x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 12.06.13 | 22:21 • Mis à jour le 14.06.13 | 10:12 ESPRIT-RACING.COM | 12.06.13 | 22:21 • Mis à jour le 14.06.13 | 10:12


La 3ème étape du championnat de France GT FFSA a, une nouvelle fois, mis à l'honneur le Team Sofrev-ASP qui confirme ses excellents résultats d'Imola (deux victoires dont un doublé).


En signant un nouveau podium, la structure toulousaine creuse le trou au classement par équipe en comptant désormais 21 points d'avance sur ses poursuivants.

Du côté des pilotes, le duo Jean-Luc Beaubelique- Soheil Ayari monte sur la deuxième marche du podium de la deuxième course et conserve la quatrième place du classement général. Enfin, malchanceux ce week-end en ratant de peu la victoire mais en terminant toutefois 4ème de la première course, le tandem Morgan Moullin-Traffort – Fabien Barthez s'installe aux commandes du championnat avec un avantage de 10 points.

Le légendaire circuit de Spa était ce week-end le théâtre de la 3ème manche du championnat de France GT FFSA. Une nouvelle fois, Spa n'a pas failli à sa réputation météorologique particulièrement capricieuse. Si samedi le soleil a largement brillé sur les Ardennes belges, dimanche c'est bien la pluie qui a joué l'invitée surprise en faisant considérablement chuter le thermomètre.

Les séances qualificatives se déroulent sur piste sèche. Sur la première, Fabien Barthez décroche un superbe 4ème chrono tandis que Jean-Luc Beaubelique, interrompu dans son élan à la relance, après un drapeau rouge, ne peut effectuer que deux tours et doit se contenter de la 15ème place (pourtant auteur du 2ème temps des essais libres…).
Pour les pilotes A, la performance est toujours au rendez-vous. Morgan Moullin-Traffort qui apprécie tout particulièrement ce tracé réalise le sans-faute et s'adjuge la pole alors que son équipier, Soheil Ayari s'installe sur la troisième ligne.

Jérôme Policand : « Pour les pilotes A, la durée de vie des pneus neufs à Spa est d'environ un tour. La dégradation est très rapide et il vaut mieux être très efficace immédiatement. Les deux voitures ont été compétitives et les chronos le démontrent. Morgan et Soheil ont fait du bon travail. »

La première course débute sur les chapeaux de roue. Fabien, qui s'est élancé de la quatrième place, se bat comme un diable avec Grégoire Demoustier et Henry Hassid alors que le « jeune gentleman », Vincent Abril, a pris le large en tête. Fabien rejoint les stands toujours 4ème et laisse le volant à Morgan qui ressort à la 7ème position après avoir effectué sa pénalité de 10 secondes (en raison de la 2ème place d'Imola). Auteur du meilleur tour en course, Morgan passe finalement sous le damier quatrième.

Du côté de la N°20, Jean-Luc Beaubelique se retrouve englué dans le peloton. Au passage de relais et après avoir effectué 15 secondes de pénalité (victoire à Imola), Soheil tente de remonter quelque places et parvient à rentrer dans les points en terminant 10ème.

Le lendemain, changement de décor. Pour la deuxième course, une pluie battante vient balayer la forêt et la piste !

Morgan Moullin-Traffort s'élance de la pole et réalise un superbe relais, caracolant en tête. La machine Morgan est en marche et le Toulousain accroche au passage un nouveau record du tour. Soheil Ayari, à l'aise dans ces conditions, remonte à la quatrième place.

Fabien ressort des stands avec 23 secondes d'avance sur ses adversaires mais part en tête à queue au Raidillon. Repris par la meute, il parvient à repartir à la deuxième place quand la sanction tombe…

En effet, les deux passages de relais ne se sont pas déroulés au mieux comme l'explique Jérôme Policand.

« Habituellement, les changements de pilote ne pose vraiment pas de gros problème. Mais à Spa, ce fut un peu catastrophique… Tout d'abord avec la N°16. Un temps de boucle entre l'entrée et la sortie des stands trop rapide de 48 millièmes …. soit un passage de la ligne 80 cm trop tôt ! Incroyable, mais vrai et cela nous coûte un stop and go en guise de pénalité au cours duquel nous avons perdu 29 secondes. Fabien termine 10ème, dans les points mais sans cette pénalité, sa place virtuelle était la quatrième malgré son tête à queue.
La N°20 n'a pas non plus réussi le changement de pilote parfait, gênée par un autre concurrent, et 10 secondes de perdues. Malgré tout, Jean-Luc effectue ensuite un magnifique relais en tête de la course et se fait reprendre par Philippe Giauque durant les tout derniers tours. Il s'incline avec seulement 3,6 secondes de retard… Une potentielle deuxième victoire de l'équipage vient de s'envoler mais ce nouveau podium lui permet de conserver la 4ème place du général.»

Au classement championnat par équipe, le Team Sofrev-ASP a fait le plein et conserve la tête avec 21 points d'avance sur Art Grand-Prix.

Chez les pilotes, pas de changement pour Jean-Luc Beaubelique et Soheil Ayari qui pointent toujours au 4ème rang. Mais l'homme du week-end fut incontestablement Morgan Moullin-Traffort qui signe une pole et deux records du tour. Morgan et Fabien Barthez s'emparent quant à eux de la tête du classement avec 10 points d'avance. Malheureusement, l'occasion de faire le break est passée.

Les protagonistes du Championnat de France GT se retrouveront les 6 et 7 juillet sur le circuit du Val de Vienne pour la quatrième manche du GT Tour. Mais avant la Vienne, le Team Sofrev-ASP s'installera le temps d'un week-end sur le circuit du Castellet pour la troisième étape des Blancpain Endurance Series (29 et 30 juin) où l'équipe alignera exceptionnellement trois voitures.

En plus des équipages habituels, le trio Fabien Barthez, Gérard Tonelli et Morgan Moullin Traffort seront engagés en catégorie Pro Am.


Le tour du Circuit de Spa avec Olivier Panis by FFSA TV

RACE COMMUNICATIONS | FRANCE





  • GT Tour à Spa Francorchamps (2/4) » Voir GT Tour à Spa...
  • GT Tour à Spa Francorchamps (3/4) » Voir GT Tour à Spa...
  • GT Tour à Spa Francorchamps (4/4) » Voir GT Tour à Spa...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    GT Tour à Spa, le Team Sofrev-ASP en tête des championnats ! (Esprit-Racing)
    GT Tour à Spa, le Team Sofrev-ASP en tête des championnats ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • De victoires en découvertes

    • Un nouveau podium pour le duo Ayari-Beaubelique à SPA

    • Pikes Peak : Premiers assauts concluants !

    • Julien Goupy est prêt à défier l'Angleterre… et le Tours Speedway !

    • Le volant Euroformula au service des pilotes !

    Plus de news »

    Publicité