x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 24.03.15 | 16:33 ESPRIT-RACING.COM | 24.03.15 | 16:33


Près de 10 millions d'euros injectés dans l'économie locale !


Depuis 1994, PHA/Claude MICHY est détenteur des droits d'organisation du Grand Prix de France Moto et promoteur/organisateur de la manche française du Championnat du Monde MotoGP, événement international réunissant l'élite mondiale des pilotes de vitesse lors de 18 épreuves réparties sur 4 continents (Amérique, Europe, Asie et Océanie) et disputées entre mars/avril et novembre selon les années.

A ce jour, 17 des 21 épreuves organisées par PHA se sont déroulées sur le circuit du Mans : tout d'abord en 1994 et 1995, puis retour en 2000 où une collaboration a été mise en place avec l'Automobile Club de l'Ouest, les 4 éditions de 1996 à 1999 ayant eu lieu au Paul Ricard.

En termes d'affluence, le Grand Prix de France est la 1ère épreuve française de sports moto et la 2ème épreuve de sports mécaniques derrière les 24 Heures du Mans Auto.

Le Grand Prix de France Moto fait donc partie des événements phares organisés en France, et plus précisément sur le circuit du Mans et participe ainsi au rayonnement médiatique et économique de cette infrastructure de qualité.

Un événement comme celui-ci, réunissant 84 000 spectateurs en moyenne depuis 2010, soit environ 100 000 personnes en prenant en compte les compétiteurs, organisateurs, personnels divers et bénévoles, est un véritable poumon pour le tissu économique local. En comptabilisant les frais pris en charge par l'organisateur, par les équipes et pilotes participants (hébergements, déplacements, restauration, dépenses diverses de la vie quotidienne, ...), cumulés aux mêmes frais pour l'ensemble des spectateurs, nous arrivons à un montant de dépenses globales avoisinant les 10 millions d'euros.

Cet état de fait confirme l'importance de l'organisation d'événements de cette envergure, qui font partie intégrante de l'économie des entreprises locales et régionales.

En listant de manière non exhaustive les différents types de dépenses lors d'un tel événement, et en partant sur la base d'une fréquentation à hauteur de 80 000 spectateurs, nous atteignons les montants suivants :
-> Dépenses de l'organisateur de l'événement : 2 500 000 €
-> Dépenses des prestataires et concessionnaires : 400 000 €
-> Hébergements : 1 500 000 € (base sur 3 000 chambres d'hotel et 500 chambres d'hôtes, soit environ 6 000 personnes)
-> Restauration : 600 000 € (sur cette base de 6 000 personnes sur 3 jours)
-> Dépenses locales : 240 000 € (dépenses en carburant, péages, achats divers, ...sur cette base de 6 000 personnes)
-> Dépenses locales des Campeurs : 3 000 000 € (sur une base de 40 000 campeurs)
-> Dépenses locales des autres spectateurs : 1 360 000 € (sur une base de 34 000 personnes)
-> Total de cette estimation de dépenses : 9 600 000 €

A cela s'ajoutent des frais non intégrés à ce calcul mais à prendre également en compte :
- les frais de transport (tramway, bus, taxi), les autres offres d'hébergements (Airbnb, particuliers louant chambres, appartements ou maisons), ...
- les dépenses de l'organisateur, hors secteur géographique local, à hauteur de 3,5 millions d'euros.

-> Fort impact d'un événement comme le Grand Prix de France Moto dans la vie économique locale, départementale et régionale.


Quelques chiffres sur le Grand Prix de France Moto

- 5ème affluence de la saison en 2014 (178 000 spectateurs sur les 3 jours), après les Grand Prix de République Tchèque, d'Allemagne et d'Espagne (Jerez et Valence),
- En 21 ans, le Grand Prix de France est passé en termes de fréquentation de la 14ème place (sur 16 GP en 1994) à la 5ème (sur 18 GP en 2014),
- Environ 9 000 jeunes profitent de la gratuité pour les moins de 16 ans pour assister au Grand Prix de France (sous la condition d'être accompagné d'un adulte muni d'un billet).

Le Championnat du Monde MotoGP :
Profil Téléspectateurs - MotoGP
70% Hommes / 30% Femmes,
70% ont moins de 35 ans,
Une moyenne de 14 GP regardés,
Une moyenne de 11 ans de fidélité,
70% regardent en famille ou entre amis.
2,5 millions de spectateurs sur l'ensemble de la saison 2014,
74% Hommes / 26% Femmes,
74% ont moins de 35 ans,
93% reviendront de manière définitive ou avec une forte probabilité.


En termes de fréquentation et retombées médiatiques, le Championnat du Monde MotoGP, c'est :
207 pays reçoivent les images en direct, avec un total de 291 millions de foyers suivant les Grand Prix via le câble ou le satellite.
17 123 heures de diffusion, dont 59 % dédiés aux retransmissions en live, 8 316 représentants de médias provenant de 59 pays différents (une moyenne de 462 représentants par Grand Prix).


Le MotoGP en quelques chiffres :
- 65 ans d'existence,
- 18 Grands Prix/saison en moyenne.

3 catégories par Grand Prix :
- MotoGP (1000cc),
- Moto2 (600cc),
- Moto3 (250cc).



Le Grand Prix de France Moto c'est sur www.gpfrancemoto.com



Cliquez pour agrandir l'image
L'impact économique du Grand Prix de France Moto. (D.R.)
L'impact économique du Grand Prix de France Moto. (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • À quelques jours de mon départ pour le Qatar ...

  • Première simulation de course en MotoGP pour Loris Baz

  • Débuts de tests satisfaisants pour Loris Baz avant le premier GP

  • MotoGP, le nouveau challenge d'Aprilia

  • Loris Baz termine les tests de Sepang sur une note positive

Plus de news »

Publicité