x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 05.08.13 | 16:41 • Mis à jour le 05.08.13 | 16:51 ESPRIT-RACING.COM | 05.08.13 | 16:41 • Mis à jour le 05.08.13 | 16:51


Cette année, le rendez-vous de Silverstone a pris une dimension un peu particulière, en recevant deux courses du Championnat Superstock 1000 le même week-end.


Silverstone est ainsi naturellement devenu le tournant du Championnat 2014 avant la très estivale. Un tournant plutôt bien négocié par le team Kawasaki MRS, puisque Jérémy Guarnoni, le leader de la formation tricolore, est parvenu à se hisser sur la deuxième marche du podium derrière l'intouchable Sylvain Barrier, lors de la première course dimanche matin.



Adrien Morillas (Team manager) : « En ce qui concerne la performance sportive des pilotes du team Kawasaki MRS, je suis particulièrement satisfait. Dès le début du week-end, j'ai pu constater que Jérémy Guarnoni était particulièrement en forme. Il a effectué de bons essais et la première course s'est parfaitement déroulée. Jérémy a toujours été dans le rythme de la tête de course et il a réussi à doubler trois fois dans la même course Sylvain Barrier dont la réputation n'est plus à faire. Malheureusement pour lui et pour nous, la fin de course est marquée par une interruption sur drapeau rouge alors que Jérémy venait de dépasser Sylvain Barrier et s'envolait vers sa première victoire de la saison.
Le tour précédent l'interruption de course est retenu pour le classement. Jérémy termine ainsi sur la deuxième marche du podium de la première course. Un résultat frustrant même si Jérémy à prouver à tous qu'il pouvait remporter une course de 1000 Superstock à la régulière sur piste sèche. La deuxième course de la journée est plus frustrante encore. Sans la casse du sélecteur de vitesse, Jérémy aurait pu terminer une nouvelle deuxième de la course. Cette casse mécanique extrêmement rare l'oblige malheureusement à abandonner à cinq tours de l'arrivée.
Le week-end de Silverstone est donc très positif car j'ai pu constater que Jérémy était vraiment dans le coup pour lutter en tête et conquérir des victoires d'ici la fin de la saison. C'est aussi un week-end frustrant, car les évènements n'ont pas joué en notre faveur. Un drapeau rouge qui prive Jérémy de sa première victoire en 1000 Superstock et une casse mécanique inattendue qui le prive d'un nouveau podium qui lui aurait sans doute permis d'être deuxième au classement général provisoire. J'aimerais néanmoins terminer le bilan de ce week-end de Silverstone en saluant une nouvelle fois l'excellent travail de Christophe Ponsson et de Romain Lanusse qui n'a pas été épargné par le sors, mais aussi de rendre hommage à Loris Baz qui a signé en catégorie Superbike une victoire magnifique sur le sec lors de la deuxième course.
»


Jérémy Guarnoni (2e et abandon) : « Le bilan est mitigé même s'il y a beaucoup de raisons de se satisfaire de ce week-end de Silverstone. D'abord, je sens que j'ai beaucoup progressé tout au long des essais sur un circuit que j'apprécie. Ensuite parce que la moto est vraiment très performante et que tout le team a énormément travaillé pour cela. Lors de al première course, je ne m'affole pas au départ. Je pars tranquillement dans la roue de Sylvain Barrier aux alentours de la sixième place. J'étais très à l'aise, même s'il tombe quelques gouttes de pluie qui rendent nerveux mes adversaires. Alors que je parviens à m'emparer de la tête de la course dans le dernier tour et à faire un écart avec mes poursuivants, l'interruption de la course sur drapeau rouge me prive d'une victoire toute acquise. Je me contente de la deuxième marche du podium. Rageant.
Deuxième course : je suis à nouveau dans le coup. Je pense que j'aurais dû terminer deuxième derrière Sylvain Barrier, mais la casse du sélecteur de vitesse me contraint à l'abandon. Les éléments ont vraiment joué contre moi ce week-end à Silverstone. Je me console en confortant ma troisième place au classement général provisoire et en sachant que je suis dorénavant aussi rapide que Sylvain Barrier et sa BMW sur le sec.
»


Romain Lanusse (Abandon et 8e) : Alors que Romain s'est qualifié sixième au terme des séances d'essais positives, il est victime d'une casse moteur au début de la première course qui l'oblige à abandonner. « C'est d'autant plus dommage que j'effectue un excellent départ dans la roue de Jérémy et on a pu voir où il termine. Entre les deux courses, le team change de moteur et je dois composer avec une mécanique calibrée complètement différemment. Ce quatre-cylindre avait beaucoup d'allonge mais moins d'accélération. Je n'étais pas du tout habitué à ce genre de comportement et je vais être obligé de me battre tout au long de cette deuxième course pour me maintenir dans le top huit. Un résultat frustrant, même s'il correspond aux objectifs du début de saison qui était de rentrer dans le top huit à chaque course. »


Christophe Ponsson (15e et 10e) : Le week-end de Christophe est salué par le team manager Adrien Morillas. Le travail du jeune pilote porte ses fruits course après course. A Silverstone, il signe tout simplement sa meilleure performance en course en accrochant le top dix avec une très encourageante dixième place en deuxième course, devant des garçons comme l'Italien Bussoloti, bien plus expérimentés que lui. Un résultat qui va bien au-delà des objectifs que lui avait fixé Adrien Morillas en début de saison et que le jeune pilote Luxembourgeois pourrait encore amélioré d'ici la fin de la saison 2013.


Prochaine étape de la Coupe FIM Superstock 1000 : Nurburgring (Allemagne), les 30, 31 Août et 1er Septembre 2013.


Team MORILLAS RACING SCHOOL sur www.team-mrs.com





  • World SuPerSport Assen » Voir World...
  • FIM SuperStocK 1000 Assen » Voir FIM SuperStocK...
  • Championnat du Monde SuperBike - Assen » Voir Championnat du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Podium pour Jérémy Guarnoni à Silverstone (D.R.)
    Podium pour Jérémy Guarnoni à Silverstone (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Robin Mulhauser sur le podium de Silverstone

    • Avis aux Pilotes Confirmés 600cc et 1000cc !

    • Imola... pour 10 secondes de trop !

    • Randy Pagaud #39 empoche deux points à Imola

    • Sébastien Suchet à la porte des points à Imola

    Plus de news »

    Publicité