x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 11.06.13 | 22:54 • Mis à jour le 12.06.13 | 23:08 ESPRIT-RACING.COM | 11.06.13 | 22:54 • Mis à jour le 12.06.13 | 23:08


C’est sur l’un des circuits les plus rapides et les plus renommés que le GT Tour faisait halte ce week-end.


Spa-Francorchamps, véritable temple de la vitesse au même titre que Monza, offrait pour la Course 1 (samedi 8 juin) un temps parfaitement estival, avant de retomber dans ses travers le lendemain (pluie et brouillard).

Pour Soheil et son équipier Jean-Luc Beaubelique, le challenge consistait à jouer placé dans Course 1 où une pénalité de 15’’ leur était imposée lors du changement de pilote suite à la victoire de l’équipage à Imola. Beaubelique se qualifiait 14e au volant d’une Ferrari F458 moins efficace que lors des essais libres de la veille où elle avait trusté les meilleurs chronos.

En course, le duo de la n°20 parvenait néanmoins à se jouer de son handicap de temps et à profiter des incidents de course pour remonter à la 10e place finale.

« Nous avons limité la casse car en début de course les choses ne s’engageaient pas vraiment bien. J’ai vécu un relais difficile malgré une petite remontée, nous allons revoir nos réglages pour l’épreuve de demain. » commentait Soheil samedi soir.

Une prédiction de réglages d’autant plus vraie qu’une baisse sensible de température et la pluie s’invitaient le dimanche. Qualifié à la 6e place, Soheil gagnait un rang dans le chaos du premier tour en dépit des impressionnantes gerbes d’eau soulevées par le peloton. Il rester dans le groupe de tête en défendant sa positon et passait le volant à son équipier en 4e position, à la faveur de l’arrêt au stand anticipé d’une McLaren.

Jean-Luc Beaubelique montrait toute son expérience sous la pluie en bouclant des tours parfaitement réguliers dans un rythme soutenu, jusqu’à pointer en tête au début de son relais, tirant l’avantage des incidents de deux adversaires.

Le pilote de la F458 n°20 défendait sa position pendant deux boucles face à la Porsche de GIAUQUE, qui finissait par trouver l’ouverture à huit tours du but. La voiture du Team Sofrev ASP gardait son rythme et terminait à la 2e finale de la Course 2. Un résultat que la paire Ayari-Beaubelique a construit méthodiquement tout au long de l’épreuve en gérant à merveille les pièges d’une piste détrempée.

Une bonne opération dans l’optique du championnat puisque la Ferrari F458 GT3 pointe désormais 4e du classement général et revient à 20 points des leaders (MOULIN-TRAFFORT / BARTHEZ).

Prochaine épreuves les 6 et 7 juillet sur le Circuit du Val de Vienne.

Sassan AYARI
www.ayari.com





  • GT Tour à Spa Francorchamps (2/4) » Voir GT Tour à Spa...
  • GT Tour à Spa Francorchamps (3/4) » Voir GT Tour à Spa...
  • GT Tour à Spa Francorchamps (4/4) » Voir GT Tour à Spa...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Podium pour le duo Ayari-Beaubelique à SPA (Esprit-Racing)
    Podium pour le duo Ayari-Beaubelique à SPA (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Pikes Peak : Premiers assauts concluants !

    • Julien Goupy est prêt à défier l'Angleterre… et le Tours Speedway !

    • Le volant Euroformula au service des pilotes !

    • Kévin Estre, leader en Cup, chasseur en Supercup ...

    • 208 T16 Pikes Peak, répétition générale au Mont Ventoux !

    Plus de news »

    Publicité