x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 18.05.15 | 19:43 ESPRIT-RACING.COM | 18.05.15 | 19:43


Aucun des pilotes du CIP n'a pu rallier l'arrivée du Grand Prix de France et toutes les attentes positives engendrées par les bonnes qualifications de la veille ont été réduites à néant, dimanche.


Remy Gardner a été impliqué dans un accrochage en début de course alors que Tatsuki Suzuki a été contraint à l'abandon après une chute sans gravité.

La chose la plus positive de ce weekend de Grand Prix a été le bon niveau général de performance de nos pilotes ainsi que les progrès réalisés lors des séances d'essais, ce qui situe en particulier Remy à proximité de la première moitié de la feuille des temps. Le meilleur temps au tour réalisé par notre pilote australien durant le warm up, à seulement neuf dixièmes de seconde du meilleur temps absolu de la séance, démontre sa belle progression.

Fort heureusement, nos pilotes n'ont pas été blessés durant les chutes qui émaillèrent la course et sont prêts pour aborder la prochaine manche qui se déroulera en Italie dans deux semaines. Loin d'y miser sur un coup de chance, l'ensemble de l'équipe se contenterait de pas y être à nouveau accablée par la malchance.

#2, Remy Gardner (Abandon) : "J'ai fait un bon départ mais plusieurs pilotes ont chuté à l'entrée du deuxième virage et une des motos est venue me percuter alors que j'étais déjà à la 12ème position. La course s'est terminée ainsi pour moi. Les éléments positifs sont mes chronos durant les essais et le warm up puisque l'écart avec le plus rapide s'est réduit à moins d'une seconde. Cela dénote un bon progrès. J'ai juste besoin d'un peu plus de chance".

#24, Tatsuki Suzuki (Abandon) :
"Aujourd'hui, mon objectif était de faire un bon départ puis de rouler selon mon propre rythme. Je suis pas mal parti puis ai concédé quelques positions durant les premiers tours comme ce qui était prévu. Après la première moitié de la course, j'ai subi une petite chute puis ai pu repartir mais ma moto ne fonctionnait plus correctement à cent pour cent à cause de cette chute. Cela m'a finalement forcé à m'arrêter quatre tours avant la fin".

Alain Bronec (Propriétaire du Team) : "Aujourd'hui, nous n'avons aucune tendance de fond à expliquer puisque, si nos pilotes n'ont pas fini la course, notre bilan n'en reste néanmoins pas mauvais. Remy n'a vraiment pas eu de chance dans le deuxième virage, puisqu'il a chuté sans que ce soit de sa faute, alors que Tatsuki faisait ce à quoi nous nous attendions avant de subir une petite chute. Toutes nous avancées positives de la veille se sont transformées un mauvais résultat aujourd'hui, mais la compétition est parfois ainsi. Maintenant nous nous concentrons sur la course au Mugello et souhaitons y concrétiser de meilleurs résultats finaux".


Le team CIP vous donne rendez-vous le 31 mai sur le circuit du Mugello, pour le Grand Prix d'Italie





Cliquez pour agrandir l'image
Malchance pour les pilotes du CIP au Mans  (D.R.)
Malchance pour les pilotes du CIP au Mans (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • GP de France

  • GP de France, tout avait bien commencé ...

  • Moto GP Le Mans

  • Loris Baz réalise le meilleur temps de la quatrième séance

  • Loris Baz prépare avec soin son Grand Prix national

Plus de news »

Publicité