x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 12.05.13 | 11:49 ESPRIT-RACING.COM | 12.05.13 | 11:49


Alors que les motos des participants aux championnats du Monde de Motocross sont quelque part entre l'Europe et le Brésil ou se disputera le septième GP de la saison les 18 et 19 mai, et que pilotes, mécaniciens, managers et journalistes se préparent à boucler leurs valises, Ernée continue à préparer activement le prochain Grand Prix de France.


A trois semaines de l'événement et du retour d'un Mondial cross en Mayenne, le président Philippe Leconte affiche sa sérénité.

Président, dans quel état d'esprit êtes vous ?


On est globalement sereins, à moins d'un mois de l'épreuve. En terme de travaux sur la piste et de préparation du Grand Prix on est dans les temps. Maintenant on arrive dans la période ou tout va s'accélérer, ou il va falloir peaufiner moult détails et régler plein de problèmes de dernière minute, ce qui n'est pas toujours simple, mais nous avons une certaine expérience au sein du Moto club d'Ernée puisque ce n'est pas le premier GP que nous organisons.

On n'a pas vu un Mondial à Ernée depuis 2009, la donne à quand même changé depuis ?

On n'est pas resté inactifs pendant quatre ans ! C'est sûr que les épreuves étaient de moindre envergure qu'un Grand Prix, mais au sein du club la majorité des acteurs sont là depuis longtemps et ce sera quand même notre douzième organisation de GP ! Et en nous déplaçant récemment aux GP des Pays Bas puis du Portugal, nous avons pu assimiler les récentes évolutions et rencontrer les responsables de Youthstream ainsi que de nombreux pilotes et managers. Nous en sommes revenus rassurés, car tout le monde semble heureux de revenir à Ernée.

L'attente a été longue, comment l'avez vous vécue ?


Quatre ans ce fut effectivement très long, tant pour les membres du comité directeur du club qui se réunissent tous les mois que pour les 600 bénévoles qui viennent nous aider sur chaque grosse épreuve, et qui étaient tous demandeurs d'un Grand Prix. Et plusieurs signes nous laissent entendre que le public était également dans l'attente du retour d'un GP à Ernée, si bien que nous sommes vraiment heureux d'accueillir le Mondial cette année.

Qui dit Grand Prix dit gros budget, beaucoup de pression car il s'agit d'un championnat du Monde, il n'y aura pas de droit à l'erreur dans beaucoup de domaines ?

C'est clair qu'on attend beaucoup de ce GP, sur le plan sportif comme sur le plan organisationnel. Il va falloir réunir pas mal de spectateurs, puisqu'il nous faut en effet 11000 entrées payantes pour équilibrer le budget ; on sait que côté régional il y a une forte attente, et nous pensons qu'il en est de même au niveau des fans ‘nationaux' et des étrangers qui attendaient cette alternance. Au niveau de la prévente des billets nous sommes en avance sur 2009, mais il est toujours difficile d'estimer si cela présage une plus forte affluence ou si les gens ont voulu bénéficier de conditions avantageuses.

Vous avez beaucoup d'atouts comme la situation géographique d'Ernée ou l'excellent visibilité dont bénéficient les spectateurs, mais le meilleur atout est sans doute les excellents résultats obtenus par les pilotes Français ?

Il est clair que les résultats des pilotes tricolores sont une excellente publicité pour le GP de France, même si malheureusement Steven Frossard, Xavier Boog et Romain Febvre sont temporairement blessés. Tous trois devraient faire leur rentrée à Ernée, ce qui est un plus pour nous. Maintenant les deux succès de Gautier Paulin (Bulgarie et Portugal) et la seconde place de Jordi Tixier en MX2 sont encourageants pour nous, d'autant plus qu'on a un bon relais au niveau de la presse locale qui touche un public non averti. Ce public potentiel sait donc que les Français brillent dans ce Mondial, et cela aura forcément des retombées positives pour nous.

Il reste beaucoup de travail d'ici le jour J ?

Oui, bien sûr, essentiellement du peaufinage comme je le disais. Cela fait un an qu'on travaille sur ce GP, les fondations sont donc solides mais jusqu'au dernier moment tout le monde sera sur la brèche, 24h sur 24 s'il le faut !

Pour toutes informations sur l'épreuve : www.mxgp-France.com

Plus que 2 semaines pour réserver vos billets !

Lors du Motocross des Nations 2005, Ernée avait accueilli plus de 30000 spectateurs et il y aura donc de la place pour tout le monde les 8 et 9 Juin prochains. Si même en arrivant au dernier moment sur place vous serez assuré de trouver une place, il n'en reste pas moins qu'en réservant à l'avance votre billet vous ferez des économies. Jusqu'au 31 mai le billet adulte pour le weekend est en effet disponible au prix de 55€ entrée au paddock comprise et offerte (30€ pour les 14-17 ans accompagnés). Sur place il en coutera 20€ (samedi) et 35€ (dimanche), somme à laquelle il faudra ajouter 15€ pour accéder au paddock. Réservations sur le site www.mxgp-France.com ou par correspondance (MC Ernée, 19 Avenue Carnot, 53500 Ernée).


MediaCross





  • MX des Nations 2012, Lommel, Belgique (2/4) » Voir MX des Nations...
  • MX des Nations 2012, Lommel, Belgique (3/4) » Voir MX des Nations...
  • MX des Nations 2012, Lommel, Belgique (4/4) » Voir MX des Nations...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    GP MX France, la sérénité est de mise à Ernée (MediaCross)
    GP MX France, la sérénité est de mise à Ernée (MediaCross)
    • Dans la même catégorie

    • Seconde victoire consécutive pour Gautier Paulin !

    • Le Team KRT gagne en Bulgarie avec Gautier Paulin

    • GP de Bulgarie MX1, une victoire convaincante pour Paulin

    • Opération réussie pour Arnaud Tonus

    • La billetterie du Grand Prix de France de Motocross à Ernée est ouverte

    Plus de news »

    Publicité