x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 01.03.15 | 14:05 ESPRIT-RACING.COM | 01.03.15 | 14:05


Après ses dix titres de champion des Etats Unis, Ryan Villopoto a vécu son baptême du feu en Grands Prix, terminant septième du GP du Qatar pour ses débuts en Championnat du Monde avec le team Monster Energy Kawasaki Racing Team.


Le natif de Poulsbo dans l'état de Washington reprenait contact avec la compétition après neuf mois d'arrêt, et découvrait au Qatar un nouveau monde par rapport à ce qu'il avait précédemment connu aux Etats Unis. Roulant aux essais chronométrés dans la même seconde que ses rivaux présents eux pour la troisième année consécutive à Losail, Ryan allait se qualifier en huitième position. La première manche débutait mal pour lui puisqu'il calait son moteur au baisser de grille, mais malgré deux chutes au cours de sa remontée il se classait neuvième. Il gagnera un rang dans la seconde manche, bien qu'une pierre ait endommagé son frein arrière à mi course. Il va maintenant rentrer en Europe poursuivre le testing, avant de voler vers la Thaïlande pour la seconde épreuve du championnat.

Son équipier Tyla Rattray a connu moins de réussite que lui tout au long du weekend, se retrouvant vingt deuxième sur la grille de départ. Quelques chutes ont émaillé ce weekend de travail, puisque le team a fait évoluer les réglages des motos au fil des séances, et Tyla quitte le Qatar avec une 17ème et une 16ème place.

Ryan Villopoto : « Je n'avais pas fait de course depuis Mai 2014 et ce ne fut pas vraiment une bonne journée, mais nous avons pris des points dans les deux manches. Dans ma carrière je n'avais jamais connu un programme comme celui de ce weekend, il faut s'habituer à cela et au reste, y compris la procédure de départ, comment tout se passe en GP. On a un peu galéré au moment des départs, il y a un peu de moi et un peu de la moto, mais on est bien revenu à chaque fois prendre de précieux points. On doit bien sûr encore travailler, on a fait évoluer les réglages de la moto tout au long du weekend pour progresser. A chaque fois que j'ai pris la piste les choses ont été de mieux en mieux ; en seconde manche je me suis retrouvé sans frein arrière, probablement à cause d'une pierre et ca fait aussi partie de la course. On va travailler cette semaine, même si le team ne rentre pas avec nous en Europe entre les deux GP, et on sera encore meilleur le weekend prochain. »

Tyla Rattray : « Ce fut un weekend difficile pour moi, pour le team, pour tout le monde. Nous ne sommes pas ou nous voulons être ; nous avons fait beaucoup de tests avant de venir ici, suspensions notamment et nous pensions avoir de bonnes solutions mais ce type de piste n'a rien à voir avec celles des USA ou d'Europe ou nous avons roulé. Il faut donc reprendre le travail et à nouveau tester ; avec Ryan on retourne en Europe avant la Thaïlande, on va continuer à travailler. Parfois il faut faire avec les circonstances et faire du mieux possible, je suis sûr que ca ira mieux en Thaïlande. »


MediaCross





  • Supercross de Paris-Lille (2014) 2/8 » Voir Supercross de...
  • Supercross de Paris-Lille (2014) 3/8 » Voir Supercross de...
  • Supercross de Paris-Lille (2014) 4/8 » Voir Supercross de...
  • Supercross de Paris-Lille (2014) 5/8 » Voir Supercross de...
  • Supercross de Paris-Lille (2014) 6/8 » Voir Supercross de...
  • Supercross de Paris-Lille (2014) 7/8 » Voir Supercross de...
  • Supercross de Paris-Lille (2014) 8/8 » Voir Supercross de...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Baptême du feu pour Ryan Villopoto (MediaCross)
    Baptême du feu pour Ryan Villopoto (MediaCross)
    • Dans la même catégorie

    • Livia Lancelot en tête du Mondial Féminin

    • Charlier et les Ruffriders !

    • MX de Valence, un bon rodage pour Livia Lancelot

    • Motocross International ce weekend à Valence

    • Tyla Rattray sera au MX de Valence !

    Plus de news »

    Publicité