing le week-end permet de marquer de précieux points et de placer ses pilotes dans le top 20 en catégorie 600. Guillaume termine 15ème et marque un point, juste devant son coéquipier Rob Hartog, Kawasaki #47 qui remportait la saison passée le Championnat de Superbike Hollandais. Julian Puffe #19 est malheureusement forfait pour cette épreuve suite à sa lourde chute en entraînement à Misano. En catégorie Superstock 1000 Kevin Valk se qualifie à la 27ème place.

Ludo Van Der Vecken, Team Manager : « Guillaume rétrograde au classement, cela reste peu représentatif de sa valeur, il a su sur chaque épreuve se montrer à la hauteur de ses adversaires en piste lors des séances d'essais, en qualification, et en étant régulièrement en course dans le top 10, ce qui nous satisfait amplement. Techniquement, quelques éléments restent perfectibles pour que les prochaines courses puissent se dérouler en accord avec nos attentes.»

Guillaume Antiga : « Je tiens à remercier la FFM et ses représentants, Alain Bronec, Jacky Huteau, Fabien Raulo qui ont eu la gentillesse de venir m'apporter leur soutien et conseils lors de ce week-end, ainsi que Christian Sarron pour son soutien par téléphone.
 
Sans eux pas de course, je tiens évidemment à adresser mes remerciements aux mécènes qui m'apportent leur soutien, notamment Franck Viguié, à mes partenaires techniques, ainsi qu'au KAWASAKI MTM Racing pour le travail réalisé et de me permettre d'évoluer à leurs côtés.

Enfin, un remerciement tout particulier aux personnes qui m'ont envoyé des messages de soutien tout au long du week-end que ce soit par téléphone, sms ou facebook. Merci à tous pour votre indéfectible soutien !
 »

Remerciements  : FFM, Vulcanet, Selves, Circuit de Nogaro, l'Herm TP et Viguié Transports pour leur soutien ainsi que Ann (Ride-R Media agence de communication) et Philippe Damiens (WSBK Flat Out) pour les performances rédactionnelles et photographiques autour desquelles la gestion de la communication de Guillaume s'articule.
Partenaires techniques : Shark Helmets, Ixon.
Sponsors Kawasaki MTM Racing Team : GREGOOR TRUCKS, HEROCK , DENICOL, DROOGHMANS, BEVA METAL, LVC CONTAINERS, PUBLIMO, BIKE-DESIGN, KDS DEPANNAGE TURNHOUT, TSUBAKI, ADWORKS, SBS, MOTORWERELD, MOTOREN & TOERISME.



Sur information de Ride-R Media agence de communication pour Guillaume Antiga.



Cliquez pour agrandir l'image
Superstock 600, Guillaume Antiga, Top 15 à Imola (WSBK Flat Out)
Superstock 600, Guillaume Antiga, Top 15 à Imola (WSBK Flat Out)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité