x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 19.05.13 | 16:28 ESPRIT-RACING.COM | 19.05.13 | 16:28


Vainqueur la veille avec Fabien Barthez et Morgan Moullin-Traffort, le Team Sofrev-ASP a récidivé lors de la deuxième course du Championnat de France GT FFSA à Imola. L'équipe de Jérôme Policand signe le doublé avec Soheil Ayari et Jean-Luc Beaubelique, qui devancent la voiture soeur.


Sébastien Loeb Racing décroche un nouveau podium avec la McLaren MP4-12C d'Anthony Beltoise et Laurent Pasquali. JMB Racing s'impose pour la première fois en Coupe de France GT FFSA grâce à la Ferrari de Manuel Rodrigues et Patrice Madelaine.

Le film de la course.

Quatrième sur la grille, Soheil Ayari (Ferrari/Sofrev-ASP) réalise un départ parfait pour pointer en tête au premier virage après avoir fait l'extérieur au poleman Morgan Moullin-Traffort (Ferrari/Sofrev-ASP). Suivent Grégory Guilvert (Audi/Saintéloc) et Antoine Leclerc (McLaren/ART), qui a pris l'avantage sur Franck Perera (Porsche/Pro GT). En embuscade, Olivier Panis est malheureusement légéremment poussé par Arno Santamato (Nissan/JMB).

Les deux Ferrari creusent l'écart tandis qu'Anthony Beltoise (McLaren/Sébastien Loeb Racing) entame sa remontée en dépassant à la onzième minute de course Arno Santamato après plusieurs tentatives. Le double tenant du titre revient ensuite sur Antoine Leclerc et Franck Perera : les trois hommes, en chasse de Grégory Guilvert, s'expliquent durant de longues minutes, sans pour autant que le classement évolue.

Peu après la demi-heure de course, les changements de pilotes interviennent alors que les Ferrari du Team Sofrev-ASP mènent de plus de quinze secondes. Soheil Ayari et Morgan Moullin-Traffort patientent jusqu'à la fin de la fenêtre des ravitaillements, soit un tour plus tard que leurs rivaux. La n°20 et la n°16, aux mains de Jean-Luc Beaubelique et Fabien Barthez, ressortent dans le même ordre. L'Audi/Saintéloc ayant été victime d'un problème de démarreur, elles sont désormais suivies de la Porsche/Pro GT de Philippe Giauque et de la McLaren/Sébastien Loeb Racing de Laurent Pasquali. Ce dernier attaque avec succès son vis-à-vis helvétique pour grimper sur le podium provisoire à vingt minutes du terme.

Philippe Giauque doit même céder plusieurs positions pour finalement s'arrêter en bord de piste suite à une crevaison. Cela profite notamment à Gilles Vannelet (McLaren/ART), désormais quatrième. La voiture soeur remonte fort : alors qu'Eric Debard hérite d'un drive through pour non respect de la ligne de course, Grégoire Demoustier prend l'avantage sur Jean-Claude Police (McLaren/Hexis) puis finalement Nicolas Misslin (Nissan/JMB) à un tour de la fin !

Solide, Jean-Luc Beaubelique passe sous le drapeau à damiers en vainqueur : il s'offre sa première victoire de la saison avec Soheil Ayari. Sur les terres de Ferrari, Sofrev-ASP s'offre le doublé avec Fabien Barthez et Morgan Moullin-Traffort, premiers de la Course 1. Auteur d'un relais impecable, Laurent Pasquali montent sur la troisième marche du podium avec Anthony Beltoise.


Après avoir réalisé un beau finish, ART Grand Prix signe un nouveau tir groupé avec les McLaren des duos Vannelet/Leclerc et Demoustier/Amado. Quant au JMB Racing, il confirme la compétitivité de la Nissan GT-R, 6e avec Misslin/Santamato, devant la McLaren/Hexis Racing de Police/Cazenave et les deux BMW/TDS Racing.

En Coupe de France FFSA GT, Pro GT by Almeras a longtemps mené avec Franck Morel puis Erwin France. La Porsche n°3 a totuefois dû abandonner à l'approche du dernier quart d'heure suite à une crevaison. Réguliers, Patrice Madelaine et Manuel Rodrigues décrochent leur première victoire de la saison dans le baquet de la Ferrari du JMB Racing. Le tandem précède Franck Zattera et Fabrice Rossello (Audi/Saintéloc), ainsi que Serges Nauges et Thomas Nicolle (Aston Martin/Speedcar).

