x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 08.07.15 | 10:47 ESPRIT-RACING.COM | 08.07.15 | 10:47


L'avant-dernier rendez-vous du Challenge Protwin vient de se dérouler sur le circuit des 24 Heures du Mans.


Entouré de véhicules à quatre roues de toutes sortes et de tous âges, le Challenge Protwin est le seul représentant de la moto lors de la grande Fête de l'ACO. Le championnat n'étant pas encore joué entre les trois premiers du classement général, cette épreuve est donc très importante pour Yani Todisco, Stéphane Geslin et Laurent Zanetto


Samedi 11h - Séance chrono 1
La chaleur est bien présente. Les mécaniques affûtées souffrent de ces conditions climatiques, les pilotes aussi. Yani Todisco, arrivé en leader du challenge avec un point d'avance, signe une magnifique pole position en 1'42.617. Il ne laisse pas de part aux doutes quant à ses intentions de marquer son territoire. Laurent Zanetto, très appliqué et travailleur, sera à ses côtés sur la première ligne, accompagné de Serge Scherer, très en verve sur sa Panigale R. Le tenant du titre, Stéphane Geslin, emmène la deuxième ligne devant Sébastien Serra de retour sur sa magnifique 1098R et Nicolas Lacroix qui est le premier à casser l'hégémonie Ducati avec son Aprilia RSV. En troisième ligne, on retrouve Renaud Bouton, Franck-Olivier Fontaine, nouveau converti à la Panigale, et Jérémy Le Strat. Ayant cassé son moteur vendredi, ce dernier est très heureux de son chrono.

Samedi 16h - Course 1
Devant un public venu en masse, le plateau du Challenge Protwin prend place sur la grille de départ.

Il va falloir beaucoup d'opiniâtreté de la part des pilotes pour garder leur sang-froid car la chaleur est écrasante. A l'extinction du feu rouge, Stéphane Geslin gicle de la deuxième ligne et emmène le peloton dans la courbe Dunlop. Il a dans sa roue Laurent Zanetto, Serge Scherer, Nicolas Lacroix et Sébastien Serra. Yani Todisco s'est quelque peu raté et pointe en 6e position. Stéphane Geslin arrive dans le Garage Vert avec un peu trop d'optimisme et doit céder la tête de la course à Laurent Zanetto. Yani Todisco commence à faire parler la poudre et grignote des places.

Au 3e tour, Laurent Zanetto réussit à prendre une seconde d'avance sur Yani Todisco qui vient de passer Stéphane Geslin. A quelques mètres, Serge Scherer tire Nicolas Lacroix et Sébastien Serra. Il faut attendre le quatrième tour pour voir le sort de la course se sceller ; Yani Todisco fait des chronos époustouflants. Il s'installe en tête et fait immédiatement le trou devant Laurent Zanetto et Stéphane Geslin. Nicolas Lacroix essaie de revenir sur Serge Scherer tout en contenant un très pressant Sébastien Serra. Malheureusement, la lutte du pilote Aprilia sera de courte durée ; Il part à la faute dans le virage du Garage Vert. A quelques secondes, un autre groupe composé de Renaud Bouton, Franck-Olivier Fontaine et Jérémy le Strat s'arsouille copieusement pour la 6e place. La lutte pour la 9e place est elle aussi âprement disputée par Bruno Gealageas, Stéphane Branchu, Sébastien Chenillot et Maxime Duret.

Yani Todisco démontre sa force en contrôlant la course d'une main de maître et s'envole vers une magnifique victoire. Laurent Zanetto garde suffisamment de marge pour ne pas être sous la pression de Stéphane Geslin. La 4e place semble promise à Serge Scherer mais une chute en toute fin de course, dans le virage du Raccordement, le prive de cet accessit ; Il réussit malgré tout à repartir et finit à la 9e place, moto et pilote un peu meurtris. Sébastien Serra franchit donc la ligne d'arrivée à la 4e place devant Renaud Bouton 5e, Franck-Olivier Fontaine et Jérémy Le Strat.


Dimanche  9h - Séance chrono 2
Avec le format proposé par l'ACO, on oublie tout ce qui s'est passé la veille et on repart sur une nouvelle grille.

La pluie réveille le paddock ; Si elle est la bienvenue pour tempérer les ardeurs du soleil, elle change la donne. A la lecture des résultats, une très bonne surprise attend Jérémy Le Strat et sa Ducati 1198 ; Il réalise la pole position, malgré une petite visite dans le bac à graviers en toute fin de séance. Stéphane Geslin et Yani Todisco sont ses compagnons de la première ligne. La deuxième ligne est composée de Renaud Bouton, Laurent Zanetto et Sébastien Serra. Bruno Gealageas, Sébastien Chenillot et Samuel Ledroit se placent derrière, en troisième ligne. Les favoris ont quand même apprivoisé les conditions précaires de roulage et restent sur les bonnes places.

Dimanche 17h - course 2
Sous une température plus clémente et devant un public ayant copieusement garni les tribunes, Stéphane Geslin se doit de mettre un peu de pression à Yani Todisco qui règne en maître depuis le début du week-end manceau.
Au feu vert, les deux compères giclent de la grille et s'installent en tête à l'entrée dans la courbe Dunlop. Stéphane Geslin retarde au maximum son freinage, écarte un peu sa trajectoire et laisse Yani Todisco prendre le commandement. Laurent Zanetto profite aussi de l'occasion pour passer Stéphane Geslin. L'auteur de la pole Jérémy Le Strat commence à perdre des places.

Au premier tour, Yani Todisco a déjà marqué de son emprise la course et seul Laurent Zanetto semble pouvoir lui contester la victoire. Stéphane Geslin, troisième, essaie de suivre le rythme, mais il sait que ce sera difficile. Serge Scherer, à nouveau 4e, contient Renaud Bouton, très performant… Mais Sébastien Serra, Jérémy Le Strat et Bruno Gealageas sont à ses trousses. Nicolas Lacroix, après un départ médiocre, commence une remontée impressionnante de la 15e à la 9e place avec son Aprilia.

Les tours défilent à haute fréquence ; le moteur de la Panigale R de Yani Todisco fait raisonner les tribunes ; L'écart de 2 secondes sur Laurent Zanetto est parfaitement contrôlé. Stéphane Geslin ne peut s'interposer ; Il semble manquer d'aisance. Il reste sous la menace de Serge Scherer bien remis de sa chute de la veille. Au 6e tour, Sébastien Serra passe Renaud Bouton pour la 5e place alors que l'Aprilia de Nicolas Lacroix pointe à nouveau son nez. A peine plus loin, un autre groupe composé de Bruno Gealageas, Stéphane Branchu, Maxime Duret et Jérémy Le Strat s'arsouillent pour la 8e place. Franck-Olivier Fontaine remonte à la 10e place tandis que la boîte de vitesse de Renaud Bouton cède et le prive de précieux points.

Les pilotes de tête gèrent la fin de course ; Les places restent figées. Yani Todisco est décidément intouchable ce week-end. Laurent Zanetto tire le maximum de sa Panigale et franchit la ligne en 2e position. Stéphane Geslin assure le podium. Serge Scherer prend une très belle 4e place devant Sébastien Serra. La 6e place revient à Nicolas Lacroix, premier non Ducati. Maxime Duret va finalement ravir à ses copains de jeu la 7e place au prix de très beaux chronos dans les derniers tours. Bruno Gealageas 8e aura contenu le manceau Stéphane Branchu. Franck-Olivier Fontaine sur sa nouvelle Panigale n'a pas tenté le diable et clôt un très convaincant week-end en 10e position.

Arrivé au Mans avec un tout petit point d'avance sur le tenant du titre Stéphane Geslin, Yani Todisco et sa Panigale R ont réalisé un week-end parfait. Augmentant son total de points de 53 unités, il a frappé un énorme coup. Il possède, à deux manches de la fin, une petite avance de 14 points. Stéphane Geslin (Panigale) accumule 176 points et Laurent Zanetto (Panigale) reste troisième avec 152 points. Nicolas Lacroix (Aprilia RSV 1000) met à profit ce week-end pour s'installer en  4e position avec 105 points aux dépens de Lionel Ancelin 5e, absent pour la fin de la saison. Suivent Bruno Gealageas (Panigale) et Serge Scherer (Panigale). Claude Pavot, en proie à une casse moteur à l'issue des essais libres,  recule à la 8e place.

Merci à tous nos partenaires pour leur fidélité et leur implication dans notre Challenge :  La Mutuelle des Motards - SDE - NOE NFB France - L'Espace Ouverture RITH - Le Team ZS Moto Ecole et Michel Grimaud pour les photos.

La grande finale de la saison 2015 se déroulera sur le circuit du Val de Vienne les 29 et 30 août prochains.


Jean-Luc Dutheil / Florence de Salve




Cliquez pour agrandir l'image
Le Challenge Protwin fête l'ACO ! (Michel Grimaud)
Le Challenge Protwin fête l'ACO ! (Michel Grimaud)
  • Dans la même catégorie

  • SOUS LE VENT ...

  • Le Protwin au Ricard !

  • Le Paul Ricard va vibrer au doux son des Twins...

  • Dario Marchetti, Un concentré de passion

  • Challenge Protwin, Laurent Zanetto, Vice Champion de France 2014

Plus de news »

Publicité