x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 03.04.13 | 15:01 • Mis à jour le 03.04.13 | 15:02 ESPRIT-RACING.COM | 03.04.13 | 15:01 • Mis à jour le 03.04.13 | 15:02


Vingtième sur la grille, Valentin Debise a signé la course parfaite pour offrir à l'écurie berruyère Tecmas son premier podium (3è) de la saison. Prometteur.


La météo, exécrable, a bien failli jouer un très mauvais tour au championnat de France SBK, ce week-end au Mans. Un vent glacial et un thermomètre flirtant avec le zéro degré en ont découragé plus d'un vendredi lors des essais libres. Pas « chauds », c'est le cas de le dire, les pilotes ont très peu roulé sur une piste où il était impossible de maintenir les pneus en température. Et parmi les audacieux, nombreux furent ceux à aller au tapis.

Valentin Debise, le pilote Tecmas, très handicapé depuis sa chute du week-end précédent à Magny-Cours lors des pré-essais du Bol d'Or (fracture du pied gauche et nombreux hématomes, ndlr) se contenta ainsi de boucler trois tours dans la douleur au guidon de la Honda 600CBR officielle.

Pas question de prendre le moindre risque. Mais samedi matin, c'était pire encore. Pluie, froid et même neige ont contraint les organisateurs, pour la sécurité des pilotes, à annuler les essais qualificatifs du matin puis les courses de l'après-midi après bien des atermoiements. Ce samedi fut donc mis à profit par Valentin Debise pour se soigner ; Michel Augizeau ayant fait venir tout spécialement de Bourges un ami kiné pour soulager son pilote de douleurs récurrentes.

Dimanche matin, toujours en raison du froid (-1° à 8 heures) malgré le soleil revenu, les organisateurs décidaient d'annuler la séance d'essais chronos. Les grilles de départ des différentes courses au programme étaient alors formées à partir des chronos enregistrés le vendredi lors des essais libres. Pas un cadeau pour Valentin Debise qui n'avait signé que le 20è temps… Loin, très loin (en 7è ligne) de Nicolas Salchaud (Kawasaki) et Mathieu Gines (Yamaha). Une position loin, très loin aussi de refléter le réel potentiel du team Tecmas, 5è du warm-up, la seule séance d'essais complète sur l'ensemble du week-end, dimanche matin, et ce, avec un pilote à 70% maximum de son potentiel physique et une version 2012 de la Honda 600 CBR.

Mais au feu vert, le rapide et talentueux Valentin Debise rassura bien vite Michel Augizeau et toute l'équipe. Le pilote Tecmas prit un départ parfait, bouclant le premier tour en 6è position, profitant en la circonstance des chutes de Mathieu Gines et Thibaut Bertin au virage Dunlop. « J'étais très concentré sur le départ et mon premier tour. C'était le seul moment dans la course où je pouvais vraiment faire quelque chose » explique Valentin qui pointait en troisième position à la fin du deuxième tour. « Il était impossible d'aller chercher Salchaud et Mahias qui avait fait l'écart en tête et quand j'ai vu que le trou était fait avec mes poursuivants, j'ai uniquement pensé à gérer la fin de course et assurer le podium…. »


Valentin Debise « C'est inespéré »

Un podium qui a tiré quelques larmes de bonheur chez Tecmas où l'on a souvent été dans le dur ces dernières semaines. « Vu mon état physique et ma position sur la grille, c'est inespéré » concède le pilote Tecmas qui a engrangé là des points précieux au championnat et ramené la confiance dans les rangs de l'équipe berruyère.
Certes, les aléas de la course (abandon de Gines, de Bertin, de Longearet notamment) ont été favorables au team de Michel Augizeau ; il n'empêche. « On partait dans l'inconnu. On avait peu roulé cet hiver et même si je connais bien les Dunlop, il a fallu adapter les pneus (l'an passé, Tecmas roulait en Michelin, ndlr), à la moto. On a surtout travaillé sur la géométrie » explique Valentin Debise. « Etant donné l'absence d'essais et le peu de données récoltées, on a dû faire les réglages à l'ancienne » ajoute Michel Augizeau. « On a en fait repris les données de la saison dernière » poursuit le pilote qui commence la saison 2013 comme il avait terminé celle de 2012 lors d'une pige pour Tecmas : sur le podium (2è à Albi). « Là, on va toucher la moto 2013, avec un nouveau carénage et une nouvelle électronique. Cela veut dire que l'on va avoir un potentiel accru. Moi aussi, physiquement, je ne suis pas au top mais d'ici Nogaro, cela ira mieux » ajoute Valentin, l'homme qui a donné une nouvelle gnac à une équipe qui connaît l'importance de bien commencer la saison.

Le championnat 2013, qui ne fait que commencer, s'annonce passionnant. Et ce n'est pas le cavalier seul réalisé, hier, en tête de la course par Nicolas Salchaud au guidon de la moto championne de France 2012 (de Grégory Leblanc), au point de décourager Lucas Mahias (2è), qui peut laisser penser le contraire. Outre les trois pilotes qui ont connu les joies du podium dimanche au Bugatti, Gines, Bertin, Longearet et Perret (4è) sont aussi autant de candidats crédibles au titre. Ça promet !

Christian Ragot (Correspondance spéciale)



Tecmas-Honda Racing Team c'est sur www.tecmas.net





  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (2/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (3/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (4/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (5/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (6/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (7/8) » Voir France SBK,...
  • France SBK, circuit Bugatti, Le Mans (8/8) » Voir France SBK,...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Valentin Debise & le Tecmas-Honda Racing commencent bien au Mans (Esprit-Racing)
    Valentin Debise & le Tecmas-Honda Racing commencent bien au Mans (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité