x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 16.05.13 | 18:30 ESPRIT-RACING.COM | 16.05.13 | 18:30


On pourrait penser que la rumeur d'une dernière participation du WSBK à Monza a contribué à la belle performance de Matthieu qui affectionne particulièrement ce circuit. Certes ! mais pas seulement : le pilotage et la détermination de Matthieu ont fait le reste.


Qualifications : Dès le vendredi, Matthieu est très à l'aise. Il termine premier de la séance d'essais libres avec plus d'une seconde d'avance sur Bergman et Sylvain Barrrier. Le seul souci de cette séance étant une usure spectaculaire du pneu pluie arrière. Pirelli nous en a donné la raison : " Il fallait baisser la pression : spécificité de Monza ! " Dommage que nous n'ayons pas eu l'information avant la séance ...

Mais la piste a séché pour les qualifications et là encore Matthieu navigue dans le top 5 toute la séance. Alors qu'il ne reste que 5 minutes, il apparaît en rouge sur tous ses partiels ce qui veut dire qu'il va sans doute prendre la pôle. Yann prépare le P1 et …Matthieu rentre au stand !!!

Tout le team est dépité y compris le pilote : " Je me suis arrêté car je n'avais pas l'impression d'être dans un bon tour et je voulais durcir un peu l'amortisseur. Ensuite, il ne restait à peine que 4 minutes et donc un tour chrono mais j'étais trop déconcentré pour repartir. "

Le lendemain matin, la piste est mouillée et nous préférons ne pas rouler. Il reste une qualification et la course mais seulement deux trains de pneus pluie sur une dotation maximale de trois pour le week end…et la météo est incertaine.

L'après-midi, il fait très beau et Matthieu va améliorer son chrono de plus de 2 secondes :il  se place finalement 8ème n'ayant pas eu l'occasion de profiter du phénomène d'aspiration dans les lignes droites.


Course : Matthieu fait un bon départ et réussit à passer au travers de l'accrochage de plusieurs motos dans la première chicane. Le drapeau rouge est agité car les deux pilotes BMW doivent étre conduits au centre médical. Fort heureusement, Sylvain Barrier et son coéquipier s'en sortent bien mais ne pourront prendre le nouveau départ.

Après le premier passage, Matthieu est en 5ème position avec les hommes de tête. Mais malheureusement, il perd deux places se faisant surprendre par son shifter qui ne fonctionne plus …

Il tentera de rester accroché au bon wagon, mais sera handicapé par ce problème au passage des vitesses. Malgré cela, il sera un temps devant Magnoni qui réussira à le doubler à l'aspiration puis finira la course en 6ème position.

" Cette panne de shifter (qui n'arrive jamais !) m'a vraiment empêché de rouler sereinement. L'utilisation du shifter qui permet de ne pas couper les gaz pour passer les vitesses depuis des années devient un automatisme.

Me battre " à l'ancienne "  a représenté un gros handicap surtout dans les lignes droites et grandes courbes de Monza : rester à fond au passage des vitesses favorise grandement les performances !

Mais, je voulais faire une bonne place à tout prix et surtout ne pas lâcher le groupe de tête.

Une fois de plus, j'ai roulé dans les mêmes chronos que les leaders, je finis dans leurs roues et en cela  je suis satisfait de ma course et de mon week end en général "

L'équipe aussi est mitigée entre cette belle course et la certitude que Matthieu aurait pu prétendre à une meilleure place sans ce problème de shifter.

Dédé le team manager garde néanmoins le sourire : " Nous sommes tout de même contents du résultat de Matthieu. Tout le week-end, il a prouvé qu'il pouvait être aux avant postes et ce, aussi bien sur le mouillé que sur le sec… .face à des pilotes qui ne font que rouler entre les courses pour des essais ou des courses nationales.

Dès le début, la moto était rapide et nous n'avons aucun problème pour les réglages. Bien que n'ayant fait aucun essai hivernal et participé à une seule épreuve à Assen, nous avons trouvé d'emblée le bon compromis entre la fourche d'origine préparée par Pascal Bost et l'amortisseur K.Tech confié par Tournay Distribution . Matthieu est enchanté du comportement de sa moto aussi bien pour le châssis que pour les performances du moteur. Il se fait plaisir sur la moto, sans jamais forcer, et…ca paie !
"

Prochain rendez vous au Brésil ou à Portimao suivant l'avancée du programme…

Merci à nos partenaires : Kawasaki, Shark, Silkolène, Tournay Distribution (Spark-KTech), CL Brakes, Moto Sport Courneuvien 93, BPRS Afam, ABM, TCX, Secdem, PSI, Team deletang 37, Maxxess Toulouse, FFM, IRC, Acaplast Menuiserie Fonseca, Association Grégory Lemarchal, Duffaéro 86, Eurec, , Mototribu.



Cliquez pour agrandir l'image
Monza, un run de sept tours seulement en course ... (D.R.)
Monza, un run de sept tours seulement en course ... (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Robin Mulhauser en demi-teinte à Monza

  • Assen, première course de la saison en SupersTocK 1000

  • Assen, Sébastien Suchet rentre son premier point de la saison !

  • En Hollande, le changement c'est tout le temps !

  • Le Team MRS Kawasaki dans la cathédrale d'Assen

Plus de news »

Publicité