x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 20.06.13 | 15:37 ESPRIT-RACING.COM | 20.06.13 | 15:37


Terminer deux fois au pied du podium (4è). C’est frustrant. Mais le team berruyer Tecmas-Honda et son pilote Valentin Debise n’avaient pas les moyens, ce week-end, de faire mieux sur le circuit gardois de Lédenon.


« Face à une concurrence difficile, nous avons été constamment à la lutte mais ça n’a pas suffi » avouait humblement le boss, Michel Augizeau.

Sur un circuit où l’équipe berruyère manquait de repères, ces deux quatrièmes places ne sauraient cependant satisfaire ni Michel Augizeau, ni son pilote, ni les représentants de Honda. « En toutes circonstances, on se doit d’être sur le podium. Valentin a fait le job et n’a rien à se reprocher. En course, il n’a pas concédé beaucoup de temps aux vainqueurs (Gines dans la course de samedi, Bertin dans celle de dimanche) mais il avait trop de mal à accrocher ses concurrents dans la longue ligne droite de Ledenon pour faire mieux. Sur un circuit comportant de belles dénivellations nécessitant de grosses accélérations, il n’a jamais eu l’opportunité de pouvoir dépasser les meilleurs… » constatait le patron de Tecmas.

Dommage car contrairement à ce qui s’était passé sous la pluie au Vigeant trois semaines plus tôt, Valentin Debise a pu exploiter au mieux ses pneumatiques. Avec une température de piste frôlant les 50°, il était plus facile de les mettre en température. Et s’il a toujours un peu d’appréhension sous la pluie, il sait, en revanche, faire parler son tempérament sur une piste sèche.

En fait, les seuls petits ratés du week-end viendraient plutôt des essais chronos. « Notre désir de vouloir chercher à tout prix de la puissance, nous a peut-être fait perdre quelques places sur la grille… ».
A chaque fois, Valentin Debise s’est élancé de trop loin pour mettre tous les atouts de son côté en course (7è chrono le samedi, 10è le dimanche). Dans ces conditions, échouer à chaque fois au pied du podium n’est pas un si mauvais résultat. Et la confirmation qu’il ne manque pas grand-chose au team berruyer pour accrocher régulièrement un podium. Comme au Mans (3è) lors de la première manche de ce championnat de France 600 Supersport. Ou comme à Nogaro où, à la suite d’une course chamboulée par les sorties de la safety-car, Valentin Debise a été frustré, par la direction de course, d’une victoire pourtant acquise sur la piste. « Nous avons déposé un recours mais aucune décision n’a encore été prise » précise Michel Augizeau qui espère, mais sans réellement y croire, être entendu et récupérer les 25 points de la victoire.


Le team TECMAS c'est sur www.tecmas.net





  • FSBK Le Vigeant (2/4) » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant (3/4) » Voir FSBK Le...
  • FSBK Le Vigeant (4/4) » Voir FSBK Le...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FSBK Ledenon, Valentin Debise au pied du podium (Esprit-Racing)
    FSBK Ledenon, Valentin Debise au pied du podium (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité