x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 30.03.15 | 13:14 ESPRIT-RACING.COM | 30.03.15 | 13:14


Carton plein pour cette première étape du Championnat de France Superbike organisée par l'ASM 24H ACO sous l'égide de la Fédération Française de Motocyclisme. Plus de 8.500 spectateurs ont pris place dans les tribunes du Circuit Bugatti du Mans pour assister aux premières joutes de la saison.


SUPERBIKE

La pluie s'étant invitée dans les débats, les pilotes auront 14 tours pour se départager au lieu de 17 pour chacune des 2 courses.


Yamaha et le GMT 94 frappent d'entrée

C'est l'hécatombe dès le départ, de nombreux favoris se font piéger. Gregg BLACK (Suzuki – Dunlop), Gregory LEBLANC (Kawasaki – Pirelli), Romain MAÎTRE (Suzuki – Dunlop) et David MUSCAT (Ducati – Michelin) chutent dans les 2 premiers tours.

Dès lors, c'est Sébastien GIMBERT (Honda - Dunlop) qui s'empare de la tête de la course, et creuse progressivement l'écart sur ses poursuivants. Bien qu'il ne soit pas menacé directement, le pilote Race Experience prend tous les risques et améliore ses temps à chaque tour.

Les conditions et les très nombreuses chutes permettent aux pilotes « Stocks » de s'illustrer, en atteste la présence de Kenny FORAY (Yamaha – Dunlop) et Emeric JONCHIÈRE (BMW – Pirelli), en embuscade à quelques secondes derrière GIMBERT.

David CHECA (Yamaha – Dunlop) et Camille HEDELIN (BMW – Pirelli), quant à eux se livrent une bataille intense. HÉDELIN, pilote « Stock », subit le rythme imposé par le pilote « Evo » du Team GMT 94 et se trouve rapidement distancé.

Peu à peu, CHECA réussit à combler son écart sur son coéquipier ainsi que sur JONCHIÈRE, allant même jusqu'à doubler le pilote BMW. GIMBERT, quant à lui, s'achemine tout droit vers sa première victoire, avant de chuter dans le dernier tour. FORAY en profite pour prendre la tête de la course, suivi de son coéquipier CHECA et de JONCHIÈRE.

L'ordre restera le même jusqu'à l'arrivée offrant à Yamaha et au Team de Christophe GUYOT un doublé inespéré.

De son côté, BLACK a redoublé de malchance durant cette première course, bien que, très rapide sous la pluie, le pilote du Team LMS Suzuki chute à 2 reprises, mais s'illustre tout de même en signant le meilleur tour de la course en 1:52:369 de quoi garder la « black attack » pour la 2ème course de cet après-midi.


BLACK CONJURE LE SORT

Le Feu rouge s'éteint, les pilotes s'élancent, à l'exception de Sébastien GIMBERT qui reste littéralement collé sur la grille de départ. Le pilote « Stock » Emeric JONCHIÈRE ne cesse de surprendre depuis le début du Week-End, et continue sur sa lancée en bouclant le 1er tour en tête, après être parti à la 7ème place.

BLACK, bien décidé à faire oublier sa performance en demi-teinte lors de la première course, pointe en deuxième position au 4ème tour, derrière JONCHIÈRE.

Le pilote Suzuki ne compte désormais plus que quelques dixièmes d'avance sur Sébastien GIMBERT, qui se montre de plus en plus pressant, notamment dans les « S bleus » où le pilote Honda Race Experience semble très à l'aise.

A la mi-course, David MUSCAT, très régulier et appliqué, pointe à la 4ème position, mais ce n'est définitivement pas le week-end du pilote Ducati qui chute au 8ème tour.

GIMBERT gêné par un pilote retardataire, au 7ème tour, se fait prendre la tête par BLACK. Bien que l'écart se réduise entre les deux hommes, GIMBERT ne sera jamais suffisamment près pour porter son attaque sur BLACK qui parvient à tenir le pilote Honda à distance sans être inquiété.

Alors que BLACK file tout droit vers la ligne d'arrivée, GIMBERT chute au « raccordement ». JONCHIÈRE en profite et s'empare de la 2nde place. Anthony DOS SANTOS (Yamaha – Dunlop), auteur d'une course sérieuse et régulière est quant à lui propulsé sur la 3ème marche du podium.


Au classement provisoire JONCHIÈRE arrivera en leader dans le Gers devant FORAY et BLACK.


SUPERSPORT - TROPHÉE PIRELLI 600


La météo du jour n'offre aucune alternative possible, l'ensemble des pilotes chausse les pneus Pluie.


Robin CAMUS - ACTE 1

Malgré une chute lors du tour de chauffe, heureusement sans gravité, David PERRET (Yamaha – Pirelli) reprend sa place, avec un cale-pied cassé, en 1ère ligne sur la grille de départ.

Peter POLESSO (Yamaha – Dunlop), parti depuis la 2ème ligne, se retrouve en tête au virage du « Musée » dès le 1er tour. Très à l'aise dans ses conditions, il creuse l'écart progressivement sur Robin CAMUS (Suzuki – Dunlop) et Valentin DEBISE (Honda – Dunlop), comptant même, à la mi-course, plus de 2 Secondes d'avance sur ses poursuivants.

CAMUS parvient au 8ème tour à réduire considérablement son écart et se tient à quelques dixièmes de POLESSO. Ce dernier, sentant la pression de ses poursuivants, décide de prendre encore plus de risques. Malheureusement pour lui, il part à la faute à 5 tours de la fin, et chute dans le virage du « raccordement », ruinant tout espoir sur cette 1ère course de la journée.

Dès lors, CAMUS et DEBISE font course en tête, 6 secondes devant PERRET. Malgré les assauts répétés du pilote Tecmas - Honda sur l'homme de tête, les positions restent figée jusqu'au drapeau à damier.

Bien que parti à la 28ème position, Louis BULLE (Yamaha – Pirelli) est l'auteur d'une remarquable remontée, de 14 places, dès le 1er tour. C'est dire si la motivation du pilote Yamaha est intacte malgré ses 2 chutes d'hier. Bien décidé à en découdre et à prouver que sa place se situe parmi l'élite, BULLE parvient à rentrer dans les top 10 final.

En Trophée Pirelli 600, Yvan LAETZIG (Yamaha) s'impose devant Guillaume FRECHET (Yamaha) avec plus de 7 secondes. Kevin ROUSSEAU (Yamaha) le régional de l'étape monte sur la 3ème marche du podium.

Depuis la nouvelle règlementation, tous les pilotes en lice du Trophée PIRELLI 600 se réjouissent de prendre le départ aux côtés des SUPERSPORT, pouvant ainsi progresser, en observant leurs aînés et en décortiquant leurs trajectoires.


Robin CAMUS - ACTE 2

PERRET prend la tête de la course dès les premiers virages et creuse rapidement l'écart, comptant même une avance considérable, de plus de 8 secondes, dès le premier tour sur CAMUS, CLERE, DEBISE et TANGRE.

Après 3 tours, PERRET insiste et compte une avance considérable sur ses poursuivants. A la mi-course, CAMUS parvient à se défaire de la pression du groupe emmené par CLERE, DEBISE, TANGRE, et réduit peu à peu l'écart qui le sépare du pilote Yamaha.

CAMUS décidemment très à l'aise pour sa première pôle position en SUPERSPORT, entame sa remontée fantastique sur PERRET. A ce moment de la course, 3 secondes séparent les 2 hommes, de quoi promettre une fin de course haletante.

Bien qu'à la 3ème position, DEBISE ne s'avoue pas vaincu, après avoir lâché CLERE, le pilote Tecmas - Honda signe le meilleur tour en course en 1:55:199 et revient à 2 secondes de CAMUS. Indéniablement, DEBISE est l'homme fort de cette fin de course.

A 3 tours de la fin, CAMUS et PERRET sont désormais roues dans roues, le pilote Suzuki place son ultime attaque dans les « S bleus » au dernier tour et passe la ligne d'arrivée en tête, PERRET DEBISE monte respectivement sur la 2ème et la 3ème marche du podium.


En PIRELLI 600, c'est Alexandre SANTO-DOMINGUEZ (Yamaha) auteur d'un bon départ, qui domine les débats et remporte la course. Une lutte fratricide s'engage alors entre Hugo CASADESUS (Honda) et Robin ANNE (Yamaha). Les deux pilotes ne cesseront de se rendre coups pour coups, CASADESUS commet un léger écart au « raccordement » immédiatement exploité par ANNE qui en profite pour le devancer de quelques dixièmes sur la ligne d'arrivée.

Au classement provisoire SUPERSPORT, CAMUS compte déjà 52 points soit 14 de plus de DEBISE et 16 sur PERRET de quoi lui permettre d'aborder la prochaine étape de Nogaro avec une certaine sérénité.


En Pirelli 600, SANTO DOMINGUES caracole en tête avec un total de 38 points devant ANNE (31pts) et LAETZIG (26pts).


SIDE CAR : COUP DOUBLE POUR DELANNOY – ROUSSEAU

Après une très belle première victoire samedi, L'équipage DELANNOY - ROUSSEAU (Suzuki) poursuit sur sa lancée en s'imposant de nouveau avec plus de 17 secondes d'avance sur l'équipage HUET - ARIFON.

La surprise nous vient de la 3ème place. Occupée pendant 9 tours par LE BAIL - CHAIGNEAU, c'est l'équipage GUIGNARD - POUX (Honda) évoluant pourtant en F2 qui réussira une très belle performance en s'octroyant la troisième marche du podium.


Avec 53 points au classement provisoire, le duo DELANNOY - ROUSSEAU prend l'avantage sur HUET - ARIFON et LE BAIL - CHAIGNEAU. En F2 LEBLOND - GARNISH devance BARBIER - DEBROISE et CAUSSE - LELUBEZ.



SUIVEZ LE CHAMPIONNAT

Le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end. Le site www.fsbk.fr vous permet d'avoir des infos détaillées, des photos, les résultats en live des courses, les vidéos ainsi que tout l'historique des années passées.??

Vous pouvez aussi suivre les dernières news sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk.fr, Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk

En partenariat avec Motors TV et Sport +, les magazines Wheelies et Motard reviendront en images à travers des reportages sur les épreuves du Championnat de France Superbike.

Diffusions pour cette épreuve :

    Motors TV : le mercredi 1 avril.
    Sport + : le samedi 4 avril.


PROCHAINS RENDEZ-VOUS 2015

25-26/04 (32) – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre
23-24/05 (86) – Le Vigeant – Val de Vienne Moto
13-14/06 (30) – Ledenon – MC Ledenon
27-28/06 (58) – Magny Cours – MC Nevers et Nièvre
05-06/09 (93) – Carole – MC Motors Events
26-27/09 (81) – Albi – MC Albi



Le Championnat de France SuperBiKe c'est sur www.fsbk.fr



Cliquez pour agrandir l'image
Jonchiere et Camus s'illustrent au Mans (Esprit-Racing)
Jonchiere et Camus s'illustrent au Mans (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité