x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 31.05.13 | 11:32 ESPRIT-RACING.COM | 31.05.13 | 11:32


En sports mécaniques, il n'y a pas de vérité. Selon la configuration des circuits, les conditions de piste, la météo, des pilotes peuvent être à leur avantage ou non.


Question aussi de réglages, de bons settings. Il n'est jamais évident de bien faire fonctionner ensemble châssis, moteur et pneumatiques. Tout cela pour dire que d'une course à l'autre, un team peut tutoyer les sommets ou rentrer complètement dans le rang.
Le team Tecmas-Honda en a fait l'amère expérience ce dernier week-end au Vigeant lors du troisième rendez-vous de la saison. Brillant à Nogaro où il a été frustré d'une victoire pourtant largement méritée, Valentin Debise a été en difficulté permanente dans la Vienne. Pour diverses raisons.

« C'est d'autant plus regrettable que le circuit du Vigeant, pas vraiment rapide, nous est théoriquement favorable » regrettait le boss, Michel Augizeau.
« Mais on partait déjà avec un handicap. Contrairement à la majorité de nos concurrents, nous n'avions pas fait d'essais ici avant cette troisième manche. Nous manquions donc de repères. Dès les essais du vendredi, sur une piste très humide et par temps froid, nous avons méchamment pataugé. Et cela s'est hélas confirmé en course le samedi où il a plu presque toute la journée ». Et la pluie, Valentin Debise n'aime pas du tout. « On peut comprendre. Il a chuté une douzaine de fois sous la pluie en MotoGP et il fait un blocage. C'est psychologique. Ce qui n'enlève rien à ses qualités de pilote ultra-rapide » explique Michel Augizeau. Résultat, 17è aux essais chronos, le pilote Tecmas devait se contenter d'une 14è place, bien loin de ses standards habituels et du potentiel du team. Il revient à Valentin de régler ce problème avec la pluie au plus vite…


Dimanche : Heureusement, le dimanche, si le froid persistait, la piste était sèche. « Mais nous étions toujours dans l'inconnu faute d'essais préalables. Et cette année, il n'y a même plus de warm-up pour chercher des pistes ; on passe directement aux essais chronos. Dunlop a proposé deux types de gommes mais on n'a sans doute pas fait le meilleur choix… » . Huitième chrono des essais Valentin réussissait pourtant, comme il en a l'habitude, un excellent départ puisqu'il pointait en cinquième position dès le 1er tour. « Dès le quatrième tour, il n'avait plus de grip. Dans ces conditions, il s'est contenté de gérer la suite de la course au mieux… ». Pour accrocher une sixième place bien modeste pour lui.

Si la direction de course, trop laxiste sur ce coup au mépris de la santé des pilotes, avait été plus réactive, on n'en serait pas arrivé là. Et la victoire de Valentin Debise n'aurait pas été contestable. Là, il va y avoir es réclamations de Tecmas mais aussi d'autres teams qui ont pu se sentir lésés… Wait and see come on dit Outre-Manche…

Un week-end galère donc pour Tecmas qui va devoir résoudre ses problèmes de liaison au sol pour exploiter au mieux le châssis et le moteur de la Honda CBR600RR.

Prochain rendez-vous les 15 et 16 juin à Lédenon. Mais si le soleil est au rendez-vous, gageons que l'écurie berruyère et Valentin Debise trouveront vite leurs marques.


Le team TECMAS c'est sur www.tecmas.net


Christian Ragot





  • FSBK Le Vigeant (2/4) » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant (3/4) » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant (4/4) » Voir FSBK Le...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Week-End décevant au Vigeant pour Valentin Debise et le team TECMAS (Esprit-Racing)
    Week-End décevant au Vigeant pour Valentin Debise et le team TECMAS (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Mathieu Gines exerce son art au Val de Vienne

    • Baptiste Guittet assure au Vigeant !

    • Pirelli en tête du Championnat de France SuperBiKe

    • Week-end positif pour Karl Croix et le Team TFC au Vigeant

    • Cédric TANGRE rentre du Vigeant à la 7ème place du FSBK SuperSport

    Plus de news »

    Publicité