x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 11.07.13 | 22:20 • Mis à jour le 11.07.13 | 22:20 ESPRIT-RACING.COM | 11.07.13 | 22:20 • Mis à jour le 11.07.13 | 22:20


Dans la deuxième séance d’essais libres organisée en préambule au quatrième meeting de la Formula Renault 2.0 ALPS à Monza, Simon Gachet a signé le 5ème temps, à 333 millièmes de seconde seulement du pilote le plus rapide.


Le Nord-Isérois, qui a ensuite réalisé ses meilleures qualifications de la saison, est hélas resté sur sa faim dans les deux courses. Mais il semble clair qu’il a franchi un nouveau palier en Lombardie.

Simon a encore complété sa culture des hauts lieux du sport automobile en réalisant ses premiers tours de roue à Monza. Comme on l’a vu, les essais libres se sont révélés plus qu’encourageants, mais Simon a connu quelques soucis par la suite, qui l’ont empêché de concrétiser son potentiel :
« A ma première tentative de tour rapide aux essais qualificatifs, j’étais P2 de mon groupe, et P6 quand je suis rentré pour monter mon deuxième train de pneus neufs. Sur la fin de la séance, j’ai trouvé la voiture moins efficace au niveau du train avant. J’ai amélioré, mais moins que mes adversaires et je me suis retrouvé 9ème. »

Rappelons que dans ce championnat, les 30 engagés sont séparés en deux groupes pour les qualifications. Un 9ème temps vous place donc en neuvième ligne. La grille de départ de la course 2 est établie selon le deuxième meilleur temps de chaque pilote, Simon décrochant une place en 8ème ligne à ce jeu. Le progrès était palpable par rapport à la douzième ligne d’où Simon s’était par deux fois élancé à Spa-Francorchamps. Toutefois, le jeune Français ne pouvait cacher qu’il espérait mieux après les promesses des essais libres.

Simon a vécu un nouveau moment d’espoir… entre les deux premières chicanes de la course 1.

« Il y a eu un gros crash au premier freinage. Je l’ai évité et j’ai gagné de nombreuses places. Le top 10 était en vue ! Malheureusement, au freinage de la deuxième chicane, Gregor Ramsay m’a percuté et envoyé en tête à queue. Il a abandonné et moi, je suis reparti derrière le peloton. Je suis passé par les stands pour faire vérifier la voiture et j’ai fini la course 25ème, sans même pouvoir me consoler avec un bon chrono car le choc avait légèrement déréglé la géométrie de la roue arrière gauche. »

Dimanche, c’est un Simon très « remonté » et guère décidé à se laisser faire qui prend le départ de la course 2.

« J’ai beaucoup trop attaqué et commis trop de fautes ! »
Sans quelques passages un peu trop spectaculaires, il n’aurait en effet pas fini très loin du top 10 tant espéré. C’est bien d’avoir essayé !

Chaque épreuve apporte son lot d’experience, et nul doute que celle-ci n’en fut pas avare ! Simon voudra donc passer un nouveau cap à Misano, les 27 et 28 juillet prochains.

Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Simon Gachet peut le faire ! (FotoMorale)
Simon Gachet peut le faire ! (FotoMorale)
  • Dans la même catégorie

  • Mi-saison, mi-figue, mi-raisin

  • Jim Pla, Un premier podium et une bonne affaire

  • Kévin Estre, Premier podium en 991

  • Soheil Ayari, Occasions manquées au Val de Vienne.

  • Vente de charité Formule 1 pour les victimes des inondations

Plus de news »

Publicité