x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 13.06.13 | 10:34 • Mis à jour le 13.06.13 | 14:02 ESPRIT-RACING.COM | 13.06.13 | 10:34 • Mis à jour le 13.06.13 | 14:02


Simon Gachet a tout donné pour s’attirer les faveurs de la piste ardennaise de Spa-Francorchamps, où le championnat de Formula Renault 2.0 ALPS faisait étape le week-end dernier.


Cette amante capricieuse a mis de nombreux obstacles en travers de la route du jeune isérois, qui s’est pourtant montré à la hauteur : il a décroché son meilleur résultat de la saison en terminant 13ème samedi. Le pilote ARTA Engineering a redoublé d’ardeur dimanche pour remonter de la 30ème à la 18ème place après avoir rencontré un problème d’embrayage sur la grille…

C’est une constante en Formula Renault 2.0 et dans toutes les disciplines où les écarts sont infimes entre les concurrents : il faut se qualifier sur les premières lignes pour espérer une course sereine et un classement valable en course. La clé d’une bonne qualification est l’exploitation optimale des pneumatiques au moment précis où ils délivrent leur plein potentiel. Pour y parvenir, les pilotes ont besoin de « répéter » l’exercice dans des conditions similaires lors des essais libres.

Simon était optimiste en arrivant en Belgique car trois heures de tests étaient programmées le jeudi pour apprendre le circuit, avec une première possibilité d’expérimenter les pneus neufs sur un asphalte parfaitement sec.

« Nous avions décidé de les chausser en toute fin de séance, pour profiter au mieux de l’amélioration du grip de la piste. Malheureusement, le drapeau rouge a mis fin aux débats alors que je venais de m’élancer. »

Il reste une opportunité à Simon le vendredi matin à l’occasion des 30 minutes d’essais libres, mais cette fois, un ennui de sélection de boîte de vitesses coupe son élan avant d’avoir pu monter ces sacrés pneus neufs ! Il s’élance donc sans grands repères pour les qualifications et doit se contenter de la 23ème place sur la grille des deux courses…

Loin de ressembler jusque là à un chemin parsemé de roses, le parcours spadois de Simon va connaître un regain lors de la course 1. Sa remontée de dix places vers le 13ème rang final lui met du baume au cœur et laisse entrevoir une course dominicale encore meilleure. Hélas, l’embrayage décide de faire des siennes au moment crucial du départ.

« J’ai fait monter le moteur en régime, comme d’habitude, et j’ai senti que la voiture bougeait. J’ai alors pris les freins mais le moteur a calé. Je suis finalement parti derrière le peloton, en 30ème position, pour finir 18ème. J’ai beaucoup doublé pendant la course, ce qui est toujours bon pour l’experience mais j’aimerais bien connaître un meeting sans soucis techniques. »

Espérons que les affriolantes chicanes et les séduisantes courbes de Monza se montreront plus conciliantes pour notre vaillant Rhône-Alpin. Rendez-vous en terre lombarde les 6 et 7 juillet prochains.

Romane Didier / future racing commm





  • GT Tour à Spa Francorchamps (2/4) » Voir GT Tour à Spa...
  • GT Tour à Spa Francorchamps (3/4) » Voir GT Tour à Spa...
  • GT Tour à Spa Francorchamps (4/4) » Voir GT Tour à Spa...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Simon Gachet aguiche Spa (pro-photos-sport.com)
    Simon Gachet aguiche Spa (pro-photos-sport.com)
    • Dans la même catégorie

    • GT Tour à Spa, le Team Sofrev-ASP en tête des championnats !

    • De victoires en découvertes

    • Un nouveau podium pour le duo Ayari-Beaubelique à SPA

    • Pikes Peak : Premiers assauts concluants !

    • Julien Goupy est prêt à défier l'Angleterre… et le Tours Speedway !

    Plus de news »

    Publicité