Au classement général du Championnat de France GT FFSA, Grégoire Demoustier et Ulric Amado conservent les commandes (68pts) avec trois unités d'avance sur Fabien Barthez et Morgan Moullin-Traffort (65pts). Laurent Pasquali et Anthony Beltoise (56pts) complètent le Top 3 provisoire.

Les réactions.

Jean-Luc Beaubelique (Ferrari 458 GT3 n°16/Team Sofrev-ASP), 1er Championnat de France GT :
« C'est une belle victoire. Soheil a fait le départ qu'il faut. Ensuite nous avons eu une course limpide. Nous avions une très bonne auto ce week-end et ça a payé aujourd'hui. Gagner ici avec une Ferrari, c'est très sympa. Avec Soheil, nous sommes des attaquants et Imola convient bien à ce style de pilotage. La configuration du circuit, avec ses freinages et ses gros vibreurs, conrrespond à ma nature de rallyman. »

Soheil Ayari (Ferrari 458 GT3 n°16/Team Sofrev-ASP), 1er Championnat de France GT : « Je roulais à la fois en GT et en Proto ce week-end, et ce n'était pas un exercice très simple ! J'ai dû passer d'un baquet à un autre, d'un style à un autre, avec un pilotage à adapter en conséquence. Au départ, il faut parfois de la réussite et ça a été le cas pour cette course. Morgan était derrière moi mais je ne me suis pas posé de question : j'ai attaqué du début à la fin. Je suis très content de cette victoire, acquise avec Jean-Luc mais aussi Sofrev-ASP. Jérôme Policand était mon coéquipier il y a plus de dix ans : aujourd'hui il fait du super boulot avec son team. C'est une vraie réussite et je suis heureux pour tous les membres de l'équipe. »

Manuel Rodrigues (Ferrari 458 n°50/JMB Racing), 1er Coupe de France GT : « Après avoir terminé 4e de notre première course, ensuite 3e puis 2e, cette victoire est de bon augure pour la suite de la saison du JMB Racing. Je suis très heureux pour l'équipe qui travaille d'arrache-pied. J'ai essayé d'attaquer la Porsche n°3 dans le premier tour, mais j'ai préféré ne pas tenter le diable. Je suis resté sage tout en essayant d'être proche. Cette tactique nous a profité. Je ne ferai probablement pas toute la saison, mais je suis satisfait d'avoir aidé Patrice et d'avoir apporté ma pierre à l'édifice. »

Patrice Madelaine (Ferrari 458 n°50/JMB Racing), 1er Coupe de France GT :
« Manu a réalisé un super relais. Le but était de coller au maximum à la Porsche et de mettre la pression. Je suis ressorti juste derrière et après son problème, j'ai assuré. Je suis très content de cette victoire avec Manu et JMB Racing. »


Un communiqué FFSA





  • GT Tour - Le Mans - Les photos  (2/8) » Voir GT Tour - Le...
  • GT Tour - Le Mans - Les photos  (3/8) » Voir GT Tour - Le...
  • GT Tour - Le Mans - Les photos  (4/8) » Voir GT Tour - Le...
  • GT Tour - Le Mans - Les photos  (5/8) » Voir GT Tour - Le...
  • GT Tour - Le Mans - Les photos  (6/8) » Voir GT Tour - Le...
  • GT Tour - Le Mans - Les photos  (7/8) » Voir GT Tour - Le...
  • GT Tour - Le Mans - Les photos  (8/8) » Voir GT Tour - Le...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    GT FFSA, Imola, Course 2, le Team Sofrev-ASP et Ferrari doublent la mise avec Soheil Ayari et Jean-Luc Beaubelique ! (Esprit-Racing)
    GT FFSA, Imola, Course 2, le Team Sofrev-ASP et Ferrari doublent la mise avec Soheil Ayari et Jean-Luc Beaubelique ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • GT TOUR, Imola, Course 1, Fabien Barthez et Morgan Moullin-Traffort font triompher la Ferrari du Team Sofrev-ASP

    • Le Mont Ventoux en mode Pikes Peak

    • Simon Gachet: La performance à Imola, le résultat à Spa ?

    • Matthieu Lecuyer s'attaque à un double programme à Imola

    • Hexis Racing, notre saison commence à Imola !

    Plus de news »

    Publicité