x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 09.04.13 | 11:58 ESPRIT-RACING.COM | 09.04.13 | 11:58


Une 3ème place en qualifs, une " battle " inoubliable et une belle arrivée dans le top ten !


Le Français peut être fier de sa seconde manche en Indy Car : une pole position en essais, une 3ème place en qualifs et l'arrivée dans le top 10 ! Un week-end plein de rebondissements et de leçons à tirer pour continuer à progresser  et se hisser parmi les meilleurs du plateau.

Les essais : Lors de la première séance de vendredi, Tristan  a signé le meilleur chrono en 01.09 .0120 même si dans son élan, à 10 minutes de la fin, il a fait une sortie de piste ne lui permettant pas de finir la séance. " Nous étions contents de cette 1ère place mais, règlement oblige, n'ayant pu faire le minimum de 5 tours requis avec le deuxième train de pneus neufs je n'ai pas eu le droit de les conserver pour la seconde séance d'essais. " Compte tenu de ce " handicap ", l'équipe du Français voulant conserver la stratégie prévue décide de ne laisser sortir la voiture n° 55 qu'à 15 minutes de la fin de la séance. " Nous avons décidé de faire un tour rapide à la toute fin et nous avons obtenu le 3ème temps ce qui était satisfaisant du fait du peu de roulage et surtout la voiture me plaisait bien ." Le samedi matin, c'est un 8ème temps qui s'affiche assez logiquement du fait du choix de ne pas utiliser de pneus neufs en fin de séance contrairement à la plupart des concurrents. " La voiture était rapide, nous étions assez confiants pour aborder les qualifs et peu de changements étaient à prévoir ".

Les qualifs : C'est un nouvel exploit que réalise le rookie lors du premier round des qualifications en signant la pole de son groupe en 01.07.1201. " La voiture répondait aussi bien que lors des essais. Nous avions décidé de partir vers la fin et d'essayer d'arriver à se placer dans les 6 premiers ; j'étais heureux de signer le meilleur temps de mon groupe et ainsi pouvoir enchaîner la seconde étape ". Lors de la seconde manche des qualifications, Tristan avoue s'être loupé : " j'ai fait une grosse erreur dans le virage juste avant la ligne de chronométrage , j'ai donc pénalisé mon tour et par ricochet le suivant du fait de la perte de vitesse " . C'est ainsi une 7ème place que Tristan pense avoir obtenue ne lui permettant donc pas l'accès au Firestone Fast Six. " Déçu, je continuais de regarder le tableau d'affichage quand soudain, un concurrent étant pénalisé, je vois mon nom s'afficher pour le Firestone Fast Six, j'ai dû rappeler mon équipe qui était déjà en train de ramener la voiture au paddock. Tout l'équipe s'est affairée dans l'urgence et a fait un super boulot pour me permettre de repartir à temps ! " C'est donc de justesse que Tristan a pu rouler les 10 dernières minutes, faire 2 tours et ramener le 3ème temps : une performance extraordinaire pour un rookie qui aborde seulement sa seconde course de la saison. "  L'équipe et la voiture étaient tops quant à moi, j'étais vraiment impatient d'être au lendemain pour prendre le départ ! "

La course (90 tours) : Le dimanche matin Tristan aborde son warm-up avec quelques changements sur la voiture par rapport à la veille afin d'essayer d'anticiper au mieux la dégradation des pneus arrières en prévision d'un futur sur-virage en course. " La voiture nous paraissait bien, nous pensions avoir la bonne base technique pour la course "
Le Français au volant de son Honda-Dallara orange n°55 du Schmidt Peterson Motorsports réussit un départ magnifique et se place en  deuxième position ! " C'était très chaud car tout le monde s'était regroupé au 1er virage ! ". Du fait d'un accrochage en queue de course, un drapeau jaune est présenté dès le second tour et les concurrents restent derrière le safety-car pendant 5 tours. Au restart Tristan conserve sa seconde place mais réalise vite qu'il est en perte de vitesse. " Devant moi j'ai vu que Ryan Hunter-Reay s'échappait et que Charlie Kimball était très proche derrière. J'avais beaucoup de sous-virage, j'avais demandé à mon  ingénieur de faire des changements pour la course pour conserver mes pneus arrière et je manquais de vitesse pure ". Le Français offrit une " battle " magnifique avec son poursuivant pour le plus grand bonheur des spectateurs et téléspectateurs du monde entier pendant environ 15 tours ! " Suite à un plat sur mon pneu avant en bloquant mes roues j'ai dû rentrer au stand un peu avant les autres et quand je suis reparti en pneus durs j'ai rencontré un problème de moteur sur le premier tour de sortie qui a été résolu rapidement à distance par les ingénieurs  ". Néanmoins Tristan Vautier a cédé plusieurs places au retour sur piste des autres concurrents ayant  perdu trop de temps en ressortant avec ses pneus durs suivi d'une légère sortie dans l'herbe. " Par la suite, je ne me suis pas trop inquiété de me faire passer par Franchitti et Simon Pagenaud mon co-équipier car ils étaient en supers-tendres (stratégie décalée). Mais j'avais moins de vitesse et  j'ai perdu également pas mal de temps sur la fin de relais et je n'ai pas pu les dépasser lors de mon  3ème relais chaussé des pneus rouges ". Le 3ème relais de Tristan se passait bien mais en tentant de dépasser un pilote qui avait un tour de retard, le rookie a fait une incartade dans l'herbe au milieu d'un virage très rapide endommageant son diffuseur et son fond plat l'obligeant 2 tours plus tard à rentrer à son stand. " Lorsque je suis ressorti j'avais perdu beaucoup de grip suite à mon erreur ayant abîmé la voiture et j'ai perdu quelques positions de plus pour finir à la 10ème place. Nous avons trouvé un trou de 30 cm de long dans le fond plat et le début du diffuseur en soulevant la voiture après la course ! " .

Pour sa seconde épreuve de la saison, Tristan Vautier a une nouvelle fois prouvé qu'il avait sa place au sein du groupe des meilleurs pilotes du plateau. Heureux d'avoir pu, cette fois, passer la ligne d'arrivée, satisfait de sa superbe qualification, le Français confiait à sa sortie de voiture : " Bien sûr que je suis un déçu de finir 10ème en partant 3ème  mais si je prends un peu de recul je dois, pour ma seconde course en IndyCar,  me ravir d'être dans le top ten et d'avoir fait une belle qualification. J'ai appris beaucoup au contact de tous ces concurrents d'expérience. J'ai fait des erreurs que je vais m'appliquer à ne pas reproduire, tout particulièrement  ne pas trop changer la voiture pour la course suite aux qualifs quand elle marche bien ! J'ai appris également l'importance de savoir bien conserver ses pneus et gérer ses tours de rentrées et sorties aux stands. J'ai une équipe super performante qui a été géniale pour tout remettre en place pour la dernière séance de qualifs ! Merci à vous tous mes partenaires et supporters en France et aux USA pour votre soutien et vos messages d'encouragements ! Je suis déjà enthousiaste pour la prochaine étape dans 15 jours dans les rues de Long Beach ! "



Communiqué MB Management



Cliquez pour agrandir l'image
Tristan Vautier dans le Top Ten IndyCar sur le circuit de Barber (D.R.)
Tristan Vautier dans le Top Ten IndyCar sur le circuit de Barber (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • L'Isérois Simon Gachet débute ce week-end en Formula Renault 2.0 ALPS

  • Paris Auto Events invente les afterworks version Montlhéry !

  • Euroformula, une école hors normes !

  • Mike Parisy & Sébastien Loeb Racing proches de la victoire

  • Peugeot retourne à Pikes Peak

Plus de news »

Publicité