x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 30.04.15 | 08:58 ESPRIT-RACING.COM | 30.04.15 | 08:58


Steven Le Coquen #303 (Yamaha Viltaïs Racing – Michelin) décroche son premier podium et signe le meilleur résultat pour une Yamaha.


Après une première aventure des 24h Motos du Mans achevée non sans douleur pour Steven Le Coquen à la 24ème position au général et à la 13ème place en catégorie stock, le jeune pilote de 23 ans qui a rejoint les rangs de l'équipage Moulinois Yamaha Viltaïs Racing reprend le guidon de la Yamaha R1 #303 aux côtés de Johan Nigon son coéquipier engagé sur la #333.

A 15 ans, Steven Le Coquen, est considéré comme un prodige de la moto, était invité à participer au Grand Prix de France, catégorie 125, accomplissait une saison sur le Championnat Espagnol en parallèle à sa trajectoire sportive sur le championnat de France.

A 18 ans il accroche un top 10 en championnat d'Europe Superstock 600 et l'avenir semble lui sourire… Sa carrière moto prend brutalement fin. Après un dernier podium en 2009 et un début de week-end qui ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices.


Les Essais qualificatifs – 25ème 1'32.4 et 1'32.2
Les premiers essais pour Steven et son Team se sont avérés compliqués.
Steven réalise deux fois consécutives le 25ème temps en 1'32.4 tout d'abord et en 1'32.2 lors de la seconde séance. La majeure difficulté a été de trouver les réglages qui convenaient au duo moto/pneumatiques. Lorsqu'une nouvelle moto arrive il est compliqué de construire une performance, et de progresser d'entrée de jeu, il y à tout un travail de développement et de réglages à effectuer avant de trouver le compromis idéal permettant au pilote de réaliser des chronos satisfaisants.

Course 1 – abandon sur panne
Steven Le Coquen :
« Mon 25ème temps en qualif ne m'a pas permis de partir d'une bonne position sur la grille. Je tente malgré tout ma chance, mais un problème électronique vient écourter ma course, la moto ayant coupé dans la ligne droite. Cela fait partie du jeu en moto. L'électronique est cependant un élément essentiel dans notre pilotage moderne, dure loi du sport. Je rentre au stand déçu mais confiant car mon équipe travaille énormément pour que l'on ait des motos performantes et faciles à emmener. J'espère faire mieux en course 2 ! »

Course 2 – 5ème temps en course et un podium
Steven a toujours préféré les conditions de course sous la pluie. Et après un début de week-end morose pour le Viltaïs… la pluie s'abat enfin sur le circuit, et changera la donne pour la Yamaha chaussée de Michelin, qui se montrera bien plus performante et efficace sur piste humide.
Steven Le Coquen : « Dès que la pluie commence à s'abattre sur le circuit, je retrouve espoir. Je pars en 24ème position, ce qui n'est pas la meilleure posture, mais couteau entre les dents je remonte sur mes adversaires de piste, je parviens même à rouler plus vite. Dans le dernier tour je passe Sébastien Gimbert (Honda Race Experience) et Kenny Foray (GMT 94), et réalise le 5ème temps en course, le meilleur temps pour une Yamaha, je termine ENFIN sur le podium ! 3ème de la catégorie stock et premier pilote Yamaha, je suis très heureux d'apporter cette première satisfaction à toute mon équipe, à Yamaha également et à Michelin.»
Les Yamaha #303 et #333 emmenée par Johan Nigon terminent respectivement 3ème et 4ème de la catégorie stock, de quoi redonner le sourire à toute l'équipe du Viltaïs qui ne ménage pas ses efforts pour permettre à ses motos de s'illustrer aux avant-postes.

Bilan
Steven Le Coquen :
« Le bilan plutôt positif, même s'il faut encore progresser énormément sur le sec. Je n'avais jamais roulé en 1000 sur ce circuit, physiquement je me sens bien, grâce au programme établi par mon préparateur. Je vais maintenant me concentrer sur les essais au Castelet qui auront lieu les 12 et 13 mai. Je suis tout de même content de renouer avec un podium 9 ans après, j'en rêvais depuis longtemps. C'était long ma traversée du désert, j'espère que je pourrais continuer sur cette trajectoire, c'est le meilleur remerciement que je puisse offrir à mes coéquipiers, à toute l'équipe du Viltaïs, à notre Team Manager et à mes partenaires. »

Ce n'est certes pas la position tant souhaitée sur le podium ni la victoire tant espérée, cependant cela démontre que le travail de l'équipage combiné à la base de deux excellentes machines est déjà très performant.
 
Steven dédie ce premier podium à ceux qui le soutiennent, mais aussi et surtout à ses partenaires : Arnaud, Cédric, Alliance Carrelage, PUMA, L'EQUIPEMENT.FR, X-SEVENCROSS et BKS NUTRITION.

Prochaine étape pour le Championnat de France Superbike: Le Vigeant les 21 et 22 mai !

Espérons que la dynamique engagée par le Viltaïs et Steven ce week-end augure de nombreuses satisfactions et podiums à venir.


Ride-R Media / Agence de Communication Sports Mécaniques





  • FSBK Le Mans 2/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 3/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 4/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 5/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 6/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 7/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 8/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FSBK Nogaro, Le Coquen porte sa Yamaha sur le podium (Esprit-Racing)
    FSBK Nogaro, Le Coquen porte sa Yamaha sur le podium (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité