x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 23.05.15 | 17:36 ESPRIT-RACING.COM | 23.05.15 | 17:36


Le Werc GP Racer nous a accueillis pour la deuxième épreuve de la saison sur le circuit de Lédenon.


Le début du week-end débute sous le vent, la fraîcheur et la pluie en fin de journée pour les essais libres du vendredi. Le soleil revient samedi mais, comme d'habitude, un violent mistral nous tiendra compagnie tout au long de ce meeting. Vingt-neuf pilotes prendront le départ de ces deux courses...

Ce samedi est quelque peu particulier ; le plateau n'est pas tout à fait complet ; Stef Bovin trépigne dans la prégrille en regardant ses copains. Victime d'un sournois escabeau, ses poignets l'empêchent de ravir le public par son attaque. Heureusement, il n'a pas perdu sa gouaille pour animer les briefings.

Deux séances chronos sont au programme de ce samedi, et, une fois de plus, les Panigale ont fait parler la poudre. Stéphane Geslin #95 domine la première séance en 1'27.591, mais il ne peut améliorer ce temps en deuxième séance car il est victime d'un problème d'embrayage assez sérieux sur sa machine. Par contre, l'après-midi, Yani Todisco #21 progresse d'1,6 seconde et s'assure une magnifique pole position en 1'26.790.

Lionel Ancelin #30, régulier en 1'28 complète la première ligne. Laurent Zanetto #65 fait deux séances régulières et confirme la domination des Panigale. Il faut arriver à la 5° place pour retrouver la KTM de Claude Pavot #3. Il partage la 2° ligne avec un saignant Kévin Rambure #8 qui exploite au maximum les qualités de son roadster Ducati Streetfighter...
La 3° ligne est composée de Michael Fudala #84 et sa KTM suivi de près par les Panigale de Bruno Gealageas #59 et de Sébastien Chenillot #96 très appliqué. Nicolas Lacroix #24 vit un début de week-end  difficile avec sa rétive Aprilia RSV ; elle l'a envoyé au tapis dès le premier tour. C'est avec une bête blessée qu'il réussit à prendre la 10° place de la deuxième séance. Il emmène une petite meute de Panigale avec Serge Scherer #62, Jérôme Félix #32, Johann Rochat #49, Richard Garin #36.

Deux pilotes rencontrent des soucis : Alexis Comptier #26 chute au niveau du fer à cheval dans le premier tour de la séance 2 et Hervé Bernard #17 est victime de coupures sur sa Panigale.


12h30, départ de la course 1 : Comme d'habitude, la bagarre est magnifique dès le premier tour...
Stéphane Geslin #95, Yani Todisco #21, Lionel Ancelin #30, Laurent Zanetto #65 aux commandes de leur Panigale et Claude Pavot #3 sur sa KTM font le show.
Au 4ème tour, Lionel Ancelin caracole en tête ; il semble pouvoir faire le trou sur ses quatre compères mais un drapeau rouge vient couper son élan suite à la chute de Raphael Valentini #15 dans  une remontée. Un nouveau départ est donc annoncé pour une course de 10 tours. Dès le début, Stéphane Geslin s'installe en tête devant Laurent Zanetto, Lionel Ancelin et Yani Todisco ; Claude Pavot est toujours en poste d'observateur. A quelques encablures, Bruno Gealageas #59 emmène Kévin Rambure #8. Ces deux compères précèdent de quelques mètres un groupe de quatre machines qui vont aussi sévèrement s'arsouiller. Ce quatuor est composé de Nicolas Lacroix 8°, Richard Garin #36, Sébastien Chenillot #96 et Michael Fudala #84.

Devant, la course s'anime, Yani Todisco fait deux tours à très haute fréquence et s'installe en tête. Il prend immédiatement quelques mètres d'avance. Il semble que la victoire lui soit plus ou moins acquise. Mais une erreur dans le fer à cheval l'oblige à élargir sa trajectoire et il se voit dépasser par S. Geslin, L. Zanetto et L. Ancelin. A partir de cet instant, Stéphane Geslin va tout donner et filer vers sa première victoire de la saison en franchissant la ligne d'arrivée avec près de 2 secondes d'avance. Il monte donc sur le podium avec Yani Todisco #21 et Lionel  Ancelin #30. Au cumul des deux parties de course, Laurent Zanetto échoue à la 4° place. Sur la fin de cette épreuve, Claude Pavot se fait légèrement distancer et assure une belle 5° place sur la première machine autrichienne. Epoustouflant de rythme, Bruno Gealageas 6e a réussi à distancer Kévin Rambure, 7e. Nicolas Lacroix, 8e sur l'Aprilia RSV 1000, contient à la force de son poignée un Michael Fudala (KTM #84) survolté dans les dernières boucles. Le top 10 est complété par Richard Garin #36 très en verve.
 
Jérome Félix #32, Sébastien Chenillot #96, Johann Rochat #49 (sur Panigale tous les trois), Simon Van Der Meijden (KTM) se sont livrés une belle bataille. Gaël Ginisty et sa Ducati 999 ferment le top 15.


18h départ de la course 2 : La bataille est à nouveau au rendez-vous dès l'extinction du feu rouge...


La victoire a longtemps hésité à choisir son camp : Stéphane Geslin ou Yani Todisco ?
Les deux pilotes du sud, se sont livrés un duel sans merci jusqu'au drapeau rouge final, agité dans l'avant-dernier tour, suite à la chute de Michael Fudala #84. Si Stéphane Geslin prend rapidement le commandement, il est clair que Yani Todisco ne compte pas le laisser s'échapper. Au 5° tour, il réalise un 1'25.819 qui semble sceller la course. Mais Stéphane Geslin ne se laisse pas impressionner et reste coller à ses basques. A quatre tours de l'arrivée, il reprend la tête et ne lâche pas le morceau jusqu'à la fin. Derrière les 2 compères, Lionel Ancelin fait la course au podium seul après avoir assez rapidement distancé le duo Laurent Zanetto et Claude Pavot ; ces deux derniers s'en sont donnés à cœur joie. La Streetfighter de Kévin Rambure fait une course superbe en 6° position. Il parvient à tenir en respect Bruno Gealageas #59. La bagarre pour la 8e place oppose Serge Scherer #62 sur sa Panigale R flambante neuve et un teigneux Nicolas Lacroix #24 qui force le rythme pour lui ravir cette place très convoitée. Un groupe de cinq pilotes a aussi exalté le public en se chiffonnant toute la course. A l'arrivée, c'est Sébastien Chenillot sur sa Panigale #96 qui prend la 10e place devant Simon Van Der Meijden (KTM) 11e, Johann Rochat 12e, Jérôme Félix 13e, Richard Garin 14e et Gaël Ginisty 15°.

La lutte est rude et serrée au classement général : Yani Todisco #21 clôture ce week-end avec 91 points devant Stéphane Geslin #95 qui en compte 90. Lionel Ancelin #30 réalise une belle opération et s'installe à la 3° position avec 67 points devant Laurent Zanetto #65 avec 63 pts. Il faut arriver au 5° rang pour trouver la première machine qui ne sort pas de l'usine de Bologne, à savoir l'Aprilia RSV1000 de Nicolas Lacroix qui compte 60 pts.
Merci à tous nos partenaires de nous suivre tout au long de la saison : La Mutuelle des Motards, L'Espace Ouverture, Le Team ZS, SDE, NOE France, Texsport et Diana Rauch Photographie.

Rendez-vous les 5-6 et 7 juin dans la Nièvre sur le circuit de Nevers, en ouverture de la toute nouvelle épreuve des 12 Heures de Magny-Cours.

Jean-Luc Dutheil.


Flo de Salve.






Cliquez pour agrandir l'image
Le Werc GP Racer nous a accueillis pour la deuxième épreuve de la saison sur le circuit de Lédenon. (Diana Rauch)
Le Werc GP Racer nous a accueillis pour la deuxième épreuve de la saison sur le circuit de Lédenon. (Diana Rauch)
  • Dans la même catégorie

  • Le Protwin au Ricard !

  • Le Paul Ricard va vibrer au doux son des Twins...

  • Dario Marchetti, Un concentré de passion

  • Challenge Protwin, Laurent Zanetto, Vice Champion de France 2014

  • Protwin 2014, final en beauté !

Plus de news »

Publicité